Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 12:27

 

Nous vivons dans une époque où l'idéal et l'intelligence sont supplantés par la rouerie au service des appétits. Qui est idéaliste et qui est coquin? Qui attend des prébendes des coquins et qui aspire à un idéal généreux? Là est la question! Mais ce n'est que le temps qui passe qui apporte la réponse toujours trop tardive!

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 12:36

Les prédateurs, la France et l'Europe

Monsieur Mittal est un prédateur financier et industriel. Il faut être naïf pour le croire quand il affirme qu'il dépensera cent millions par an pour maintenir les hauts fourneaux en état sans les faire produire. C'est un oriental. Il manipule le gouvernement et berne Monsieur Montebourg qui n'a rien vu venir et n'est pas capable de résoudre ce drame. J'ai déjà dit qu'un état qui laissait partir son industrie lourde perdait les conditions de son indépendance et entrait en décadence. Je persiste et signe.

Il y aura désormais une Europe du Sud et une Europe du Nord.

La première décadente avec la France et l'autre prospère.

Croyez-vous que cela puisse fonctionner? Et fonctionner longtemps?

Ce sera la fin du rêve européen et de la place de notre pays dans le monde.

Il y a des signes qui ne trompent pas!

 

 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 15:13
 

"On ne peut pas abandonner les salariés"

C'est ainsi que Madame Nicole BRICK a conclu son interview sur LCI  que je viens d'entendre.

Madame Nicole Brick, ministre du commerce extérieur, après avoir été ministre du Développement doit tout savoir entre autres que les salaires supportent une charge immédiate de 100% qui est la plus élevée dans notre fiscalité et dans le monde alors qu'elle devrait être répartie sur l'ensemble de la nation par la taxe qui dispose de l'assiette la plus large, donc le taux le plus bas qui est dans ce cas laTVA.

Que fait-elle sinon d'abandonner les salariés en ne mettant pas toutes ses forces, son influence et son poids pour libérer le travail et les salaires de ce fardeau mortel pour l'ensemble de la nation, pour booster nos exportations, notre activité, et nos emplois!

Notons au passage que cela ne doit pas affecter le pouvoir d'achat, au contraire, et que si c'était le cas, pour corriger cette anomalie il suffirait d'augmenter le salaire de référence pour tout rétablir!

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 14:12

Les Huns avec Attila envahissaient le territoire par les armes et leur cruauté pour en piller les richesses. Ils étaient l'ennemi numéro un des nations et des populations qui se retrouvaient ruinées et dans la famine quand ils se retiraient et on disait que l'herbe ne repoussait plus où le cheval d'Attila était passé. Ils avaient emporté toutes les richesses et les moyens de les reconstituer.

Mittal, moderne Attila prédateur, attaque la France avec ses armes financières organisées en commandos, investit l'industrie lourde du pays et la transfère par morceaux dans son royaume financier à l'étranger!

La France, démunie d'un pilier fondamental de son économie métallurgique stratégique perd une partie de sa puissance, de son indépendance et devient le vassal de ses prédateurs économiques qui lui volent 60 millions de tonnes annuelles d'acier!

Oui, la France perd une nouvelle parcelle de son indépendance et accumule combien de déficit supplémentaire dans ses échanges internationaux?

La France, affaiblie par son laxisme financier, sa fiscalité directe sur le travail, les dépenses très exagérées d'un état pléthorique, sombre dans l'histoire et le dissimule derrière les rodomontades de sa classe politique amorale et dissolue!!

Je n'invente rien, lisez votre journal!

Mon Général, s'il vous plait, revenez! La France, votre France est en danger!

Une armée de petits Mittal l'attaque de toutes parts, comme des mites sur un manteau de laine ou comme la charogne sur une dépouille! 

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 16:17

J'ai entendu la déclaration de Madame Parisot à la suite de la menace de Monsieur Montebourg de nationaliser le site de Florange. Elle a défendu la liberté d'entreprendre, mais son argumentation s'attachait à un fait très particulier et unique en son genre dans la mesure où il s'agit d'industrie lourde. C'est pourquoi elle échappe au contexte général et que sa solution qui devient symbolique doit être trouvée mais ne peut être trouvée que dans le maintien des installations sur place et la pérennité des emplois.

Une industrie lourde qui quitte nos frontières est une catastrophe en même temps qu'un symbole fort! C'est pourquoi les réactions sont vives et la menace de nationalisation justifiée par une colère qui est une réaction naturelle. On veut une solution tout de suite alors qu'il faut la construire sur des bases solides.

L'industrie lourde qui quitte les frontières c'est la perte d'une partie de notre indépendance et un signe fort du déclin.

Que par un réflexe réactif, Monsieur Montebourg ait brandi la menace de la nationalisation est une réaction de tempérament qui correspond à mettre une rustine sur une faille tectonique et je préfère son affirmation de disposer de la proposition d'un repreneur, c'est beaucoup mieux si elle est fondée!

Et sa menace devrait faire réagir le gouvernement pour modifier en profondeur l'organisation de notre économie en gommant les anomalies et les erreurs dans la fiscalité du travail, appliquée sur les salaires, qui nous rendent non compétitifs dans l'exportation et trop chers dans le panier de la ménagère.

Cela revient à faire courir nos coureurs du cent mètres aux jeux olympiques avec un sac de 30 kilos sur le dos!

Le gouvernement semble y avoir pensé. Mais avec son comportement: J'y vais, j'y vais pas, j'y vais mais par étapes, mais je dois encore réfléchir parce que ce n'est pas dans nos traditions, il faut un consensus etc. on n'est pas sortis de l'auberge!

Et pendant ce temps là le temps tourne, les entreprises se délestent ou s'en vont, le chômage augmente, la dette s'accroît et les travailleurs souffrent!

IL faut savoir sortir vite de temps en temps du carcan idéologique surtout quand c'est un intérêt national vital!   

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 14:08

Salut les gars! Ecoute, écoute! L'expérience nous a démontré qu'il fallait être très prudent avec les collaborateurs mal inspirés! On sait aussi que les partis politiques, tous, sans exception, ont avec les financements des arrangements! Ceux qui crient le plus fort ne sont pas plus blancs que les autres! Ils affichent une virginité mal greffée et défraîchie!

Allez, sers-moi un café!

 

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 15:10

 

Salut les gars! Ecoute, écoute! J'ai reçu un télégramme bizarre qui doit être crypté parce je n'y comprends pas grand chose:

 

S.O.S. Umpoum! Fuyons! Fillons loin et sans retour! Ou copérons! En attendant le sauveur présidentiel! Un seul être nous manque et tout est explosé! S.O.S.

 

T'as compris toi? Allez sers-moi un café!

 

 

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 19:35

Pour un commentateur qui analyse en profondeur les évolutions dans la progression de la politique, les commentaires de toutes les parties, qui recherche la genèse des choses, qui tient compte des tempéraments, des qualités des méthodes d'action et de l'enchaînement de tous les éléments pour en tirer sinon des conclusions du moins des hypothèses d'évolution, les menaces d'implosion de l'UMP peuvent être considérées en partie fondées si la raison ne l'emporte pas.

Elle a trouvé sa genèse dans l'antisarkosisme qui a mûri dans les esprits de personnages  qui ont mal accepté le dynamisme d'un Président qui par sa vigueur et sa constance les réduisait au rôle plus effacé de collaborateurs. Cette omniprésence a heurté les habitudes de politiciens de l'ombre ambitieux mais instables, habitués aux entretiens à voix basses dans les antichambres. Cela s'est cristallisé dans une subversion sournoise, une opposition cachée, silencieuse, comploteuse qui n'a pas réussi dans les règles habituelles et statutaires à s'imposer dans le mouvement. Leur déception et leur déraison les ont amenés à penser à une scission à leur profit.

Ces personnages, par la force des choses sont amenés peu à peu à se dévoiler, mais pas tous.

La création de l'UDI fut la première grande manoeuvre pour préparer l'avenir, ce qui dans le cas de la scission rejetterait l'UMP, ou bien ce qui en resterait, plus à droite dans l'esprit de l'électorat, avec pour corollaire l'impossibilité de retour pour Nicolas Sarkozy. C'est une manoeuvre à tiroirs.  L'avenir est imaginable mais avec plusieurs hypothèses.

Cela fera l'objet de la suite de cette analyse. 

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 12:31

Salut les gars! Ecoute, écoute! On constate que les présidences sont très discutées! C'est la querelle bien connue des Anciens et des Modernes! Il faut souhaiter la victoire des Modernes! Je parlais hier avec un résistant gaulliste historique qui m'a dit:

" En raison de mon expérience j'ai beaucoup de méfiance envers les Collaborateurs hauts placés.  Ils sont prêts à utiliser toutes les ficelles pour accéder au gâteau qu'ils convoitent!

Ils s'obstinent! Leurs manoeuvres developpées de longue date sont cousues de fil blanc!

Elles se poursuivent contre tout bon sens! Ils utilisent toutes les ficelles et en inventent pour conquérir un gâteau que leurs appétits convoitent! Je les connais bien, j'ai expérimenté leurs méthodes et je ne suis pas dupe. C'est la loi du genre!"

Je n'ai pas très bien compris ce qu'il voulait dire, c'est un peu sibyllin, mais finalement je crois qu'il n'a pas tort! Allez, sers-moi un café!

 

 

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 15:06

L'UMP nous offre un spectacle qui n'est pas digne du plus large rassemblement représentatif. Si les acteurs de ce psychodrame mis en scène par la subversion ne retrouvent pas la raison le Rassemblement créé par la stature de son vrai créateur historique, le Général de Gaulle, se divisera (c'est le but recherché) et la France s'enfoncera un peu plus dans son déclin!

Les auteurs de cette division sournoise et subversive ne sont pas les amis du peuple mais une entente égoïste pour la conquête du pouvoir animée par des appétits discutables. J'en connais. Leurs thuriféraires ont pendant cinq ans travaillé dans l'ombre, ce qui a abouti à la perte de l'élection présidentielle puis à cette tentative de contestation pour la prise du pouvoir!

Quand on réfléchit bien et qu'on analyse le comportement des personnages impliqués on peut lire dans leurs jeux sournois à livre ouvert!

Il apparaît avec évidence que pendant les cinq dernières années le travail silencieux et invisible d'un personnage en marge au second rang trouve là son développement et son aboutissement et peut être sa conclusion.

Dans cette politique, ce qu'on voit, ce qu'on entend et ce qu'on lit, les déclarations la main sur le coeur de collaborateurs masquent la réalité sournoise. Il est évident que la création d'un nouveau parti central est incluse dans le processus stratégique, ainsi que l'apparition d'un médiateur engagé, sorti d'un chapeau, qui n'est pas acceptable.

Cette Grande Manoeuvre inclut aussi l'acharnement contre Nicolas Sarkozy.

Je ne suis qu'un observateur, mais les Résistants, les Gaullistes historiques, dont je fais partie, sont attristés et choqués par ces comportements partiaux, irresponsables et lourds de conséquences. Nous disons stop!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens