Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 08:47

Salut tout le monde! Toi, je suis content de te voir! C'est toi qui écris sur un blog? Mon pote t'as rien compris! Tu me fais marrer quand tu parles du marais et de la station d'épuration!

T'envoies des coups d'épée dans l'eau ou dans la boue!

Je vais t'expliquer: Il y a en France, et pas seulement en France, des organisations puissantes qui très confidentiellement contrôlent des secteurs entiers d'activités.

J'avais un bon copain dans un département voisin qui m'a dit un jour que le principal de ses revenus n'était pas son traitement mais les "à côtés".

Et un jour où nous avions arrosé copieusement un anniversaire il m'en a dit encore un peu plus! Alors payes la tournée et moi aussi je t'en dirai un peu plus!

Mais fais gaffe! T'as rien compris à la politique! Ou alors t'es gonflé!

Allez  à ta santé!

 

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 14:11

J'ai écouté avec intérêt, hier soir, le discours du président.

Les commentateurs que j'ai entendus en attendant de les lire n'ont pas parlé d'une de ses intentions que je considère très importante parce qu'elle peut tout changer si elle est mise en œuvre: Il a annoncé une réforme fiscale qui consisterait à réduire les taux de l'impôt en augmentant l'assiette. A ce sujet il est bon de relire un article que j'ai publié il y a déjà quatre ans:

Le salaire est sacré

Le Travail a un caractère emblématique. Il élève l’homme, nourrit la famille et crée la richesse collective.
Par voie de conséquence le salaire est sacré. Sacré mais pas inviolable.
Le salaire net perçu par le salarié ne représente en gros que la moitié du coût salarial. Le travail est taxé autant que le salarié reçoit.
Les conséquences sont multiples : la minoration du pouvoir d’achat, le coût exagéré des stocks, le manque de fluidité des trésoreries, un gonflement des prix de revient et un impact sur les prix des produits.
Partie constitutive importante du prix de revient les prélèvements se retrouvent dans les prix de vente. En faisant ses achats le salarié les paye une seconde fois augmentés de la TVA qui devient une TAP, taxe ajoutée au prélèvement. Le salarié paie donc une seconde fois l’impôt sur son propre impôt.
Comprenez- vous pourquoi le système fiscal français est le plus cher du monde ? Et le coût de la vie le plus élevé.  La solution que la raison exige est de détaxer totalement le salaire et d’opérer le prélèvement au niveau des ventes selon le mécanisme de la TVA quand la valeur est constituée.
Il s’ensuivrait par l’accroissement de l’assiette une baisse des produits et des services, une amélioration du pouvoir d’achat, une relance de l’économie, un abaissement du coût des stocks, une facilitation de l’embauche et une régression du chômage. A cela s’ajoute la diminution du coût de recouvrement de l’impôt.
Je sais bien que cette idée sera difficilement admise par la routine administrative et le conservatisme bien que nous ayons sept millions de pauvres.
Mais si par hasard j’avais raison ?
Notons pour finir que l’impôt à la source est non seulement une hérésie mais encore un non sens car si on capte l’eau à la source la rivière se tarit et les poissons meurent.

Cet article n'a rien perdu de son actualité et de son intérêt, je l'avais en son temps adressé au Conseil économique et social et même à la Présidence de la République. C'est la genèse de l'idée de la TVA sociale. Je n'ai pas la fatuité de croire qu'il ait eu une quelconque influence mais je le soumets à votre réflexion.

 

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 14:57

                                        La réserve d'extension du cimetière.

 

Le 28 Octobre j'ai édité sur ce blog l'article " Le sort de la parcelle Ai 14" (Réserve d'extension du cimetière) et j'ai déposé le texte en Mairie pour valoir ce que de droit.

J'ai fait savoir que je souhaitais que les Conseillers municipaux se manifestent et s'activent à ce sujet, et que, appuyés par des textes règlementaires, ils fassent rentrer cette parcelle concrètement, totalement, et sans ambiguïté dans le patrimoine de la ville qu'elle n'aurait jamais dû quitter même sous une forme provisoirement… provisoire!

Je n'ai à ce jour eu aucun écho.

Les Malesherbois ne comprendraient pas une indifférence sur ce sujet, particulièrement ceux qui ont là des être chers ou qui souhaitent un jardin du souvenir et qui se verraient au moment de le réaliser opposer le manque de terrain!

Cette affaire est en marge du droit et les acteurs misent justement sur l'apathie habituelle et sur la propension à la confiance des gens honnêtes qui finalement sont trompés, lésés en douceur et en parfaite ignorance.

Sauf quand survient un vilain petit canard!!!

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 14:18

Salut tout le monde! J'ai entendu dire qu'il y avait encore deux bagnoles qui avaient cramé cette nuit. Vous êtes au courant? Ca fait deux ans qu'on demande des caméras tu crois qu'ils vont se décider? Ou est-ce qu'ils vont entretenir ou prolonger les 10 ans de retard de la ville de Malesherbes?

Allez sers moi un café!

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 11:44

Dis, mon pote, tu sais ce que c'est que la Médiocratie?

C'est un régime dans lequel les médiocres au pouvoir marginalisent les gens de qualité parce qu'ils redoutent d'être dépossédés d'un pouvoir qu'ils font fonctionner médiocrement.

Si le régime fonctionne médiocrement c'est justement parce que les élites sont écartées ou s'éloignent d'elles mêmes parce qu'elles sont minoritaires  et que les médiocres parce qu'ils sont médiocres n'ont pas l'intelligence de les utiliser. C'est ce qu'on appelle un cercle vicieux dont, parce qu'ils sont médiocres, ils ne savent pas s'échapper.

T'as compris?... Non?

Bon, alors moi je m'échappe!

A la prochaine, salut!

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 14:35

"Dis mon pote ? Sur ton blog t'as pas osé dire que l'affaissement de la station d'épuration dans la boue du marais est de la même nature que l'affaissement sur l'autre rive de la rivière de la maison pourtant sur pilotis et aussi du silo qui penche. Pourquoi t'as pas osé dire qu'un lotissement dans le marais subirait le même sort et que ça coûterait beaucoup plus que 300.000 euros sans compter le désespoir et les pleurs parce que personne ne paierait. On a eu ailleurs assez d'exemples de malheureux qui ont tout perdu. Quand on pense que la ville n'a même pas d'assurances pour couvrir les risques et les bureaux d'études et l'entreprise non plus et que ce sont les Malesherbois qui vont payer leurs négligences ou leurs incompétences !

Je connais bien le maire, il ne peut pas laisser faire ça!"

"Tu te trompes, je l'ai dit et répété mais il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre, ou qui n'entend que les mauvais conseilleurs intéressés.

Pour te prouver que je ne crains pas de l'écrire je te parie un café que je vais noter tes paroles sur mon blog"

"D'accord! Allez, salut, à la prochaine!"

 

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 11:11

"Dis, mon pote, T'as écrit 500 articles sur ton blog et presque autant dans la presse locale, je les ai presque tous lus et beaucoup de mes copains aussi. Tu nous a souvent fait marrer et même intéressés. Mais quelle est ton influence sur l'opinion? Peux tu répondre à cette question?"

"Bien sur! C'est à mon avis celle d'une mandoline dans un orchestre de cirque. Mais j'aime faire de la musique et si un seul refrain reste dans les mémoires c'est toujours ça de gagné."

 

 

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 11:43

C'est l'anniversaire de la mort du Général de Gaulle.

Je vais me recueillir seul derrière mon bureau entouré de mes souvenirs de la résistance, de la guerre, de mes compagnons de combats et de l'enthousiasme de la libération.

Cette période de recueillement et de réflexion se poursuivra jusqu'au lendemain du 11 Novembre.

Les phrases que je pourrais écrire je les ai déjà écrites, elles seraient donc inutiles.

Je souhaite que mes compatriotes honorent ces grands souvenirs dans des recueillements collectifs de haute tenue.

                                                          André Fréquelin

                              Résistant, réfractaire, engagé volontaire, croix de guerre.

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 16:02

Dis, mon pote? T'as lu ce qu'ils viennent de nous balancer: " La portance au sol de la nouvelle station d'épuration en construction présente des difficultés"!  Ils viennent après plus d'un an de travaux et que l'ouvrage est très avancé de découvrir que sur le marais la portance est nulle et que tout porte sur des pilotis qui doivent être assez solides et assez longs pour atteindre les enrochements!!! Généralement la profondeur à atteindre est de 20 à 40 mètres et parfois exceptionnellement 60 mètres. Or dans le cas présent les pieux  pilotés par les entreprises seraient seulement de 9 mètres!   Mais attention mon pote, ils ont réussi à démontrer que ce ne sont pas les pieux pilotés qui sont trop courts mais l'enrochement qui est trop profond. C'est remarquablement intelligent il fallait y penser!

Ils nous tiennent les mêmes raisonnements sur le marais inondable en étant persuadés que notre connerie est encore plus profonde que les enrochements et qu'ils n'en atteindront jamais les limites avec ou sans pilotis! En attendant ça va nous coûter 300.000 euros de plus.

Sois chouette, payes mon verre, il faut que je commence à faire des économies!

Allez, salut! J'me casse.

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 11:41

Vous avez appris que la portance au sol présente des difficultés qui prolongent de 6 mois les travaux qui coûtent 290.000 euros de plus.

Mais on ne vous a pas dit quelle était la nature fondamentale du problème!

Cette construction se fait sur un terrain marécageux et inondable irrigué en permanence par la rivière.

Dans ce cas la seule solution est de piloter des pieux assez profonds pour atteindre le sol  de roche.

Or Monsieur le Maire m'a dit que les pieux utilisés étaient d'une longueur de 9 mètres.

Etaient ils assez longs? Personnellement j'en doute.

Si ce n'est pas le cas, quelle serait l'autre cause?

Une lumière complète et vérifiable est indispensable car des discours politiques ou laconiques ne suffisent pas dans une affaire aussi grave.

D'autant plus que nous avons en toile de fond l'affaire du marais.

Nous attendons une réponse fiable et détaillée.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens