Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 14:15

Savoir où on va c'est tout de même important !

Le premier travail, la première réflexion, la priorité, pour un dirigeant, un chef, un élu est d'avoir une idée de l'évolution des choses pour la diriger par une orientation sage dans un sens raisonnable, utile et si possible agréable pour tous.

Quand 6.000 résidents qui forment une communauté qui s'appelle une ville confient l'honneur de leur administration à quelques uns d'entre eux, ils ne confèrent pas en démocratie le pouvoir qui leur appartient pour qu'ils fassent n'importe quoi selon leur humeur, leurs amitiés, leurs ostracismes, leurs intérêts personnels ou des influences extérieures.

On attend d'eux qu'ils dégagent une idée d'évolution positive et qu'ils la mettent en œuvre avec compétence, honnêteté et intelligence, qu'ils agissent dans la concertation et pas dans l'ostracisme, qu'il entendent vraiment leurs électeurs,  acceptent un vrai dialogue et ne rejettent pas dédaigneusement d'un revers de main les avis qui ont le droit et même le devoir de s'exprimer.

Ils n'ont pas le monopole de la clarté de la pensée, et de l'honnêteté de l'intention.

Je souhaiterais qu'ils nous disent quelle est leur vision de la ville dans quatre ans à la fin de leur mandat ? Il y a bien au moins quelques penseurs dans l'assemblée ?

Nous sommes presque à deux ans de mandat municipal et je cherche encore l'idée directrice dans la gestion de la ville. Je redoute les conséquences de décisions qui n'ont pas été annoncées dans le programme électoral, mais déjà préparées et mises en œuvre grâce à des irrégularités administratives.

Il y a dans la majorité du Conseil municipal un certain nombre de personnes intelligentes et sincères pour qui j'ai de l'estime, dorment-elles ou se laissent-elles endormir ?

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 16:53

Humour? Venu me voir amicalement à l'heure du café, un de mes meilleurs amis a fait un gros, gros calembour, il m'a dit:" Sur le lotissement du Marais tu n'as rien compris: ils ne vont pas construire des 3+1 mais des cages, cela fera un marécage" 

Il a ajouté" Tu n'oseras jamais éditer cela sur ton blog". J'ai dit chiche. C'est fait!

Il n'a pas dit quelle sorte d'alligators, crocodiles, gavials où caïmans batifoleraient dedans.

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 10:14

Dernièrement, pour renseigner quelqu'un qui me le demandait j'ai rouvert mes bouquins de droit pour lui répondre avec certitude.

Et je suis tombé par hasard sur des définitions que j'avais oubliées:

Prévarication: action de celui qui manque aux devoirs de sa charge.

Concussion: Malversation commise dans l'exercice d'une fonction publique.

Détournement de pouvoir: mise en œuvre de la compétence d'une autorité administrative dans un dessein étranger à celui en vue duquel elle avait été conférée.

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 11:47

                    Le lotissement dans le Marais (22)

Edifier un quartier chaud sur un marais part évidemment d'une hypothèse scientifique et sociologique fortement réfléchie… "Le Marais le rafraîchira".

Le lotissement sera constitué de bâtiments appelés 3+1(c'est-à-dire quatre étages) qui sont le modèle idéal pour organiser une zone de non droit.

                                                                Faits divers

Pour changer de sujet je vous signale qu'une femme a été agressée rue de la République, qu'elle a été traînée par terre par un énergumène qui lui a volé son sac.

Il s'est enfui par l'escalier en direction du collège.

J'ai proposé depuis longtemps que soient installées des caméras de surveillance. Le Maire aurait dit que c'est trop cher.

Il me vient à l'esprit une idée qui résoudrait tous les problèmes de sécurité: Il suffit de construire une caserne de CRS au centre du Lotissement du Marais.

C'est évidemment plus cher que des caméras mais globalement plus efficace.

                                                   

                                                                    Moralité

Esope et La Fontaine amenaient toujours une morale à la fin de leurs contes et de leurs récits. Ce n'est pas la fin de mes propos mais je vais inclure plusieurs morales intermédiaires:

1-L'intention du plus fort est toujours la meilleure.

2-Les affaires politico-financières- immobiliéres n'ont pas de morale.

3-Mais un mode d'action : Je te propose, tu décides, tu valorises l'idée pour l'opinion, tu combats les oppositions, avec tes qualités paternes tu bernes le bon peuple, je réalise, j'encaisse les bénéfices et je te soutiens.

4-Je dispose du pouvoir, je fais ce que je veux, c'est moi le chef. Le droit c'est moi.

5-Le pouvoir politique décideur agit en fait sans contrôle préalable et après c'est trop tard.

6-Exemple: Si un Maire a décidé de déposer son droit de préemption sur des terrains de marais après la forclusion ce qui conforte une opération immobilière et les plans du promoteur dites moi quelle est la parade? Le procureur de la République? Vous croyez? Essayez!!!

7-C'est cela l'expression démocratique du siècle des obscurités.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 09:09

                                                        La cité barbare

Les informations concernant le "Lotissement dans le Marais" dit pudiquement "Lotissement des Jardins" sont rares, les décisions étant initiées dans des arcanes confidentiels.

On vient néanmoins officieusement de me fournir une information qui vaut son pesant de caviar :

Sur le lotissement du Marais le projet de construction serait de 300 appartements!!!

Je vous rappelle que la population de Malesherbes est en décroissance (différentiel de 1%), que la zone industrielle débauche et qu'il n'y a aucune action entreprise pour organiser sa relance de sortie de crise et sa diversification.

Je vous rappelle qu'il y a à Malesherbes des logements disponibles en permanence et qu'en raison de la décroissance de la population il n'y a aucun besoin immédiat ou à terme qui justifie un tel programme sur un marais.

Je vous rappelle que la ville sert d'ores et déjà de dortoir pour la région parisienne.

Alors quelles seront les conséquences de la construction de ces 300 logements ?

D'une part ils agrandiront le dortoir !

D'autre part ils créeront, à l'instar de Pithiviers, un quartier à part, que je qualifierai de spécial par euphémisme, dont nous n'avons nul besoin.

Alors nous aurons laissé construire pour la grande satisfaction financière d'un promoteur un lotissement sur des alluvions marécageux dont on ne peut pas garantir la pérennité et l'agrément de vie, qui créera des problèmes sécuritaires et qui deviendra la réplique des quartiers difficiles qu'on voit à Pithiviers.

Je vous rappelle que le conseil municipal de Malesherbes est constitué en grande partie par des Malesherbois de souche, pour qui un habitant qui a moins de 25 ans de présence sur la commune et parfois plus, est désigné dans le patois local comme un "accouru", (et dans leurs bouches c'est un terme péjoratif), qui prétendent aimer la ville de leurs ancêtres.

 Ils en seront finalement les naufrageurs et les organisateurs du déclin.

 

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 11:07

Philippe Séguin est mort.

Nous venons de perdre un homme de fort caractère qui a jusqu'au bout vécu les vraies valeurs du Gaullisme au moment où la droite a commencé de s'en écarter.

Il a poursuivi jusqu'au bout son engagement dans les valeurs de la Résistance qui ne sont ni à droite ni à gauche mais pour la France.

Je salue l'homme, je salue son action et son idéal.

Adieu Compagnon. Vive la France ! 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 14:46

L'Insee vient de publier son recensement complémentaire. La population du département du Loiret a augmenté de 0,40%, alors que la population de Malesherbes a diminué de 0,48%, c'est un différentiel de près de 1%.

J'ai publié le 24.12.09 un article intitulé "Le Déclin".

Le résultat de ce recensement est un indice supplémentaire pour confirmer mon propos.

Il en résulte plusieurs conséquences :

Nous n'avons pas un besoin si urgent de logements nouveaux à un point tel que nous soyons obligés de lotir un marais en dépit du bon sens.

Des logements  libérés et disponibles servent de dortoir pour l'Ile de France.

Nous devons enfin nous occuper sérieusement et efficacement de la zone industrielle et du bassin d'emploi.

A ce sujet je ne sais pas qui en est chargé, et surtout qu'a-t-il fait, que fait-il, quels sont ses projets de contacts et son plan d'action ?

Des réponses à ces questions dépend la qualité de l'avenir de Malesherbes.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 15:35

Je présente mes vœux les plus sincères à mes amis qui me font l'honneur et parfois l'amitié de me lire.

Je présente aussi mes vœux aux autres dont je respecte les points de vue et à qui je souhaite de pratiquer l'esprit de tolérance qui a marqué, dans la lucidité, le siècle des lumières.

Pour ma part, je me souhaite de conserver la sérénité nécessaire pour atteindre mes deux objectifs majeurs pour 2010 :

Le premier étant d'être en mesure de poursuivre mes efforts pour soutenir ma thèse pour le progrès économique qui passe par la détaxation des salaires et des moyens de production.

Le second étant de ramener la raison dans les projets d'urbanisme à Malesherbes.

Car je sais qu'il n'y a qu'une résolution qui vaille: Servir (avec ses moyens) jusqu'au bout du chemin.

Bonne année à tous !

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 14:12

Ou la nécessaire détaxation des salaires et des moyens de production

 

L'industrie automobile française vient de battre un record des ventes qui tenait depuis 2001 avec 2 millions 200 mille véhicules vendus soit plus 11,9% par rapport à l'année dernière.

Mais dans ses usines l'emploi est en régression. Comprenez vous pourquoi?

 

Parce que les véhicules sont fabriqués en grande partie dans des pays à bas coûts salariaux. Nous remportons donc des victoires à la PYRRHUS, plus nous vendons des produits et plus nous perdons des emplois, plus le chômage s'accroît.

 

Le gouvernement qui commence à comprendre qu'il faut détaxer les salaires et les moyens de production vient de supprimer la taxe professionnelle, mais il faut poursuivre par la modernisation de nos conceptions fiscales.

Je répète ma formule, réfléchie il y a dix ans déjà, qui est à la base d'une nouvelle conception économique:

"Si on prélève l'eau à la source, la rivière se tarit et les poissons meurent"

C'est le départ d'une organisation moderne de notre économie qui passe par des modifications notoires de notre fiscalité et la dépénalisation du travail et des moyens de production,dont la taxe professionnelle. 

Elle ne doit plus freiner le travail et la production par des prélèvements à la source mais trouver ses ressources en  transférant ses prélèvements nécessaires sur les richesses collectives réalisées.

J'ai préconisé la création de la C.A.S.G. (Cotisation aux Assurances Sociales Généralisée) qui, après la libération des salaires, opérerait les prélèvements sur les ventes quand les richesses produites seraient concrétisées, l'assiette étant beaucoup plus large le pourcentage de la taxe unique serait diminué dans les mêmes proportions.

Cette C.A.S.G. serait déduite des exportations mais appliquée aux importations.

Nos industriels ne trouveraient de ce fait aucun intérêt à faire fabriquer à l'étranger et l'emploi resterait en France.

Depuis près de trois ans je défends cette idée sur mon blog, et depuis bien plus longtemps dans la presse. Quand tout le monde aura compris ce qu'on peut en attendre pour une large amélioration du pouvoir d'achat et de l'emploi j'aurai atteint mon but et je serai le plus heureux des hommes, je n'en demande pas plus.

 

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 08:35

                            Nouvelles fraîches

Des hautes autorités auraient commencé à s'émouvoir.

Le projet de réseau d'égouts dans le Marais serait supprimé en catimini.

Des choses bougeraient dans les arcanes politiques.

Mais personne n'a encore accusé réception de mes dossiers.

Pas même Monsieur le Maire qui déclare à tout le monde qu'il ne lit pas mon blog!

Il ne doit pas savoir qu'il existe.

Il n'est même pas sur que j'existe moi-même.

Et même le Marais n'existerait pas.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens