Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 19:31



Au cours d’une conversation anodine, devant un café sur un comptoir, un interlocuteur m’a demandé sur un ton sympathique pourquoi j’écrivais et quelles étaient mes motivations profondes. Voici à peu près ce que je lui ai répondu :
Avec des adversaires dogmatiques et têtus à gauche et des ennemis puissants et sans scrupule à droite j’ai acquis une totale liberté de penser et d’agir.
Depuis 1940, la résistance et les maquis, j’ai placé mon idéal sous le signe de l’esprit de résistance que j’ai continué de cultiver tout le long de mon existence.
Le gaullisme est le fils de l’esprit de résistance. Il est malheureusement devenu une simple étiquette électorale dévaluée qui souvent recouvre des agissements affairistes et arrivistes qui trahissent leur filiation. L’esprit de résistance se méfie du néo gaullisme affiché qui ne peut plus être une référence vertueuse parce qu’elle n’a pas été respectée par des partis et des partisans vénaux et ambitieux.
L’esprit de résistance n’est ni à droite, ni au centre, ni à gauche. C’est une vertu clairvoyante de la conscience associée à la raison.
Résistants, mes compagnons, vous n’avez jamais été nombreux avant 1944 et vous l’êtes encore moins aujourd’hui, mais faisons en sorte de perpétuer une noble attitude sans nous laisser berner.
Si j’écris ces quelques lignes, c’est pour faire comprendre pourquoi je ne me conforme pas à la pensée unique, que je suis complètement indépendant et que je m’efforce seulement d’analyser le plus sereinement possible les données des problèmes et l’accès aux solutions.
La situation de la France est la plus grave que nous ayons connue depuis soixante ans : nous avons plus de deux millions de chômeurs, au moins sept millions de pauvres, une industrie en déclin, une dette abyssale, une partie de la population mal intégrée qui vit dans des zones de non droit et nous sommes une cible privilégiée et facile pour le terrorisme.
Il aurait été raisonnable que tous les candidats abandonnent pour quelque temps les querelles partisanes droite-gauche un peu obsolètes pour apporter des solutions rapides et efficaces pour parer à tous ces dangers.
Or un seul  le propose en faisant ainsi preuve de lucidité.
Peut-on espérer que le bon sens général enfin retrouvé lui permettrait de rassembler un gouvernement de salut public ?



Partager cet article
Repost0
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 11:24



Les candidats les moins érudits disposent néanmoins de quatre langues en plus du français :

- La langue de bois qui permet sans mentir de ne pas dire la vérité et d’éluder les réalités.

- La langue de caméléon, langue attrape tout qui peut se projeter pour capturer les voix qui passent

- La langue de vipère pour parler aimablement de ses concurrents.

- Et enfin le volapük qui permet de parler à tout le monde en étant compris de personne.
Voici le dernier exemple :

Alors que la France s’enfonce dans le déclin industriel et qu’elle a déjà sept millions de pauvres, il leur apparaît que la priorité soit la définition de l’identité nationale et la sortie des drapeaux le quatorze juillet. ;

Partager cet article
Repost0
6 avril 2007 5 06 /04 /avril /2007 11:56


Nous entrons dans une affaire clochemerlique.
Vous savez que j’ai entreposé dans ma cour la barrière utilisée le mercredi matin pendant sept heures pour fermer l’entrée du marché parce qu’elle était stationnée dangereusement et illégalement à longueur d’année sur la voie publique depuis plus de trois ans.
Mercredi dernier, la barrière ne m’a pas été réclamée et une autre barrière a été mise en place par les services municipaux. A la fin du marché cette barrière a été déposée à l’angle de la rue du capitaine Lelièvre, devant la poste.
Ayant pensé qu’elle serait enlevée dans la journée, j’ai transporté ma barrière au même endroit .Or nous sommes vendredi matin et il y a maintenant deux barrières qui stationnent dangereusement sur la voie publique.
Constatant que je me heurte à un entêtement asinien, que l’humour risque de muter en querelle ridicule, que je ne veux me fâcher avec personne pour un sujet aussi mince, je vais remettre, dans les prochains jours, les éléments de cette petite affaire à Monsieur le Sous-préfet qui avisera.
Partager cet article
Repost0
3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 14:04


Les candidats de premier plan sauf une commencent à parler d’une TVA sociale. Ils ont dû lire mon article paru dans le Courrier du Loiret et sur mon blog « Le salaire est sacré » et en ont tiré des conclusions positives. J’espère qu’ils ont compris que cette taxe doit supprimer tous les prélèvements qui figurent sur le bulletin de salaire et ceux qui n’y figurent pas.
Pour préciser mon étude je précise que je propose que cette taxe soit appliquée sur les produits importés pour corriger le différentiel avec les produits nationaux.
A contrario les exportations en seraient exonérées pour aider nos produits à être concurrentiels.
Vous avez compris tous les avantages à en attendre : amélioration du pouvoir d’achat des salariés, activité économique relancée, embauches activées, etc. …
Le conservatisme sera-t-il enfin vaincu et une modernisation fiscale de dynamisation réalisée ?
Partager cet article
Repost0
31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 19:13
Partager cet article
Repost0
31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 16:31

Monsieur Le Maire de Malesherbes

Lettre ouverte



Malesherbes, le 30 Mars 2007.


Monsieur Le Maire,

Depuis plus de trois ans une barrière mobile est stationnée en permanence à l’angle de la rue de la République, sur le trottoir, à l’angle de l’immeuble sis 21 rue Saint Eloi. Elle ne sert que 7 heures par semaine pour fermer l’entrée du marché. Cette barrière est souvent tirée en travers de la chaussée par des énergumènes et présente de ce fait un danger permanent.
Dans la nuit du 25 au 26 Mars (renouvelant les turpitudes de la nuit du 19 au 20 Mars) elle a été traînée en travers de la rue Saint Eloi qui est une route nationale puis installée sur un trottoir étroit jusqu’au mercredi matin, obligeant les piétons à descendre sur la chaussée particulièrement dangereuse à cet endroit.

J’ai alerté la gendarmerie et les services techniques (après d’autres demandes antérieures) demandant que cette barrière soit entreposée dans un local municipal.

Or, elle est toujours au même endroit
.
Je vous rappelle que le Code des Communes interdit l’entrepôt et le stationnement du mobilier urbain sur la voirie.

Devant la carence et la mauvaise volonté que je rencontre et étant donné le danger accru pendant le week-end, j’ai décidé faisant ainsi mon devoir de citoyen d’entreposer cette barrière dans ma cour dans l’attente de son enlèvement pour être transportée dans un entrepôt municipal.

Veuillez agréer, Monsieur Le Maire, mes meilleures salutations

Partager cet article
Repost0
22 mars 2007 4 22 /03 /mars /2007 18:04

Je suis allé voir un spectacle de marionnettes pour passer une bonne soirée.
Le marionnettiste a complètement renouvelé son casting et il met maintenant en scène, au bout de ses fils, les personnages suivants :
La Mama, le Pierrot qui danse, le Conciliateur, le Harangueur du Port aux foins, Madame Ozone, Le Chevalier de Malte, le Gamin joufflu, la Passionnaria, le Paysan Bio, le Braconnier astucieux et des figurants.
Tout ce petit monde se démène sur la scène, fait concurrence de bons mots et échange des répliques pleines de fiel. Pourquoi ?
Parce qu’ils ont appris que le gérant du théâtre prenait sa retraite et chacun d’entre eux estime avoir des droits et des mérites particuliers pour reprendre l’affaire. Chacun tente de se faire valoir par tous les moyens et de déclencher les rires et les vivas en étant le plus drôle parce qu’il a été décidé que le gagnant serait celui qui recueillerait le meilleur résultat à l’applaudimètre.
Il est prévu que le théâtre se déplace à Malesherbes très bientôt avec un casting totalement renouvelé


Post-Scriptum : Je vous présente mes excuses pour mon manque de sérieux mais il ne faut pas perdre l’habitude de sourire.

Partager cet article
Repost0
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 12:37
Madame FREQUELIN Maryse
21 rue Saint Eloi
45330 MALESHERBES.
Tél : 02.38.34.81.72
Portable : 06.77.85.68.38

Malesherbes, le 20 Mars 2007.

Je prends la liberté de vous écrire pour vous signaler des disfonctionnements qui mettent en cause la sécurité des Malesherbois.
Ce qui me détermine ce sont les évènements survenus au cours de la nuit du 19 au 20 Mars 2007 aux environs de 5 heures (après d’autres évènements d’ailleurs). Je ne reviendrai pas sur la description de ces faits que vous devez connaître mais sur l’alerte et la mobilisation des services concernés.
Dans ce cas la première réaction est de téléphoner à la Gendarmerie. En dehors des heures ouvrables l’interlocuteur que nous avons au bout du fil se situe à Orléans et il se charge d’alerter la gendarmerie de Malesherbes. C’est ce qui a été fait aux environs de 5 heures du matin… Vers 5 h 30 personne n’étant intervenu un nouvel appel est formulé et l’interlocuteur répond vous n’avez qu’à aller directement à la gendarmerie de Malesherbes si personne n’est encore intervenu. Il est évident qu’avec des énergumènes dans la rue et en pleine nuit c’est un curieux conseil qui est donné là d’autant plus que si cette démarche était effectuée j’aurais pour interlocuteur un interphone qui me basculerait sur le numéro que je venais d’appeler.
D’autre part un agent de la Police Municipale questionné dans la matinée m’a dit que j’aurais dû faire un numéro à la mairie qui m’aurait donné un numéro d’astreinte. Or, il s’avère que ce numéro n’est pas connu y compris des employés de la mairie et si, par hasard, je l’avais obtenu j’aurais eu le préposé d’astreinte qui ne disposait d’aucun moyen.
Pour me résumer la gendarmerie est intervenue dans un délai qui est inacceptable et les Services de la Mairie n’ont commencé le déblaiement qu’à l’heure normale de leur prise de fonction c'est-à-dire 8 heures. Il en est résulté que la circulation a été perturbée sur une route nationale … jusqu’aux environs de 10 heures.
Il est évident qu’une remise en ordre avec une désignation des tâches et des astreintes des différents services doit être effectuée.
Dans l’intérêt de tous les Malesherbois je vous serais reconnaissante, Monsieur Le Maire, de bien vouloir entreprendre les actions nécessaires.
Veuillez agréer, Monsieur Le Maire, mes meilleures salutations.
Partager cet article
Repost0
6 mars 2007 2 06 /03 /mars /2007 10:56


Le joli bébé qui est né ce matin, qui fait la joie de ses parents, qui a un joli berceau, pour qui la vie devait être douce a pleuré dès qu’il a vu le jour. Pourquoi ?
Parce que dans le ventre de sa mère il entendait les informations. Il sait qu’il a dès sa naissance une dette de dix sept mille euros qu’il devra rembourser en cinquante ans.
Il la doit aux deux précédents présidents de la République qui ont géré la France avec trop de légèreté, trop de magnificence, trop d’égoïsme politique, trop de compromissions dans la tradition de Louis XV qui déclarait « après moi le déluge ».
Il espère que ses parents voteront pour un Président sincère, décidé, économe, qui ne fera pas des promesses inconsidérées et saura réduire sa dette en ramenant la France au cinquième rang des pays prospères alors que la gestion irresponsable de ses prédécesseurs l’a rétrogradée au dix septième rang des états.
Partager cet article
Repost0
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 11:54


Sur le salaire net perçu par le salarié s’appliquent en pourcentages des charges fiscales, des frais généraux, des frais de vente, la marge de l’entreprise, la marge des commerçants et enfin la TVA.
Il en résulte que lorsque le salaire net est augmenté en valeur absolue de dix euros le prix d’achat des consommateurs, donc des salariés, en magasin, est augmenté à terme de trente euros environ après un temps d’inertie variable qui correspond au délai d’écoulement des stocks anciens.
Le pouvoir d’achat est alors artificiellement maintenu pour un temps par l’entrée de produits importés qui, en retour, éliminent les emplois correspondants en France. On aboutit alors à cet illogisme : plus on est augmenté plus on s’appauvrit.
L’augmentation devient un truc d’illusionniste et un tour de passe-passe.
Notre système ne peut plus tenir et il faut enfin comprendre que le fameux modèle français est un exemple désastreux, un mécano bancal, qui effraie les autres états et qui enfonce la nation dans la dette et les salariés dans la pauvreté
Je n’ai entendu aucun candidat et aucun parti politique dire cette vérité (pourtant démontrée par l’absurde) aux Français et proposer des réformes radicales qui réorganiseraient et moderniseraient positivement l’ensemble du système. C’est pourtant vital pour l’avenir de la France et le bien être des Français.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens