Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 19:46

Humour

Chaque fois que Monsieur le Maire rencontre une personne qui me fréquente il lui demande si c'est elle qui me renseigne.

Elles répondent toutes non et c'est la vérité!

Alors qui est-ce?

L'administration?

Un détective privé?

Le parti dominant?

Une personne de son entourage?

Quand j'aurai trouvé l'information je le renseignerai moi-même.

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 15:36

Le régime de la retraite par répartition est certainement le système le mieux adapté à l'organisation de notre société actuelle mais il a des faiblesses et des lacunes.

Avant d'aborder le problème faisons un peu de philosophie:

Allonger le temps de la vie est une noble ambition mais si c'est pour ne pas en profiter pleinement par l'exercice de sa liberté enfin trouvée il n'est pas démontré que ce soit une avancée.

Et puis il y a des aléas.

Le premier d'entre eux est la variation de la natalité : Diminution ou Baby-boom.

Le second ce sont les crises économiques inévitables en raison de l'inorganisation mondiale des flux financiers, et des spéculations élevées au rang d'une religion.

Notons que les salaires rémunèrent des compétences et du temps passé au travail mais ne participent pas dans la répartition des valeurs qu'ils créent et qu'ils sont seuls à créer.

Ne peut-on pas imaginer des régimes de retraites qui incluraient des amortisseurs et des assurances en tenant compte de ces remarques? Le travail ne pourrait-il pas bénéficier un peu des richesses qu'il crée?

Après réflexion je pense qu'il serait sage d'abonder tranquillement un fond de pension en dehors des prélèvements sur les salaires qui dans l'avenir assurerait la sécurité du système par répartition et qui participant dans l'économie et en tirant des revenus distribuerait aux salariés retraités une partie des richesses qu'ils ont contribué à constituer.

Ce serait en outre une masse de manœuvre pour Bercy pour activer l'expansion de l'économie.

Je n'ai pas la prétention de détenir seul la vérité, mais il y a pour moi une évidence: La régulation financière ne doit pas imposer son organisation de la régulation de la vie bonne des hommes et des femmes, mais la vie bonne des hommes et des femmes doit imposer la régulation financière qui doit être tout simplement à son service.

 

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 15:57

A la fin de l'année 1944 j'ai longuement combattu dans les environs de Vieux-Thann. Je ne disposais pas de carte d'Etat Major, je ne pouvais donc pas me situer avec précision et je n'avais pour indication que les repères visuels.

En me promenant sur le Web en tapant Vieux-Thann sur Wikipédia je viens de trouver une vue défilante qui m'a particulièrement intéressé. On y voit la ville, à partir d'une vigne à flanc de coteau d’où la photo est prise et à quelque distance en premier plan une usine avec une grande cheminée.

Pendant l'hiver 1944 j'ai occupé cette vigne jour et nuit avec ma section  et les Allemands étaient installés dans l'usine en face.

Nous étions allongés dans des trous individuels. Le fond de ces trous peu profonds était garni d'une toile de tente et nous les occupions à deux avec pour tout confort deux couvertures individuelles. Etant à la vue directe de l'ennemi nous ne pouvions nous ravitailler et nous soulager que la nuit. Si nous levions la tête un peu trop haut pour observer nous recevions illico une rafale de mitrailleuse partie de l'usine. C'est vous dire si nos séquences d'observations étaient rapides!

La température était jour et nuit largement au dessous de zéro. J'avais réussi à récupérer un caleçon moelleux et un gilet à manches en peau de chat. Je pense que c'est grâce a ces vêtements que je n'ai pas même contracté un rhume! Il faut dire aussi que j'avais vingt trois ans et que j'avais fait beaucoup de sport

Nous avons occupé cette position pendant une semaine sans pertes humaines mais nous avons été particulièrement heureux d'être relevés pour prendre à l'arrière une douche très chaude et faire une toilette particulièrement bienvenue.

(Dédié à mon neveu David)

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 10:13

Je vois en flash, dans un paysage africain, des enfants noirs avec un fusil à la main qui tuent sans savoir pourquoi et des colosses noirs qui rient en  les voyant faire.

Je n'ai pas encore décrypté ces messages subliminaires.

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 10:08

Il y a moins de vieux cons que de jeunes cons parce que les plus atteints sont morts et les plus évolués se sont instruits.

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 12:19

Quand j'ai proposé le sauvetage du Vieux Lavoir qui était en ruines sur un site qui appartenait au Département, bien que premier adjoint, j'ai été mal accueilli par le Maire et la municipalité de l'époque.( 1983).

J'ai dû me battre pour obtenir l'autorisation d'agir, une approbation et un site pour le réparer et le reconstruire avec mes amis.

J'ai toujours rencontré les mêmes difficultés dans les cas semblables.

Après des nombreuses oppositions et discussions, j'ai fini par obtenir l'autorisation et un site.

Les idées positives, mais qui n'entrent pas dans un schéma habituel, qui présentent une valeur

culturelle d'avenir mais qu'il faut appréhender sont critiquées et rejetées à priori.

Mais qui aujourd'hui est opposé au Vieux Lavoir?

Dernièrement, j'ai proposé à la municipalité de faire revivre le Jardin Botanique de Monsieur de Malesherbes.

J'ai été accueilli par des ironies et des sarcasmes.

Cela ne m'a pas surpris.

Ce qui est positif est à priori brocardé. La vision culturelle est obturée. Les retombées touristiques non perçues. La renommée de la ville ignorée.

Comment faire entrer un peu d'idéalisme, de poésie et de visions dans les têtes?

Je confie cette idée à votre réflexion.

Qu'en pensez vous?

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 14:52

… l'opposition à des constructions sur un marais inondable n'est pas une démarche politique, c'est un acte de résistance contre une erreur fondamentale d'un petit pouvoir local.

Ce petit pouvoir, sous les traits d'un bon garçon trop confiant, s'est laissé tromper.

Par qui? L'avenir le dira!

Son entêtement démontre seulement un certain manque de lucidité.

Mes efforts ne suffisant pas à le ramener dans la voie du bon sens c'est l'ensemble de la population, qui, dans l'intérêt général doit lui demander de ne plus se laisser abuser par le chant des sirènes.

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 13:00

…Les Constructions sur le Marais inondable

 

Les rencontres que je fais, mes entretiens avec les personnes, les échos que je reçois me persuadent qu'il y a dans la population une majorité qui est contre toute construction dans le marais inondable.

C'est la voix populaire, la voix de la sagesse qui a prévalu au cours des siècles.

Personne n'a le droit, pour gagner beaucoup d'argent, d'agir contre l'avis du peuple.

Nous vivons, parait-il dans une démocratie, et une minorité dans la population, fut-elle majoritaire dans un Conseil, n'a pas le droit moral d'agir contre l'avis majoritaire du peuple.

C'est déjà une mauvaise action mercantile, ce serait une mauvaise action contre la démocratie.

Si cet entêtement persiste je demande, au nom de la population, que soit organisé un referendum pour ou contre les constructions dans le marais inondable.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 11:14

Les utopistes bâtissent sur le sable.

Les décadents bâtissent dans la boue.

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 09:23

Ce titre se chante comme une comptine. Essayez Amstramgram. Les vingt premiers qui auront réussi gagneront un café dans l'établissement où j'ai mes habitudes.

 

Une pensée m'a traversé l'esprit.

Au cours de notre entretien chaud de la rue Saint Martin, Monsieur le Maire a prononcé une phrase sur laquelle je reviens:

"Vous ne devriez pas m'attaquer parce que j'étais contre la construction sur le Marais"

Tout d'abord je tiens à faire remarquer que je ne l'ai pas attaqué mais que j'ai contesté ses positions comme j'en ai le droit.

Mais là n'est pas mon propos, l'important est que Monsieur le Maire m'a déclaré qu'il avait été contre la construction sur le marais.

Mais l'opération continue!

Je suis en droit de me poser des questions:

Quel est le niveau de son autorité?

Il était donc contre ce lotissement qui néanmoins se poursuit !

La situation est donc encore plus grave que je le pensais?

Qui s'est opposé à son avis de Maire s'il l'a bien exprimé?

Qui dirige la ville?

Cela me fait penser à la réflexion de Macbeth:

"Etre ou ne pas être là est la question"

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens