Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 14:39

Je reviens sur l'article"Les faux semblants de la connivence".

Revoyons le dernier paragraphe :

 

"Et maintenant les menaces"

Article du bulletin municipal : Les conséquences seraient d'une part une action de dommages et intérêts contre la commune de l'actuel propriétaire qui a acheté un terrain dans l'état actuel, classé constructible après enquête publique et vote du conseil municipal, et d'autre part un éventuel recours en justice contre le futur PLU.

 

Le rédacteur anonyme de cet article a l'esprit le plus faux, le plus spécieux, le plus cynique que j'ai rencontré ! Et ses menaces sont inacceptables !

Au début de cette affaire on a parlé de 600 logements, puis de 300. Maintenant on ne sait plus.

Quand on projette une affaire aussi importante avec des bâtiments 3+1 qui ont une portée au sol énorme avant de le décider et avant d'acquérir le terrain on se reporte aux analyses antérieures et si on n'est pas satisfait on en commande une. Autrement c'est une faute !

D'autant qu'on pouvait se reporter à l'analyse du sol du parking de la rue des Jardins. Si le nouveau propriétaire s'estimait lésé, il suffit d'annuler la vente qui est d'autre part fort sujette à caution et mériterait une enquête administrative et peut-être d'un degré plus élevé!! Tous les problèmes viennent de là!

Si on continue à ne pas admettre la réalité de mes arguments il suffit d'interroger les entreprises qui actuellement travaillent sur le terrain, il y en a même une qui a construit le parking de la rue des Jardins qui connaît les exigences qui ont été faites dans le passé.

On peut même se référer à l'enfoncement actuel de la nouvelle station d'épuration. Les entreprises qui travaillent actuellement sur le site demandent un supplément de 300.000 euros et ce qu'ils vont faire n'est pas une garantie de longévité.

Monsieur le rédacteur anonyme, si vous êtes honnête, je vous l'accorde au bénéfice du doute, en raison de tous les arguments et des preuves que j'ai produits depuis si longtemps vous devez déclarer le terrain inconstructible et trouver les moyens juridiques pour rembourser l'acheteur du terrain et inclure celui-ci dans le patrimoine de la ville. Cela réparera l'énorme erreur que vous avez faite, car je ne veux pas penser que c'était une malversation, en déposant l'offre d'achat de la ville avec 24 heures de retard.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens