Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 16:35

                                                    Persécutions ?

Les cafés qui ne peuvent plus accepter, en raison de la loi, les fumeurs dans leurs établissements, même s'ils sont fumeurs eux-mêmes, les servent donc sur leurs terrasses quand ils en ont une. L'hiver, ces pauvres déportés par des écolos sauvages se gelaient dans le froid et  risquaient une congestion qui augmenterait le déficit de la Sécurité Sociale.

Des cafetiers compatissants ont donc équipé leurs terrasses de radiateurs adaptés à cet usage.

Tout le monde semblait se satisfaire de cette solution et les écologistes modérés aussi.

Mais les écologistes fumophobes, poursuivant leurs proies jusque dans leur dernier retranchement ont décrété que chauffer les terrasses, même avec un appareil adapté consommait trop d'énergie, et que cela devait être interdit par la loi.

Je pense qu'il faut être plus énergique encore et créer des moyens plus efficaces qui ont déjà été employés dans le passé avec bonheur.

Il suffit de créer des espaces, loin de la ville, clos par des barbelés ou les fumeurs seront obligés de se rendre sous bonne garde pour griller leur cigarette.

Et attendu qu'un conducteur d'automobile même s'il est écolo, pollue 92000 fois plus que le  fumeur de cigarette sur la terrasse, il faut interdire le passage des voitures devant les dites terrasses afin de ne pas polluer les fumeurs et créer des autodromes dont les automobiles n'auront pas le droit de sortir.

Et il ne faut pas oublier que la meilleure arme contre la pollution et pour la tolérance c'est encore l'humour.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 12:10

 

 

Places de stationnement

 

Chacun a pu constater que le stationnement dans le centre ville est saturé.

Le problème n'est pas simple et pour le résoudre il faudrait dépenser des sommes importantes que pour le moment la ville ne peut pas inclure dans son budget.

Il est heureux que les handicapés disposent de places réservées à proximité des bâtiments officiels.

A ce sujet, il n'y en a pas près de la Poste. Il serait souhaitable que deux places leurs soient réservées à l'entrée de la rue du Capitaine Lelièvre pour faciliter leurs démarches dans cet établissement.

Il serait en outre nécessaire que la porte d'entrée de la poste soit enfin mise aux normes règlementaires car l'entrée est malaisée non seulement aux handicapés mais aussi à ceux qui ne le sont pas.

 

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 14:29

 

 

On ne nous dit pas tout....

 

Le jeudi 30 Octobre, un peu après 19 heures, Place du Martroi, quatre énergumènes se seraient rendus coupables de violences diverses. Après avoir cogné sur les voitures ils auraient agressé plusieurs personnes et les auraient rouées de coups. Plusieurs victimes se sont réfugiées  chez des commerçants et quelqu'un a téléphoné à la gendarmerie. Quelques instants plus tard les gendarmes se sont rendus sur les lieux. Ils ont pris connaissance des faits et ont recueilli les témoignages.

Les quatre énergumènes ont poursuivi leur périple à travers la ville, et vers 20h30 ils ont entre autre donné des coups de pieds dans les voitures place Mazagran, puis continué de cogner dans les voitures dans la rue du Capitaine Lelièvre. A cet endroit ils ont agressé un jeune homme qui regagnait son domicile, ils l'ont jeté à terre. Il a eu une dent cassée, diverses contusions, et son blouson déchiré.

Depuis un an, il y a eu plusieurs agressions, ou des faits délictueux dont la population n'a pas eu connaissance.  Il serait pourtant utile qu'il en soit autrement pour que des précautions soient prises.

Il est regrettable aussi, compte tenu de la dégradation constatée, qu'il y ait moins de rondes de la Gendarmerie et que cela n'entre pas dans les missions de la Police Municipale qui pourrait relever l'identité des rôdeurs et prévenir ainsi de tels faits.

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 13:37

 (Humour ?)

Je ne connais pas un petit porteur qui ait fait fortune avec ses actions en Bourse.

Mais je connais des petits porteurs qui ont vu fondre leur propre bourse.

Nous connaissons tous par la publicité des médias, des gros porteurs qui ont doublé leur empire grâce à la Bourse et qui continuent.

Il faut se rappeler que la Bourse est une invention royale et qu'elle n'a pas été créée pour le petit peuple.

Les actions qu'elle distribue et qu'elle fait circuler sont des titres de propriété virtuels et variables en valeur en fonction de la demande et que se disputent les gros porteurs entre eux pour acquérir des entreprises qu'ils n'ont pas vocation à faire fonctionner, mais à améliorer l'image qu'on s'en fait, pour revendre leurs actions en prenant un gros bénéfice.

Avant de faire leur achat ils ont intérêt à faire baisser le titre pour l'acquérir au meilleur prix et ensuite à le faire monter avec les moyens dont ils disposent en activant la demande pour encaisser la différence.

Mais le bénéfice n'est plus de l'argent virtuel c'est de la monnaie sonnante et trébuchante alors d’où vient-elle ?

Mais tout simplement de la participation liquide des petits porteurs qui, confiants, n'ont pas vendu.

Leur argent  fond dans leurs mains et ils ne vendent toujours pas en espérant une remontée du cours souvent aléatoire.

Tout cela n'est pas un enrichissement c'est seulement un transfert de biens d'une bourse dans une autre Bourse au profit d'un financier habile.

Mais dans tout cela il y a du vent me direz vous ?

Oui mais du vent dans les voiles fait tout de même avancer le navire, en louvoyant s'il le faut !

Mais si le vent devient tempête ?

Eh bien vous avez vu !!!

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 15:00

 

Rappel de la loi

Les Associations loi 1901 ont été créées pour permettre aux citoyens de s'associer pour accomplir des activités a buts non lucratifs telle que des actions caritives, du sport, des études particulières, des activités ludiques ou artistiques etc. mais à l'exclusion de toute action politique.

Cette dernière interdiction est généralement rappelée dans les statuts de toutes les associations loi 1901.

Si une association contrevient à cette interdiction en participant à une action politique d'ordre général, ou d'ordre particulier contre une personne, quand la preuve en est faite, il convient soit de d'exiger la démission des membres de la direction et leur remplacement, soit dans les cas plus graves, de dissoudre l'association elle-même et éventuellement de poursuivre individuellement les contrevenants car il s'agit d'un délit très grave lourd de conséquences.

 

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 16:17

Quand j'ai écrit l'article Pare-feu (1) je n'avais pas connaissance de l'erreur d'écriture de la Cour d'Appel de Paris qui a entraîné la remise en liberté d'un individu réputé dangereux.

Le comble est qu'une simple faute de frappe puisse rendre exécutable un jugement dans le sens inverse de son délibéré et qu'il n'y ait aucun moyen immédiat de réparer ce qui était manifestement une erreur.

Pourtant l'individu était aussi dangereux après l'erreur d'écriture qu'il l'était auparavant.

Notre institution judiciaire a donc des imperfections et sa société fermée ne facilite pas son amélioration.

Il est trop facile de prétexter un manque d'effectifs, il y a manifestement d'autres causes.

Tous les écrits, toutes les déclarations que j'entends, convergent : Notre service judiciaire est trop lent, trop cher,  et parfois approximatif.

C'est l'appréciation généralement répandue dans la population contenue dans cet adage " Un mauvais accord est préférable à un bon procès"

Il semble donc nécessaire que le service améliore sa qualité et sa célérité pour conserver le respect qui est dû à l'institution.

Post-scriptum: On vient de me faire remarquer que j'avais fait moi même une faute semblable. J'aurais dû écrire: un bon accord est préférable à un mauvais procès. Mais après réflexion je crois que les deux formules sont bonnes.

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 10:00

Je viens de voir et d'entendre à la télévision un magistrat qui se plaignait de l'ingérence du Parquet dans le déroulement de la justice.

Autrement dit de la pression du pouvoir politique sur le pouvoir judiciaire.

Cela n'est pas nouveau, mais l'impression prévaut que ces ingérences sont plus nombreuses et plus pressantes et qu'elles sont entrées dans la pratique courante.

Il s'agit d'un manquement grave au principe républicain de la séparation des pouvoirs et une entorse à l'exercice de la démocratie.

Dans mon ordinateur, il y a un pare- feu pour éliminer les virus.

Qu'attend-t-on pour installer des pare-feu dans l'institution judiciaire ?

J'aurai un exemple vécu à vous donner dans un prochain article, en refaisant publiquement un procès qui n'a jamais eu lieu.

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 21:13

 

 Je viens d'avoir une conversation enrichissante avec une fidèle lectrice qui m'a dit ne pas être d'accord avec cette idée. Elle n'avait pas d'argument clair à opposer mais l'idée que la Marseillaise ne soit pas jouée ou chantée à l'ouverture des grands matchs choquait sa sensibilité. Je lui ai fait valoir quelques arguments qui visiblement ne pouvaient pas la convaincre.

Il faut revenir à l'idéal de Pierre de Coubertin quand il a lancé l'idée des Jeux Olympiques.

Il pensait que le sport pouvait et devait véhiculer des valeurs humaines universelles qui dépassent l'idée de nation, de race, de croyances et de tout ce qui compartimente et divise et qu'il pouvait dans la joie de l'effort et du dépassement éveiller et développer ce qu'il y a de meilleur dans l'homme.

Le sport, devenu universel, est l'occasion pour les peuples de se connaître et de s'apprécier dans un climat d'émulation de bon aloi. Mon respect pour l'hymne national ne peut pas être mis en doute, mon engagement dans la Résistance en fait foi, c'est d'ailleurs pour cela que je crois qu'il doit être préservé pour illustrer des symboles qui soudent la nation, tels que le 14 Juillet, les manifestations patriotiques, pour honorer les hommes qui ont servi la nation, sans oublier nos grands soldats grâce à qui la France à été préservée.

J'ai cru remarquer que certains joueurs eux-mêmes paraissaient gênés quand la Marseillaise était entonnée et que certains la chantaient tandis que d'autres ne la chantaient pas. Cela fait désordre.

Alors créons un hymne qui ne fasse référence ni aux nations, ni aux patries, ni aux races, ni aux religions mais qui fasse référence à la fraternité des hommes grâce a laquelle ils se surpasseront et se respecteront dans une estime réciproque et dans un effort collectif.

Ce serait le rôle de la France, creuset des droits de l'homme, de composer cet hymne et de le proposer.

 

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 12:08

                                   
Le sport se pratique partout dans le monde. A l'origine il s'agissait d'activités destinées à améliorer les qualités corporelles et mentales et de créer des relations cordiales entre les humains par le fair-play.

 

                                            "Mens sana in corpore sano"

                                      "Une âme saine dans un corps sain"

 

Le Sport collectif est, dans certaines disciplines, devenu, dans certain cas, un spectacle payant pratiqué par des professionnels qui se distingue des valeurs qui rassemblent et qui soudent une nation à travers son histoire millénaire mais qui existe pour promouvoir les bienfaits personnels et collectifs du sport en captivant des spectateurs.

Les chants guerriers,  révolutionnaires ou pathétiques ne sont pas adaptés et créent une confusion des genres qui apportent des dérives regrettables.

Il convient donc, lors des manifestations sportives spectaculaires partout dans le monde de diffuser un hymne qui valorise et glorifie les valeurs que doit représenter et véhiculer le sport et les sportifs.

Nous avons assez de grands compositeurs géniaux dans le monde qu'il faut mettre en concours pour composer l'Hymne International du Sport qui aidera à l'entente et à l'union pérenne des peuples.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 13:48

                                 

 Cavalerie. Si je consulte mon dictionnaire je trouve les définitions suivantes:

1. Troupe à cheval.

2. Corps d'armée constitué à l'origine par des troupes à cheval, puis motorisées.

3. Fraude financière consistant à créditer artificiellement un compte bancaire (chèques croisés, effets de complaisance, etc.)

J'ai dirigé des entreprises pendant trente ans et au cours de ma vie j'ai eu de multiples expériences dans tous les domaines c'est peut-être pourquoi je suis resté un grand naïf et que je crois sans analyse à tout ce qu'on dit et tout ce qu'on écrit.

Je suis tellement naïf que j'admets très facilement qu'un million engagé au départ puisse générer une bulle d'un milliard c'est tellement logique !

Et il est tout aussi logique que si, par accident, d'un petit coup d'épingle une bulle se dégonfle on ne retrouve pas le million du départ puisqu'il s'est investi ailleurs.

Il est tout aussi logique que les bénéfices engrangés pendant l'accroissement de la bulle soient acquis définitivement par les financiers avisés qui les ont réinvestis puisqu'ils ont bien géré l'argent qu'ils n'avaient pas et dont ils sont maintenant les propriétaires officiels défendus par les règles admises. Ce serait une injustice de leur demander une participation sur leurs bénéfices antérieurs pour sortir de la crise : il appartient au peuple de sauver l'institution.

Cela me rappelle le chant désespéré d'une troupe de cosaques qui avaient perdu une bataille :

 

                                                      CAVALIERS DEMONTES

                                                      NOUS AVONS TOUT PERDU

                                                      JAMAIS NOUS N'AURONS PLUS

                                                      NITPOULICH

                                                      NITCHEVO

                                                      Tra la la la, la la la, la la la.

 

Heureusement que nous, l'infanterie, nous serons toujours là pour les remettre en selle !

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens