Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 18:50

                                                 

                                                           Un doublon onéreux

 

Dans la République du centre du Vendredi 16 Janvier, je découvre un article intitulé" La CCM crée son propre service technique".

Je lis que cinq personnes ont été engagées et j'avais lu d'autre part qu'un directeur financier avait été engagé. J'ai lu aussi par ailleurs que la CCM prévoyait un déficit de 450.000 euros et qu'elle se proposait de lever un nouvel impôt.

Il faut savoir que les travaux qui sont confiés à la CCM ne sont que des transferts d'activités assurées par les communes qui disposent pour les effectuer des personnels et des lignes de crédits budgétées et couvertes par les impôts actuels régulièrement actualisés.

Ces personnels et ces crédits sont toujours en place et il suffisait de les transférer sans qu'il soit nécessaire de créer une charge supplémentaire pour les citoyens contribuables.

D'autre part la gestion financière était assurée par un adjoint rétribué.

Il est donc logique qu'un élu de la CCM assure le travail lui-même  sans créer un nouveau poste et un nouveau salaire.

Le service que doit rendre la CCM est assuré depuis des siècles par les Maires et les services municipaux, la CCM peut donc fonctionner comme une simple conférence des Maires, sans qu'il soit nécessaire de la doter de services qui font double emploi ni des budgets correspondants. Ou, alors il faut supprimer les services municipaux et retirer du budget des communes les crédits votés qui couvrent les salaires et les fournitures. En aucun cas les impôts ne doivent subir une augmentation, mais bien au contraire ils doivent être diminués puisque le but à atteindre est une amélioration qualitative et quantitative  des services. Si cet objectif n'était pas atteint cela signifierait que la CCM est une mauvaise idée, une vue de l'esprit onéreuse et qu'il faut d'urgence revoir sa définition et peut être son existence.

De même son intention de lever un impôt nouveau attaché à la taxe sur le foncier bâti et sur la taxe d'habitation est injustifiée puisque les lignes budgétaires sont déja présentes dans les budjets des communes.

C'est par ailleurs oublier la crise et ne pas tenir compte des difficultés des ménages et du nombre croissant des ouvriers pauvres !

Puisque nous sommes engagés dans la logique des strates pourquoi ne pas créer un Conseil Cantonal avec une assemblée de Conseillers rétribués qui créerait ses propres services et lèverait ses impôts ? Pourquoi ne pas faire élire des délégués de quartiers rétribués à qui on donnerait des moyens matériels ? Etc.…

Je note au passage, qu'avant cette nouvelle organisation la charge en travail des Services Techniques de la ville de Malesherbes était de l'ordre de 40%. Or depuis la mutation de certaines tâches en direction de la CCM, trois employés n'ont plus de travail qui leur soit affecté. Mais les crédits correspondants  sont toujours budgétés.

En ma qualité d'ingénieur M.T.M., je veux bien gratuitement prodiguer quelques conseils, mais je n'ai pas l'impression que cette proposition gracieuse serait reçue avec empressement.

  

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens