Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 15:04

Vous disiez mon Général?

Hollande, Vals, Duflot, Florange, la Syrie, les impôts et les non-économies, les inversions de courbes sinueuses, les querelles de personnes en charge, l'absence d'arbitrages, l'impassibilité du chef du gouvernement, l'absence d'objectifs crédibles, les priorités biaisées, les coups de pub du président éffacés par les querelles des ministres, cacophonie, incohérence et brouillard. Je connais quelqu'un qui dirait: c'est la chienlit...

Mais il n'est plus là pour nous en sortir!

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 10:22

La gestion de l'économie

Dans la modernité des temps, un pays, une nation sont grands ou deviennent grands par l'intelligence et le dynamisme de leur économie.

Si une nation dilapide les résultats, ou même dilapide les résultats avant qu'ils soient constitués, cette nation quittera la scène économique et politique et se condamnera elle-même à la médiocrité et peut être à la misère.

Construire et surtout entretenir une économie forte est dans les temps modernes le seul moyen d'obtenir la puissance et le respect pour une nation, et assurer la pérennité et la quiétude de sa population.

Cela demande toujours des sacrifices avant d'en récolter les fruits qui doivent être réinvestis en partie pour poursuivre les progrès qui sont indispensables afin d'assurer la pérennité et la liberté.

Les nations, qui ne recherchent que les jouissances totales et immédiates sombrent dans la décadence.

Relisons l'histoire dans laquelle il y a des exemples multiples parfois récents.

Et demandons-nous: Où en est la France?

C'est la question fondamentale! Avant d'imaginer une politique qui réponde au bilan.

La faire adopter est une autre question.

 

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 10:19

Une analyse sans prétention...

 Une analyse politique sommaire permet de constater que l'UMP est tirée à la fois vers le centre et la droite de la droite. Jean Louis Borloo a repris le Centre a son compte  et François Fillon veut traiter le problème à droite à sa manière.

A gauche c'est facile. A droite, la gestion sans imagination de François Hollande renforce les extrêmes et un problème se pose pour l'UMP  qui doit démontrer qu'elle a des solutions pour équilibrer la situation économique sans recourir à des impôts supplémentaires.

 

 

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 12:53

Le leadership?

Avec l'élection triomphale de Madame  Merkel une page se tourne.

Avec une Europe du sud dans les difficultés méritées, une France au pouvoir balbutiant, l'Allemagne, qui avait perdu la guerre par les armes et tout prestige, prend maintenant le leadership de l'Europe grâce à sa discipline et son économie.

La France en retard sur tous les plans, en dépit de sa verve gauloise, s'accroche à un axe virtuel franco-allemand dans lequel elle n'a aucun rôle crédible, accompagnée du sourire maternel de Madame Merkel .

Un rôle crédible, elle ne le retrouverait qu'avec un sursaut viscéral qu'on imagine mal.

L'Angleterre qui a compris longtemps à l'avance a joué son jeu.

La France s'est laissée prendre par le sien, basé sur des rodomontades et des a peu près.

Ce ne sont pas les guéguerres qui nous feront remonter la pente de la considération, ni même la déclaration de guerre avortée à la Syrie.

Notre régression dans l'actualité économique et nos ratiocinations politiques nous font replonger dans des temps politiquement et économiquement obsolètes.

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 15:25

Révolution ou évolution?

Les bienfaits de l'écologie ne sont plus à démontrer à la suite des travaux des scientifiques. Ils ont obtenu l'adhésion des esprits tolérants et ont pénétré peu ou prou les consciences.

Mais pour parvenir au niveau de notre civilisation multimillénaire des efforts inégalables ont du être consentis et les solutions dites modernes qui ont apporté une vie plus aisée ne peuvent pas être abandonnées brutalement. Nos progrès exceptionnels réalisés au 20ème siècle ne peuvent pas être abolis sans aboutir à un désordre insurmontable. Il ne peuvent être qu'améliorés dans un sens souhaité. Ces progrès pour prospérer encore et seulement se maintenir ne peuvent plus s'abreuver aux mêmes sources. Nous devons maintenant chercher la source des progrès en inventant d'autres sources d'énergie. Nous en sommes là mais un changement radical, révolutionnaire et immédiat est impossible sans tout casser. Nous ne pouvons pas faire une révolution énergétique mais seulement amorcer une évolution.

L'évolution est commencée : Les éoliennes en mer le prouvent.

Les écologistes doivent être patients et leur patience doit se porter dans le soutien et la participation aux ateliers de recherches.

Casser les centrales nucléaires n'a aucun sens il faut faire en sorte que les progrès les rendent obsolètes et elles disparaîtront d'elles-mêmes par la force des choses.

Il n'est donc pas réaliste de penser qu'on peut supporter une révolution écologique mais il faut travailler avec pugnacité pour imposer une évolution et lui laisser le temps.

Nous allons entrer dans une autre ère de civilisation, faisons cela avec sérénité.

Je me permets d'y rêver. Alors rêvons :

Imaginez que dans une région toujours ensoleillée et où il y a de l'eau à profusion on construise d'immenses fours solaires. Que par électrolyse, on décompose l'eau en hydrogène et oxygène ? Qu'on utilise ces deux gaz pour actionner des moteurs dont les pots d'échappement rendraient de l'eau, la boucle serait bouclée! Et il n'y aurait plus de taxe carbone parce qu'il n'y aurait plus de pollution !

Vous allez penser que je suis fou? Non! Seulement imaginatif et ça m'amuse!

Et je n'ai pas fait breveter mon invention!

 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 16:08

La légitime défense...

                                   ...Un droit naturel et logique

La légitime défense est un droit naturel qui existe dans la nature depuis la nuit des temps mais qui maintenant est règlementé.

On peut penser que la loi qui en fixe les limites et les interprétations qui lui sont données ne répondent pas exactement aux circonstances et peuvent être améliorées en protégeant en priorité la victime.

La loi, dans certain cas peut léser la victime au profit des agresseurs particulièrement en ce qui concerne le droit de poursuite.

Le droit de légitime défense commence où et quand ? Et se termine où et quand ?

Un agresseur entre dans une boutique une arme à la main, le droit de légitime défense commence.

L'agresseur réclame un bien qu'il convoite (sous la menace de son arme).

La victime a une arme, elle a le droit de s'en servir, mais elle n'est pas à sa portée.

Elle laisse donc l'agresseur s'emparer de ce qu'il convoite.

La victime aurait le droit de se défendre mais elle ne peut pas. Elle conserve néanmoins son droit.

Les agresseurs sortent de la boutique toujours armés mais dissimulent leurs armes et emportent leur butin arraché à la victime.

La victime se munit de son arme et poursuit les agresseurs toujours armés qui emportent leur butin qui appartient à la victime et qu'elle a le droit de vouloir récupérer contre des agresseurs armés. Elle a le droit de poursuite qui continue d'entrer dans la légitime défense puisqu'il s'agit de reprendre son bien dans une situation de péril.

Les agresseurs réussissent à faire démarrer leur véhicule et fuient en emportant des biens de grande valeur appartenant à la victime. Ils sont toujours armés donc dangereux.

La victime ouvre le feu et en a le droit car la fuite armée est le dernier acte de l'agression.

Voilà ce qui ne doit pas se retourner contre la victime car le temps de retrait inclut le droit de poursuite des agresseurs qui emportent le butin. C'est le dernier acte de l'agression armée pendant lequel la victime est encore couverte par le droit de légitime défense.

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 17:18

 

Salut les gars! Ecoute, écoute! François Hollande aurait rassemblé des fonds importants pour aller faire la guerre. Aux dernières nouvelles il n'y aurait plus de guerre Il aurait compris qu'il s'agit d'une guerre subversive de laquelle la France est écartée et arrive comme des cheveux sur la soupe! Alors il ne fait plus la guerre et une indiscrétion a révélé que cette masse d'argent non employée serait rendue aux contribuables sous forme de déductions sur les feuilles d'impôts!  Ce n'est pas une bonne nouvelle ça? C'est positif! On économise des sous dont on a bien besoin en même temps que la vie de nos soldats! Et en prime, on récupère du pognon! Allez, sers-moi un café!

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 19:00

 

J'étais assis devant mon bureau, une pensée ou une réminiscence me traverse la tête:

"Si tu veux qu'une tâche soit bien faite, confie là à quelqu'un de très occupé!"

Pensant que je pourrais l'utiliser, je la note sur un papier qui traîne sur mon bureau.

Quelque temps après ma femme qui range le bureau trouve ce papier qui traîne pour le ranger, jette un coup d'oeil et me dis: "ça fait plaisir, je vois que tu penses à moi."

" Sans commentaires"

Sauf un conseil: Ne laisse jamais traîner tes papiers!

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 15:09

Les Bombes Salvatrices sont chargées de bonnes intentions telles que la Liberté et la Paix.

Comme dans toutes les bombes il y a aussi des explosifs puissants qui peuvent provoquer des dommages collatéraux ? Mais en même temps que les bombes il est prévu de parachuter des trousses de première urgence pour soigner les victimes civiles éventuelles et des exemplaires de la Déclaration des Droits de l'Homme pour qu'elles comprennent la nécessité de l'action. Plus tard il y aura des Antennes Médicales et des ONG ainsi que des observateurs de l'ONU. Toutes ces actions sont donc bien engagées pour le bien de la population qui par ailleurs attend avec impatience cette intervention au nom  de la Liberté.

Le véritable danger provient des Frères Musulmans qui vont profiter de l'occasion pour prendre le pouvoir en écartant un dictateur qui est, selon eux, aux ordres des Américains. Il faudra donc poursuivre l'action armée.

Vous comprenez pourquoi il est urgent de lâcher des bombes salvatrices chargées de bonnes intentions?

Ce n'est donc pas de la stratégie pure mais une mission humanitaire.

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 14:47

Je réfléchis encore

Je reprends le fil de l'article paru le 29 août sur ce blog.

Entre temps mes propres hésitations intellectuelles ne sont pas restées solitaires chez nous et ailleurs en ce qui concerne l'intervention armée de la France en Syrie.

J'étais et je suis encore dans l'expectative.

Je suis d'accord pour condamner les horreurs de cette guerre révolutionnaire (et de sa répression) dont le peuple subit les horreurs, mais je ne suis pas persuadé qu'envoyer des raids aériens porteurs de bombes sera la solution au problème parce qu'il ajoutera des victimes nouvelles tuées par des bombes salvatrices longtemps avant d'avoir un résultat et de goûter à la liberté. Une guerre révolutionnaire est une idée en marche et on n'a jamais arrêté une idée en marche avec des bombes!

Je suis d'accord, avec des réserves, pour remplacer le pouvoir de Bachar al-Assad par une démocratie authentique mais avec qui ? Et comment  ?

Nous sommes en présence d'une guerre subversive révolutionnaire qui désire installer un autre pouvoir mais lequel? Cela on l'ignore!

Comment maîtriser les courants prédateurs initiés, fanatisés et soutenus de l'extérieur?

En résumé, je n'ai pas le sentiment que des raids, si puissants soient-ils, seraient en mesure de régler la situation.

Il serait en outre nécessaire qu'ils soient décidés ou acceptés par une majorité des nations du G20 ce qui n'est pas le cas. 

Un dernier mot qui a son importance : Comment se financera l'opération?

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens