Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 19:31



Au cours d’une conversation anodine, devant un café sur un comptoir, un interlocuteur m’a demandé sur un ton sympathique pourquoi j’écrivais et quelles étaient mes motivations profondes. Voici à peu près ce que je lui ai répondu :
Avec des adversaires dogmatiques et têtus à gauche et des ennemis puissants et sans scrupule à droite j’ai acquis une totale liberté de penser et d’agir.
Depuis 1940, la résistance et les maquis, j’ai placé mon idéal sous le signe de l’esprit de résistance que j’ai continué de cultiver tout le long de mon existence.
Le gaullisme est le fils de l’esprit de résistance. Il est malheureusement devenu une simple étiquette électorale dévaluée qui souvent recouvre des agissements affairistes et arrivistes qui trahissent leur filiation. L’esprit de résistance se méfie du néo gaullisme affiché qui ne peut plus être une référence vertueuse parce qu’elle n’a pas été respectée par des partis et des partisans vénaux et ambitieux.
L’esprit de résistance n’est ni à droite, ni au centre, ni à gauche. C’est une vertu clairvoyante de la conscience associée à la raison.
Résistants, mes compagnons, vous n’avez jamais été nombreux avant 1944 et vous l’êtes encore moins aujourd’hui, mais faisons en sorte de perpétuer une noble attitude sans nous laisser berner.
Si j’écris ces quelques lignes, c’est pour faire comprendre pourquoi je ne me conforme pas à la pensée unique, que je suis complètement indépendant et que je m’efforce seulement d’analyser le plus sereinement possible les données des problèmes et l’accès aux solutions.
La situation de la France est la plus grave que nous ayons connue depuis soixante ans : nous avons plus de deux millions de chômeurs, au moins sept millions de pauvres, une industrie en déclin, une dette abyssale, une partie de la population mal intégrée qui vit dans des zones de non droit et nous sommes une cible privilégiée et facile pour le terrorisme.
Il aurait été raisonnable que tous les candidats abandonnent pour quelque temps les querelles partisanes droite-gauche un peu obsolètes pour apporter des solutions rapides et efficaces pour parer à tous ces dangers.
Or un seul  le propose en faisant ainsi preuve de lucidité.
Peut-on espérer que le bon sens général enfin retrouvé lui permettrait de rassembler un gouvernement de salut public ?



Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens