Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 18:59

Nous sommes le dimanche 20 octobre, je viens de boire mon café et j'ai en mains le journal d'hier que je n'avais pas eu le temps de lire. Page 13, je vois un article intitulé: Malesherbes. La ville fait l'acquisition de terrains.

Monsieur Michel Guérin expose les faits :

Il s'agit de terrains qui font partie du site du marais qui borde l'Essonne et qui est traversé par la déviation, d'une surface de 32.832 mètres acquise au prix de 150.000 Euros.

Les parcelles constructibles (???) non achetées par la ville, doivent l'être par un privé déjà en relation avec la municipalité, qui envisagerait d'y construire une résidence seniors.

A ces informations, Monsieur Michel Bourreau a rétorqué : "Vous connaissez ma réticence à construire dans cette zone du marais"

"Monsieur Michel Guérin s'est défendu par ces mots "Oui, mais je ne peux pas m'imposer sur un terrain qui est constructible"

Monsieur Michel Guérin a toujours le mot pour rire mais aux dépens de qui ? De qui se moque-t-il ?

Tous les terrains qui constituent le marais du bord de l'Essonne sont d'une nature telle qu'ils sont inconstructibles et partout où des promoteurs ont bénéficié de permis de construire qu'on peut appeler de complaisance les maisons qui ont été construites se sont lézardées et ceux qui les habitent encore n'ont plus que leurs yeux pour pleurer.

Toutes les analyses qui ont été effectuées par des analystes impartiaux confirment que le sol ne peut pas supporter des constructions en élévation. Le terrain par sa nature est donc inconstructible et de surcroît inondable sur 95% de sa surface.

Il n'a jamais été déclaré constructible, au cours de tous les derniers siècles y compris du nôtre et n'a acquis indûment  la qualité de constructible que par la plume de Monsieur Michel Guérin quand il l'a inscrit avec beaucoup d'efforts sur le PLU (Voir les comptes rendus de l'époque) mais sans se baser sur des analyses qui par ailleurs étaient toutes négatives.

C'est donc Monsieur Michel Guérin qui a donné le qualitatif de constructible à ces terrains qui ne le sont pas dans leur nature intime!!!Mais il n'est pas qualifié!

Il s'agit donc d'un jeu d'écritures administratives et pas d'une réalité! C'est une tromperie!

Les preuves de ce que j'avance sont nombreuses, il suffit de se rappeler la dernière en date : la nouvelle station d'épuration s'est enfoncée de 70cm. Et j'en connais certains qui disent que c'est faux, quel jeu jouent-ils? Sont-ils honnêtes? Ou idiots? 

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 19:14

Radio bistro279

Salut les gars! Ecoute, écoute! Je vais vous parler de nos ancêtres. Ils avaient le sang chaud! Les Austrogoths, les Visigoths, les Saxons, les Germains, les Maurs, les Vikings sur leurs drakkars, les Huns et surtout les Hautres par le cocktail explosif des sangs divers n'ont pas contribué à éloigner les têtes des chapeaux.

Les gênes gaulois mélangés d'Obélix circulent en Belgique mais les gênes d'Astérix se sont répandus dans le sang français sur tout le territoire. Il est évident que les Gaulois du 21ème siècle sont encore plus colériques et vifs que les Gaulois de Vercingétorix et leur tête est si près du chapeau, quand ils en portent, qu'ils ont pris la décision de ne plus en porter. Ils font et arrêtent leurs opinions en lisant les titres des articles mais pas les articles eux-mêmes car c'est selon eux du temps perdu et le temps c'est de l'argent!  La lecture et la réflexion les fatiguent et les retardent. Selon eux il faut agir avant de penser autrement on perd du temps. Sachant que le temps c'est de l'argent et que de l'argent on en a plus, alors on n'a pas le temps d'en perdre! Allez, sers-moi un café!

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 10:17

La politique et la crise

Nous traversons une période de crise économique qui n'en finit pas, c'est une vérité première qui explique le désarroi des Français surtout parce qu'ils ne savent pas l'analyser, cherchent des responsables et surtout des hommes capables d'imaginer des solutions efficaces et capables de les mettre en oeuvre d'urgence.

Cette situation qui perdure bouscule leurs convictions politiques.

Les solutions proposées par la droite sont incomplètes mais amendables, les solutions de la gauche totalement inadaptées, et plus à droite il y a un déficit d'idées. De tout cela la démonstration est faite.

Les discours ne sont ni crédibles ni opérants c'est pourquoi les citoyens dérivent politiquement. On peut comprendre qu'ils soient dans un désarroi profond.

Ils me font penser à des marins sur une embarcation en pleine dérive qui écoutent la voix attirante d'une sirène et qui se dirigent d'où vient la mélodie charmeuse sans se soucier des écueils invisibles dans la brume mais qui sont pourtant présents sur les cartes marines.

Il est évident que la crise a démarré aux Etats Unis et s'est propagée dans le monde entier en raison de leur dominance financière.

Nous n'avons pas su réagir immédiatement ce qui a abouti à l'affaiblissement de notre capacité industrielle, engendré un chômage inouï et notre déconfiture financière.

Notre déconfiture financière nous permet néanmoins de comprendre que nous avons une surcharge pondérale qui est liée à un état obèse qu'il faut nourrir grassement en prélevant sur les forces vives de la nation au détriment de la vigueur de notre économie.

Mais comprendre n'est pas agir.

Et le gouvernement refuse de comprendre et admettre les seules solutions évidentes de relance parce qu'elles sont en contradiction avec le credo économique de sa clientèle sur lequel est fondée sa politique. Alors on continue de dériver.

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 14:28

 

Je viens de discuter avec un gars qui m'a dit" Moi je n'aime pas les riches, il faut prendre l'argent là où il est!"

 Il a raison  il faut prendre l'argent là où il est pour en faire profiter la collectivité!

C'est ça la justice et l'égalité!

Quand les riches seront pauvres ou partis on sera enfin heureux entre nous!

"Mais les pauvres paieront pour les pauvres? A moins que certains pauvres très intelligents deviennent riches?"

" C'est exact, alors on recommencera! Et un jour on pourra parvenir à la stabilité!"

"Mais alors il n'y aura plus que des pauvres et des fonctionnaires? Et les fonctionnaires feront payer les pauvres!"

Il n'avait pas pensé à cela!

Puis il m'adit": C'est exact mais on fera payer les fonctionnaires pour améliorer le sort des pauvres"

Il y a dans sa logique quelque chose que je ne comprends pas, mais je ne sais pas quoi!

Allez sers-moi un café!

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 19:46

La recherche de la solution

La gestion de François Hollande ayant déçu une grande partie de la population, il en résulte des glissements d'opinion.

A gauche on constate des glissements sur la gauche, vers le centre et même pour les plus en colère vers la droite de la droite.

A droite il y a un glissement vers le centre et vers la droite de la droite pour ceux qui sont très en colère ce qui explique la démarche de François Fillon.

Quant à la droite de la droite elle bénéficie de toutes ces colères.

C'est bien entendu le résultat de l'exécution de la politique de François Hollande, considérée comme une politique de facilité qui selon l'opinion défavoriserait les classes moyennes sans apporter une amélioration au sort des salariés, au contraire, en raison des augmentations drastiques des impôts.

Les chômeurs n'ont pas trouvé une amélioration de leur sort et les classes favorisées s'échappent quand elles le peuvent.

On constate une colère qui monte dans l'opinion en raison de l'accroissement du chômage et c'est pourquoi il y a, par réaction, ces déplacements importants en direction de la droite de la droite.

Il s'agit donc d'un malaise latent.

Alors quoi faire pour sortir de ce malaise?

Il devient évident de penser que la seule solution durable est la ré-industrialisation de notre territoire à terme court et la création de deux cents mille emplois productifs industriels et artisanaux. Il convient en outre de rétablir nos capacités d'exporter par la révision de notre système fiscal.

La première question est : Qui en est conscient ?

La deuxième : Qui peut le faire ?

C'est au peuple qu'il appartient de répondre en connaissance de cause.

 

 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 21:50

Salut les gars! Ecoute, écoute! Nicolas Sarkozy, président sortant, vient d'être disculpé de l'accusation imbécile mais infamante au nom de laquelle il était poursuivi par un petit juge avec un acharnement motivé par un besoin de notoriété malsaine. Il serait convenable que dans ces sortes d'affaires le silence soit garanti par la loi tout au long de l'instruction. Les petits juges en mal de notoriété devraient être condamnés en raison du tort causé à un homme désarmé en face de leur capacité publicitaire. Il est évident que l'indiscrétion organisée alimente les procédés discutables de la politique de caniveau! Et cet acharnement judiciaire est suspect! Monsieur le juge quel nom allez vous ajouter sur votre mur des cons? Le vôtre?

Allez, sers-moi un café?

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 10:22

Ras le bol des dirigistes bornés!

Des citoyens en raison de leurs horaires de travail ne peuvent faire leurs achats qu'en soirée et les touristes y trouvent un agrément qui valorise leur accueil et leur séjour.

Des magasins ont été capables de s'organiser pour leur donner satisfaction.

Des étudiants, des personnes qui ont besoin d'un complément de ressources sont heureuses de les trouver dans des horaires d'activités qui leur conviennent, et qu'elles soient situées en dehors des heures légales ne les dérangent pas et ne dérangent personne.

D'autre part les temps et les besoins changent et demandent tout naturellement des adaptations.

On ne doit pas s'opposer de s'adapter à des conditions nouvelles qui conviennent à une population  qu'elle soit laborieuse ou touristique.

Il me souvient que les tenants actuels de l'autorité disaient avec beaucoup de conviction:

                  "Il est interdit d'interdire"

Avec la liberté d'ouverture des magasins, des personnes qui en ont besoin trouveront un emploi et un salaire et l'état lui-même percevra des rentrées supplémentaires de TVA.

Ces heures d'ouvertures supplémentaires apporteront donc des satisfactions multiples à un grand nombre de personnes, alors, Messieurs les dirigistes à outrance ne vous entêtez pas.

 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 13:14

Je viens d'entendre le discours de  François Hollande.

Rien ne change: des mots, des mots, encore des mots, toujours des mots, rien que des mots...

Et ces mots masquent une évidence: Nous sommes affublés d'un état pléthorique qui se dévore lui-même, n'accepte pas de se réformer et de maigrir et se régénère en prélevant toujours plus sur les ressources du peuple qui s'étiole...

La royauté ne faisait pas autrement et elle en est morte...

Il demande au peuple de France de se rassembler mais pour cela il faut un rassembleur qui démontre que l'important c'est lui, le peuple et qu'il bénéficiera d'un rassemblement et pas l'appareil.

L'appareil engraisse mais le peuple a faim...

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 16:54

Soyons clairs. Les Roms sillonnent l'Europe et s'installent pour un temps sur un site  qui les intéresse et qui leur permet, selon leurs habitudes, de trouver un moyen de subsistance parfois marginal.

Il est évident que souvent ils dérangent et qu'ils apportent, c'est incontestable, des nuisances à  une population installée et organisée en bousculant les coutumes et le droit.

Quel que soit le traitement qu'ils reçoivent, il ne peut rien régler parce que selon leur gré, et la conception de leur liberté, ils s'éloignent tout simplement d'un endroit pour s'installer dans un autre où ils ne se fixeront que pour un temps aléatoire. Les régions et les nations se renvoient la balle et rien n'est jamais réglé.

La solution n'est donc pas au niveau d'un état mais au niveau de tous les états, c'est à dire l'Europe. 

Il s'agit d'une société européenne sans attache véritable, migrante à travers les Etats européens qui ne peuvent pas l'accueillir sans accepter des nuisances sans solutions qui dérangent gravement la société autochtone.

Cela revient à dire que c'est bien un problème qui est du ressort de l'Europe.

C'est à l'Europe, en qualité de synthèse des nations, de trouver d'urgence une solution pour la sauvegarde de cette société humaine qui a droit à des conditions de vie normales sans déranger la normalité de la vie des autres.

Qui va demander la solution au niveau européen et insister pour obtenir une solution rapide acceptable par tous? Y compris par les Roms eux-mêmes?

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 14:26

               Ou l'imbécillité des sectaires

 Ils tuent la liberté du travail. Ils tuent la liberté individuelle. Ils tuent l'initiative. Ils tuent l'amélioration des conditions de vie. Ils tuent la liberté de travailler. Ils tuent la liberté d'acheter. Ils tuent la liberté de vendre. Ils tuent des ressources d'étudiants.

Pourquoi?

Pour satisfaire des pulsions sectaires et des haines viscérales dont ils ne sont même pas conscients!

Nous ne sommes pas encore en URSF!

Dimanche, j'irai spécialement à Paris pour acheter quelque chose dont je n'ai pas besoin afin d'affirmer ma liberté pour laquelle j'ai combattu!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens