Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 10:48

Le président Nicolas SARKOZY n'est pas candidat à la Présidence : Il est Président.

Comme tous les autres Présidents il demandera tout naturellement, comme

le prévoit la Constitution, le renouvellement de son mandat.

Et comme son devoir de Président le lui commande il poursuit sa mission de Président.

Dans les circonstances graves que doit affronter la Patrie, il gouverne au plus près de l'événement et ce n'est pas le moment d'affaiblir sa position sur le plan international : ce serait le meilleur moyen d'aggraver la position de la France et de nous rapprocher de la catastrophe.

Il est déraisonnable d'affaiblir la France par des querelles partisanes.

Le bon sens et la raison doivent plaider pour l'Union nationale.

 

Post Scriptum. Notre littérature est illustrée par des génies qui ont influé sur nos comportements pendant des siècles et que nous lisons encore avec profit. A ce sujet je vous conseille de relire un auteur dont on oublie trop vite la sagesse: La Fontaine.

Et dans son œuvre, dans les circonstances actuelles, je vous demande de méditer sur une fable que vous estimez peut-être naïve: La Cigale et la Fourmi.

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 09:15

Radio Bistro163

Salut les gars! Ecoute, écoute! Dans une vieille malle au fond de mon grenier j'ai retrouvé  un écrit manuscrit d'un marin, qui devait être de ma famille, qui a navigué sur un voilier hauturier qui était baptisé L'INSOUCIANT et qui raconte au jour le jour les épisodes d'une longue traversée par gros temps:

"Bon dieu, 100 jours encore! 100 jours de mer avec un vent à affaler les voiles et des creux à engloutir une maison! Sur un bateau qui a des avaries: La moitié des voiles déchirées et un moteur qui a des ratés! Et le stock de rhum dans la cambuse qui a diminué sérieusement! Et les provisions de vivres et de carburant idem! Et bientôt on va doubler le Cap Horn! Et on a du mal pour faire le point parce que le sextant est faussé! Le capitaine va de la proue à la poupe et de tribord à bâbord pour encourager l'équipage! Mais à bâbord y a des gars qui sont pas content, c'est pas des mutins mais y discutent! Et a tribord aussi! Ils parlent de changer de capitaine! Et de désigner un autre capitaine parmi eux! En pleine tempête! Mais dans ceux qui veulent être capitaines y en aucun qui a barré par gros temps! Et les autres veulent plus travailler sur le pont! Et on va doubler le Cap Horn! Et les quarante rugissants! Moi je quitte plus mon gilet de sauvetage et je dors dans une chaloupe! J'ai piqué trois bouteilles de rhum que j'ai cachées dans le coffre! Pour tenir le coup! Quand on pense qu'on a pas eu le choix entre le gros temps ou la pétole!! A la dernière minute les gars ont voté qu'on ne changerait pas de capitaine pendant la tempête!! Ouf!"

Ça, c'est que les deux premières pages, mais y en a plein d'autres que je vous raconterai plus tard! Allez,sers moi un café!

 

 

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 10:52

Salut les gars! Ecoute,écoute! Je vais vous faire de la philosophie humoristique:Une certaine vision de la société humaine permet au premier regard de déterminer trois hiérarchies: Les surdoués, les doués, les sous- doués. Les surdoués disposent d'un esprit d'analyse qui leur permet de remonter à l'essence même des choses. Ils sont capables de faire des synthèses nouvelles qui dégagent des idées novatrices. S'ils sont travailleurs ils s'imposeront aux plus hauts niveaux. S'ils témoignent d'une certaine paresse ils vivront dans une aisance modeste et suffisante et se perdront dans la philosophie. Les doués auront une carrière brillante, une vie large, adopteront des idées issues de la raison, et en fonction de cela, ils feront une carrière brillante ou seront des chevaliers d'industrie dans l'amoralité. Les sous- doués, s'ils ne sont pas ambitieux mènent une vie terne dans l'anonymat et s'ils sont ambitieux ils tomberont sous l'influence et la domination de doués dénués de scrupules qui les entraîneront dans des montages amoraux. Si tu appliques cette analyse à la politique t'as tout compris!  Mais j'oubliais que dans ces trois niveaux il y a des humoristes. Allez,sers- moi un café!

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 11:09

Une évidence qu'ils font semblant de ne pas comprendre: Si on supprime toutes les taxes sur le travail pour les reporter sur les transactions le prix de revient des produits fabriqués sera diminué considérablement. Sachant que le taux de la TVA est appliqué sur le prix de revient des produits son rendement sera diminué et pour avoir un prix de vente équivalent sans augmentation il suffit de réajuster le taux. Mais pour que l'entreprise donne le salaire complet sans retenue des taxes il faut que ses propres taxes soient diminuées du même montant. Et si dans le désir de justice sociale on veut distribuer le salaire brut il suffira de forcer un peu le taux pour maintenir le montant de la taxe ce qui n'aura aucune influence négative sur le coût de la vie en raison de la diminution des prix de revient et en raison du retour immédiat dans l'économie du supplément de ressources dont bénéficieront les salariés ce qui augmentera le volume de l'offre donc la diminution du prix de revient par l'augmentation du volume de la production. On peut même supposer une accélération de la rotation des échanges et un supplément d'activité.

Si on ne veut pas réajuster exactement le taux de la TVA, il faudra reprendre la différence au niveau de la CSG. Ou mélanger les deux solutions pour favoriser la reprise économique.

On peut affiner le raisonnement en testant différentes hypothèses.

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 11:23

 

La détaxation des salaires dite CASG (Cotisation aux Assurances Sociales Généralisée) dite TVA Sociale. C'est l'arme initiale.

 

Tout d'abord quels sont les leviers qu'on peut activer sans augmenter les prélèvements?

1-     Redonner du pouvoir d'achat aux salariés au profit de l'activité intérieure sans surcharger les entreprises en libérant la feuille de paye des prélèvements sociaux pour libérer un pouvoir d'achat immédiat!

2-     Décharger les entreprises de certains frais existants anachroniques et pénalisants pour tous afin d'inciter les entreprises émigrées à revenir et à d'autres de s'implanter.

3-       Activer les échanges extérieurs en sachant que c'est le principal moyen de conforter la fortune collective d'un état nation en détaxant les produits exportés de la TVA et en l'appliquant à l'entrée des produits importés au niveau de la réception de la facturation sans en accepter la déduction au cours des échanges ultérieurs. Nous sommes dans un cas de force majeure.

4-     Modifier notre système des prélèvements sociaux en détaxant les salaires et en prélevant la ressource sur les échanges ce qui augmente l'assiette de l'impôt et diminue la participation individuelle. Le salarié percevra le salaire brut à la place du salaire net l'augmentation du pouvoir d'achat sera donc réelle et visible.

5-     Réformer notre administration pour organiser sa productivité, son efficacité et son coût.

6-     Lutter contre les procédés maffieux. Supprimer les privilèges: Tous les hommes sont égaux.

7-     Créer une commission de la hache chargée d'élaguer toutes les dépenses inappropriées ou inutiles.

8-     Dans les administrations, en fin d'exercice, ne pas s'évertuer à dépenser à toutes fins les crédits non employés, mais les annuler!

9-     Enfin pour nos amis syndiqués faire des grèves qui dérangent les tenants du pouvoir dans l'entreprise, d'accord! Mais plus jamais celles qui coûtent de la peine, des larmes et de l'argent à l'ensemble de la population par des actions globales et aveugles qui engendrent des millions de déficit, qui font émigrer des entreprises et dissuadent les autres de venir.

10- Tout celà est un ensemble de voeux qui seraient bons pour la nation, mais il y en aurait encore d'autres!

 

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 10:36

Radio bistro161

 Salut les gars! Ecoute, écoute! On a déjà eu notre petit caporal Napoléon qui a gagné la Guerre d'Egypte, qui a écrit notre code civil et qui a été exilé par les Anglais  dans l'île  de Sainte-Hélène au milieu de l'Atlantique! On a maintenant notre petit caporal Nicolas qui a gagné la guerre de Libye, qui invente une taxe sur la finance totalitaire, qui est désapprouvé par les Anglais qui voudraient l'exiler sur l'île d'Elbe. Il va commencer les 100 jours, mais je pense que l'histoire ne se répètera pas et que le petit caporal Nicolas peut terminer les 100 jours à Austerlitz. Allez sers-moi un café!

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 12:09
En se positionnant contre la Détaxation des salaires, dite CASG, dite TVA sociale.

 

J'ai lancé l'idée de la détaxation des salaires il y a plus de six années parce que j'étais persuadé que les salariés en seraient les premiers bénéficiaires si l'application de cette idée n'était pas biaisée. Pour le démontrer, il est nécessaire que la partie des taxes qui s'appliquent directement sur la feuille de paye soit supprimée en premier. La démonstration étant ainsi faite la partie des taxes dissimulée hors feuille de salaire pourra se faire progressivement après une première suppression égale à la précédente.

Je le redis, si cette idée est honnêtement appliquée:

1-     Le pouvoir d'achat des salariés sera augmenté. Et le prix de revient des produits hors taxes sera diminué.

2-     Le volume des exportations sera augmenté

3-     La TVA étant appliquée aux importations les finances de l'Etat en profiteront.

4-     La relance qui en résultera créera une ambiance favorable à l'embauche et le chômage diminuera.

5-     Les investissements créateurs d'emploi seront relancés.

6-     Il y aura d'autres avantages que j'ai développés par ailleurs.

C'est ce qui résulte des analyses honnêtes et impartiales et non politiques de ces idées nouvelles.

Tous les candidats, particulièrement ceux qui défendent généralement les intérêts du peuple devraient l'adopter parce qu'elle n'est pas politique mais technique.

Or, seul Manuel Valls l'a fait à gauche. Je suis déçu par la position de François Hollande qui prend une position contraire, sans développer un argumentaire cohérent et qui visiblement fait une démarche politique éloignée des arguments techniques et opposée aux intérêts des électeurs salariés qu'il prétend représenter.

Manuel Valls avait raison, François Hollande s'égare.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 14:26

                                            La doctrine

Il y a bien longtemps, j'ai écrit l'article suivant, qui était parfaitement original et qui par la force des choses est devenu une doctrine.

Après avoir été publié dans la presse, il a fait l'ouverture de ce blog. Ce n'était pas un hasard. Le débat animé qui se déroule au plan national le démontre.
__________________________________________________________________________________________

 

                                      Le salaire est sacré

 

Le Travail a un caractère emblématique. Il élève l’homme, nourrit la famille et crée la richesse collective.
Par voie de conséquence le salaire est sacré. Sacré mais pas inviolable.
Le salaire net perçu par le salarié ne représente en gros que la moitié du coût salarial. Le travail est taxé autant que le salarié reçoit.
Les conséquences sont multiples : la minoration du pouvoir d’achat, le coût exagéré des stocks, le manque de fluidité des trésoreries, un gonflement des prix de revient et un impact sur les prix des produits.
Partie constitutive importante du prix de revient les prélèvements se retrouvent dans les prix de vente. En faisant ses achats le salarié les paie une seconde fois augmentés de la TVA qui devient une TAP, taxe ajoutée au prélèvement. Le salarié paie donc une seconde fois l’impôt sur son propre impôt.
Comprenez- vous pourquoi le système fiscal français est le plus cher du monde? Et le coût de la vie le plus élevé.  La solution que la raison exige est de détaxer totalement le salaire et d’opérer le prélèvement au niveau des ventes selon le mécanisme de la TVA quand la valeur est constituée.
Il s’ensuivrait par l’accroissement de l’assiette une baisse des produits et des services, une amélioration du pouvoir d’achat, une relance de l’économie, un abaissement du coût des stocks, une facilitation de l’embauche et une régression du chômage. A cela s’ajoute la diminution du coût de recouvrement de l’impôt.
Je sais bien que cette idée sera difficilement admise par la routine administrative et le conservatisme bien que nous ayons sept millions de pauvres.
Mais si par hasard j’avais raison ?
Notons pour finir que l’impôt à la source est non seulement une hérésie mais encore un non-sens car si on capte l’eau à la source la rivière se tarit et les poissons meurent.

 

___________________________________________________________________

 

Le débat national est si animé,si passionné, qu'il en sortira forcément quelque chose.

Il faut espérer que la raison et la logique engendreront une solution économique dynamique dans la justice sociale.

___________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 19:18

                       C.A.S.G. ou TVA sociale?

                           Les deux mon général!

 

Quand j'ai proposé de détaxer les salaires il fallait bien trouver un remplacement indolore et immédiat qui laisse aux salariés une marge de profits.

La première solution était de trouver le financement sur les échanges commerciaux au niveau de la TVA, c'est le plus facile à mettre en œuvre et son rendement est immédiat tout en permettant d'augmenter le pouvoir d'achat.

Mais si j'ai intitulé mon système CASG, c'est parce qu'il y avait une seconde voie qui est la CSG mais il fallait qu'elle s'impose par l'évidence.

Ces deux voies de financement sont donc maintenant possibles mais leurs simultanéités et leurs taux réciproques sont dépendants du pouvoir politique.

Il serait possible, et peut-être souhaitable, de les instituer au même instant dans des proportions à étudier, d'autres hypothèses peuvent être envisagées mais elles devront toutes intégrer une avancée des salaires.

Je sais bien que tout cela fait figure de révolution. Mais si tout est bien calculé, c'est une révolution qui sera une avancée extraordinaire pour la progression du pouvoir d'achat des salariés, des emplois, des exportations, de la justice sociale et de nos finances !

Ce n'est copié ni sur les Allemands, ni sur les Suédois, ni sur les Patagons !

Ce n'est pas facile à comprendre, je l'admets, mais je peux tout expliquer. Il y a dans le personnel politique dirigeant des grandes intelligences et ceux qui font semblant de ne pas comprendre, le font uniquement dans un but électoral en proférant des arguments fallacieux! Il y a une personnalité à gauche, Manuel Walls, qui a compris mais il est minoritaire. A droite tout le monde a compris. Le Président aussi!

Et les électeurs comprendront que les gagnants seront les salariés!

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 12:38

Radio bistro157

Salut les gars! Ecoute, écoute!

L'alcool non! L'eau ferrugineuse oui! A la manière de Bourvil, je vais vous parler du bois dont on fait les flûtes! Le bois est le premier matériau qui a été travaillé par l'homme qui en a fait à peu près tout et n'importe quoi. Il en a même fait de l'alcool, mais l'alcool de bois ça rend fou, alors l'alcool de bois non, mais l'eau ferrugineuse, oui! Il en a même fait des flûtes et le son mélodieux qu'on en tire accompagne les politiques qui pratiquent la langue de bois qui est justement façonnée dans le bois dont on fait les flûtes. Le sens des mots n'a aucune importance, et on ne les entend plus parce que la mélodie berceuse transforme le message en une poésie élégiaque qui berce les espoirs de ceux qui l'écoute, ils finissent par entendre ce qu'ils veulent entendre et seulement ce qu'ils veulent entendre! Alors l'alcool de bois, non, la langue de bois oui! Mais ce qu'ils entendent ce n'est que de la musique de flûte et chacun sait que la musique adoucit les moeurs. Ce langage mélodieux fait de promesse qui engage fortement et seulement ceux qui l'écoutent est indispensable et universel. Alors l'eau ferrugineuse non!La langue de bois, oui! Allez sers-moi un café! 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens