Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 15:14

                        Les 24 heures tragiques

 

Quand le site du Marais a été mis en vente la ville avait le droit et la possibilité d'exercer son droit de préemption (ce qui signifie la priorité pour l'acquérir).

Pour exercer ce droit il y a un délai après lequel il est supprimé.

La ville a donc exercé son droit de préemption.

Mais elle a déposé sa demande 24 heures après que ce droit soit forclos.

Bizarre! Vous avez dit bizarre ? Comme c'est bizarre!

Je vous l'ai déjà signalé depuis plusieurs mois, mais arrivés où nous en sommes il est intéressant et même nécessaire de le rappeler.

Qui sont les responsables de ce retard tragique? Ont-ils été sanctionnés pour cette faute lourde? Par qui et comment?

Quand on a pris connaissance de toutes les circonstances qui ont suivi il est naturel que les Malesherbois soient dubitatifs. Très dubitatifs.

Si ce droit de préemption avait été exercé normalement le site du marais serait toujours un site de jardins mais utilisé utilement par les Malesherbois soit sous forme de promenade aménagée pour remplacer le parc du château devenu inaccessible soit pour faire revivre le jardin botanique de Monsieur de Malesherbes qui était situé sur ce site. 

Il est impensable et très anormal qu'il n'y ait pas une enquête et un recours possible par les autorités administratives ou alors notre droit administratif présente des lacunes qu'il convient de combler! Ce n'est pas au peuple trompé de faire sa justice lui-même.

Ou bien va-t-on nommer une commission Théodule qui conclura par une langue de bois et un Bureau d'Etudes Théodore qui conclura que le sol est en granit et que les risques d'inondations ne concernent  qu'un demi centiare à l'extrémité du site donc sans importance et qu'il est possible d'y transporter la tour de Dubail?

Qui pense que nous sommes des béotiens?

Le lotissement projeté par un promoteur et soutenu par la Municipalité sur un terrain alluvionnaire inondable est en contradiction formelle avec la déclaration solennelle devant le peuple par Monsieur le Président de la République qu'il ne serait plus délivré un seul permis de construire sur de tels sites.

 

Ce texte sera faxé à la Mairie, la CCM, la DDE, la Préfecture.

  

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens