Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 19:10

Cette lettre m'a été communiquée par un petit porteur d' actions NATIXIS qui l'a adressée au Directeur général de la Caisse d'épargne. En raison de son caractère informatif d'intérêt général j'ai décidé de la publier.

 

 

 

M. Le Directeur Général,

 

Pour votre information je tiens à vous citer l'article que je viens de lire dans la rubrique de BOURSORAMA : 

 

"NATIXIS : l'AMF saisie par le cabinet Deminor : (AOF) – La Société de conseil aux actionnaires Deminor, qui s'interroge sur les conditions de l'introduction en bourse de Natixis, aurait écrit à l'AMF (Autorité des marchés financiers) pour réclamer des comptes selon les informations des "Echos". La Banque populaire et les Caisses d'Epargne, qui ont procédé à cette IPO, sont accusées par Deminor d'avoir procédé à une vente forcée de titres lors de son entrée sur le marché.

"Il semblerait que lors de l'ouverture du capital, les réseaux des Banques Populaires et des Caisses d'Epargne aient mis en place une politique commerciale agressive auprès de leurs clients pour placer les titres Natixis en ne prenant pas toujours les précautions d'usage pour expliquer les risques inhérents à cet investissement", accuse une lettre adressée au secrétaire général de l'AMF et reprise dans le quotidien.

En 2006, Natixis avait fait l'objet d'un placement secondaire, au cours de laquelle les deux actionnaires ont cédé une partie de leurs titres. Selon Deminor, les actionnaires de Natixis s'inquiètent de "la chute brutale du titre qui a perdu plus de 70 % depuis le début de sa cotation".

 

Ayant été convaincu par l'argumentation de votre Directeur de la succursale de Malesherbes  qui connaissait parfaitement le canevas émis par la direction générale je me suis facilement laissé convaincre d'acheter des actions Natixis. Les questions que je me pose sont les suivantes :

- ou la direction générale était informée que les actions Natixis étaient gangrenées

- ou la direction générale  ne savait pas que les actions Natixis étaient gangrenées.

Dans le premier cas il s'agirait d'une tromperie et dans le second cas il s'agirait d'incompétence.

Il en résulte que les petits porteurs, qui disposent de petits moyens, ont été engagés dans une opération déficitaire à terme.

 

Votre responsabilité est engagée envers vos clients. En effet, la réputation de la Caisse d'Epargne considérée comme une banque sûre dans laquelle on ne court aucun risque de pertes a usé de son influence pour couvrir une mauvaise opération volontairement ou involontairement, pour finalement en tirer un bénéfice sur la vente des actions à sa clientèle.

Dans ces conditions, qu'avez-vous envisagé  pour dédommager les petits porteurs que vous avez poussés dans l'erreur, qui vous ont fait confiance, et qui voient  disparaître une partie de leurs économies difficilement épargnées ?

 

Dans l'attente de votre réponse, que j'espère  positive et constructive, je vous prie d'agréer, Monsieur Le Directeur Général, mes meilleures salutations.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens