Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 10:38

Nous voila revenus 500 ans en arrière avec la reprise des guerres de religion!

Tous les efforts qui ont été faits par les hommes de bonne volonté, par les philosophes du siècle des lumières, tous nos grands penseurs, sont emportés par des passions primaires: des hommes, des femmes, des enfants sont tués par milliers, des civilisations sont anéanties au nom de dieux d'amour et de miséricorde.

Cette folie passionnelle est pensée, administrée, entretenue, armée, par des apprentis dictateurs sanguinaires qui ne reculent devant aucune horreur au nom de ces dieux d'amour et de miséricorde pour étendre ou conquérir un pouvoir temporel!

Les religions devraient être le catalyseur de la paix entre les hommes.

Qu'en est-il dans notre monde qui croyait sortir de la barbarie?

Ces dévoiements sont monstrueux!

Prier pour le Nigéria et surtout pour sa population c'est louable mais c'est ériger l'inaction à la hauteur d'une solution!

Mais enfin quand la sagesse supposée des hommes pensera-t-elle à créer l'ONU des religions?

Paix aux hommes de bonne volonté!

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 11:13

                                  …il doit être exécuté

 

Le droit de grève est inscrit dans notre droit, il doit le rester et être défendu.

Mais comme tous les droits il est limité par les droits des autres et tous les droits doivent exister ensemble.

Le droit de grève a été créé pour faire pression sur des actionnaires et sur un employeur quand lui-même ne respecte pas les droits de ses employés ou les rétribue en dessous d'une norme établie ou désirée.

La grève doit donc être organisée de telle façon qu'elle gêne l'employeur pour l'inciter à admettre les faits et obtenir les aménagements légitimes désirés.

Mais les effets de cette gêne ne doivent pas être étendus à toutes les autres personnes qui ont aussi des droits et particulièrement à d'autres salariés qu'il faut respecter.

Il faut donc revoir les conditions et les modalités dans lesquelles le droit à la grève peut être utilisé en ménageant les droits des personnes non concernées et particulièrement les autres salariés. Ce que j'écris là est partagé par une large majorité.

Et j'espère qu'écrire cette vérité de bon sens juridique et d'harmonie dans la société ne me vaudra pas d'être exécuté!

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 09:25
 

Poème pour les enfants du monde.

Ce serait un bien du ciel

S'ils pouvaient faire une ronde

Dans la paix

D'un monde parfait

Dans un monde sans famine

Qui les tue et qui les mine

Pourront-ils au moins manger

Dans la paix et sans danger

Je pense aux sanguinaires

D'où qu'ils soient originaires

Dans ce monde civilisé

Ce sont des monstres du passé

Des hiatus dans notre histoire

Des phénomènes dérisoires

Il faut s'en débarrasser

La Tolérance doit les chasser.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 16:03

 Salut les gars! Ecoute, écoute! Toutes réflexions faites, c'est bien DSK, dont ils reconnaissent tous les qualités intellectuelles, la haute compétence, son expertise dans les finances qui est aussi très en avance dans la civilisation des comportements. Nos politiques illustrent leur idéal en pratiquant le débraillé du col de chemise! Mais DSK est beaucoup plus en avance, il en est arrivé au débraillé de sa braguette! Ils ont encore une avancée à faire! Allez sers-moi un café!

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 15:46

 

Je viens de lire: Anne Sinclair, est la personnalité féminine qui a le plus marqué les Français en 2011 selon un sondage CSA. Il parait qu'elle est la plus cocue mais pas la plus contente! Pendant ce temps là son mari est en Chine pour tester les chinoiseries les plus élaborées! Il étudie la langue à la source! Allez sers-moi un café!

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 12:36

Sur le bulletin municipal page 17, je vous ai cité le paragraphe 1 de l'article. Voici le paragraphe 2:

"En assouplissant les règles du Plan Local d'Urbanisme, par exemple en réduisant les surfaces minimales pour construire. Cette nouvelle disposition permet d'optimiser l'espace disponible dans la commune et de réduire les dents creuses existantes (il s'agit des espaces libres non construits entourés de parcelles bâties."

Le centre est déjà une masse compacte dans laquelle on ne peut circuler et stationner que difficilement et on veut encore le densifier. C'est bien entendu un non-sens qui aurait fait bondir le baron Haussmann!! Il faudrait que nos apprentis urbanistes prennent quelques cours d'architecture!

Au cours de la dernière séance du Conseil Municipal à laquelle je n'assistais pas, une question aurait été posée sur cet article du Bulletin Municipal. Ni la question, ni la réponse ne sont mentionnées dans la presse, voyez-vous, on ne nous dit pas tout! Cette question aurait énervé l'adjoint à l'environnement qui dans cette affaire défend bien mal l'environnement en prenant à son compte, depuis le début, la cause intéressée du promoteur.

Or il ne peut pas ignorer que celui-ci a déposé une demande de permis de construire dans laquelle ne figure pas une analyse du sol pourtant indispensable et que dans ces conditions le permis de construire ne peut pas lui être accordé. Et tout le monde sait que ce terrain de marais est gorgé d'eau et argileux. (voir les conclusions du BRGM)

Toutes les déclarations, toutes les mesures prises sur le PLU, les articles parus sur le bulletin municipal et les réactions de l'adjoint à l'environnement, démontrent que ce qui est pris en compte va à l'encontre des intérêts de la ville et d'un urbanisme raisonnable avec un minimum de respect des règles de l'écologie et même d'une sécurité pérenne.

Dans cette affaire la municipalité deviendra t-elle un jour raisonnable? Elle n'est pas au service du promoteur mais des Malesherbois et du devenir de la ville! Faut-il le lui rappeler?

 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 09:41

               Mais inscrit par le maire sur le Plu comme zone constructible

 

Je viens de recevoir le Bulletin municipal de décembre 2011

Sur ce bulletin je lis en page 17 je lis le paragraphe suivant je cite:

Attachée au caractère rural de la ville, la municipalité a décidé de revoir la stratégie de développement:

:1/ En repensant la consommation d'espaces pour l'urbanisation. Cela s'est traduit par la suppression des deux opérations d'aménagement (ZAC) sans annuler les zones constructibles prévues sur le hameau de Rouville. Seul le périmètre des Jardins a été retenu. Ce programme résidentiel contribuera à la redynamisation du tissu commercial et artisanal du centre-ville de Malesherbes (redensification du centre-ville.)

Je vous rappelle que cette zone est un marais inondable, que le plan de risques d'inondations du PPRI est trop laxiste et qu'il vient seulement d'être l'objet des investigations d'un commissaire enquêteur dont les conclusions ne sont pas encore connues et que d'autre part aucune analyse de sol n'a été commandée ni par la ville ni par le promoteur et que le BRGM a classé la zone "argileuse" ce qui interdit toute construction. Comment la municipalité peut- elle dans ces conditions déclarer cette zone apte à la construction alors que le sol n'a pas été analysé et l'inscrire au PLU? 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 16:06

Radio bistro156

Salut les gars! Ecoute, écoute! J'ai pris des bonnes résolutions! J'ai compris que les finances de la France ne sont pas brillantes et qu'elles sont le résultat d'un laxisme général qui remonte à plusieurs décades! Les responsables c'est tout le monde! Je suis d'accord pour faire une commission de la hache pour élaguer les dépenses inutiles ou de prestige de l'état et j'ai décidé de donner l'exemple en élaguant mes dépenses non indispensables ce qui me préparera à faire face à l'augmentation prévisible de mes propres impôts! J'ai donc saisi le manche de ma hache et j'ai cherché ce que je pourrais bien couper dans mon budget. J'aime bien fumer ma vieille pipe, confortablement installé dans mon fauteuil en regardant ma télé. Je fume dans ma pipe deux paquets de tabac par semaine, je n'en fumerai plus qu'un et voilà une première économie de 28 euros par mois. Je buvais, dans mon bistro habituel, deux cafés par jour, je n'en boirai plus qu'un, et voilà 30 euros économisés chaque mois. Je ne ferai plus des petits cadeaux à ma femme et j'économiserai 50 euros. Je ne dépasserai plus les 80 km à l'heure avec ma voiture et j'économiserai 20 euros de carburant. Je fais le total: 28+30+50+20=128 euros par mois soit 1536 euros en une année. Ah,quand même! Mais ça couvre à peine l'augmentation attendue de mes impôts locaux et des petits frais divers légaux!

Ou ma hache coupe mal ou je suis un mauvais bûcheron! Alors j'attends le plan du gouvernement pour m'en inspirer et faire des économies à la hauteur de la situation bien que ça ne me plaise pas du tout de ranger ma pipe au fond d'un tiroir faute de tabac!

Allez, sers-moi un café!

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 11:35
              Une nouvelle dynamique sociale
     et économique par une fiscalité modernisée!

 

Les taxes qui grèvent les feuilles de salaires doivent être supprimées et tous les salariés doivent percevoir le salaire brut qu'ils ont bien gagné et dont ils ne profitent pas! Mesurez  l'augmentation du pouvoir d'achat qui en résultera!

J'ai démontré que c'était non seulement possible mais vraiment souhaitable!

Relisez mes articles publiés dans la catégorie" Détaxation des salaires".

Dans le même esprit, beaucoup des autres taxes qui figurent dans la masse salariale et que le salarié paye indirectement mais qu'il ignore parce qu'elles sont versées directement par l'employeur peuvent et doivent être transférées et changer de support parce qu'elles augmentent anormalement les coûts de fabrication, gonflent anormalement les coûts financiers et pénalisent les trésoreries. Elles doivent être prélevées sur les transactions commerciales ultérieures à l'organisation de la production et du travail. J'ai écrit il y a bien longtemps:

 "L'impôt à la source est non seulement une hérésie mais encore un non-sens car si on capte l'eau à la source la rivière se tarit et les poissons meurent"

 C'est cette phrase qui est le fondement de ma doctrine!

C'est pourquoi, en vue des élections, je m'intéresserai uniquement aux candidats qui auront inscrit dans leur programme la Détaxation des Salaires que j'ai nommée:

                     "CASG" ( Cotisation aux Assurances Sociales Généralisée)

Cette appellation a été changée par des exégètes en"TVA sociale" qui est un sobriquet néfaste.

Relisez mes articles dans le dossier"Détaxation des Salaires" dont la publication a commencé en 2006.

P.S. Je viens de lire dans la presse et entendre à la télé des déclarations de quelques politiques

qui, s'il ne sont pas des béjaunes sont d'une mauvaise foi malhonnête. Ils n'auraient soi disant pas compris que si on retire 10% sur les charges du salarié et que ce soit remplacé par 2% sur ce qu'il achètera il aura gagné 8% de pouvoir d'achat. Et qu'il en résultera une dynamique pour l'économie!  C'est pourtant élémentaire mon cher élu.

 Voici deux articles que j'ai publiés le 14 et le 27 Févier 2007

14.02.2007.                        Le salaire est sacré
 

Le Travail a un caractère emblématique. Il élève l’homme, nourrit la famille et crée la richesse collective.
Par voie de conséquence le salaire est sacré. Sacré mais pas inviolable.
Le salaire net perçu par le salarié ne représente en gros que la moitié du coût salarial. Le travail est taxé autant que le salarié reçoit.
Les conséquences sont multiples : la minoration du pouvoir d’achat, le coût exagéré des stocks, le manque de fluidité des trésoreries, un gonflement des prix de revient et un impact sur les prix des produits.
Partie constitutive importante du prix de revient les prélèvements se retrouvent dans les prix de vente. En faisant ses achats le salarié les paie une seconde fois augmentés de la TVA qui devient une TAP, taxe ajoutée au prélèvement. Le salarié paie donc une seconde fois l’impôt sur son propre impôt.
Comprenez -vous pourquoi le système fiscal français est le plus cher du monde? Et le coût de la vie le plus élevé.  La solution que la raison exige est de détaxer totalement le salaire et d’opérer le prélèvement au niveau des ventes selon le mécanisme de la TVA quand la valeur est constituée.
Il s’ensuivrait par l’accroissement de l’assiette une baisse des produits et des services, une amélioration du pouvoir d’achat, une relance de l’économie, un abaissement du coût des stocks, une facilitation de l’embauche et une régression du chômage. A cela s’ajoute la diminution du coût de recouvrement de l’impôt.
Je sais bien que cette idée sera difficilement admise par la routine administrative et le conservatisme bien que nous ayons sept millions de pauvres.
Mais si par hasard j’avais raison ?
Notons pour finir que l’impôt à la source est non seulement une hérésie mais encore un non sens car si on capte l’eau à la source la rivière se tarit et les poissons meurent.

27.02.2007.                     L’ILLUSION

 Sur le salaire net perçu par le salarié s’appliquent en pourcentages des charges fiscales, des frais généraux, des frais de vente, la marge de l’entreprise, la marge des commerçants et enfin la TVA.

Il en résulte que lorsque le salaire net est augmenté en valeur absolue de dix euros le prix d’achat des consommateurs, donc des salariés, en magasin, est augmenté à terme de trente euros et plus après un temps d’inertie variable qui correspond au délai d’écoulement des stocks anciens.

Le pouvoir d’achat est alors artificiellement maintenu pour un temps par l’entrée de produits importés qui, en retour, éliminent les emplois correspondants en France. On aboutit alors à cet illogisme : plus on est augmenté plus on s’appauvrit.

L’augmentation devient un truc d’illusionniste et un tour de passe-passe.

 Notre système ne peut plus tenir et il faut enfin comprendre que le fameux modèle français est un exemple désastreux, un mécano bancal, qui effraie les autres états et qui enfonce la nation dans la dette et les salariés dans la pauvreté

Je n’ai entendu aucun candidat et aucun parti politique dire cette vérité (pourtant démontrée par l’absurde) aux Français et proposer des réformes radicales qui réorganiseraient et moderniseraient positivement l’ensemble du système. C’est pourtant vital pour l’avenir de la France et le bien  être des Français.

 

Ces deux articles résument mes pensées qui ont amené mes propositions de légiférer sur la détaxation des salaires (C.A.S.G.) qui ont intéressé les instances économiques et été reprises par quelques personnalités politiques.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 12:33

Salut les gars! Ecoute, écoute! Un nouveau record! Anelka a signé un contrat en Chine qui double son salaire! Un million d'euros! Son impôt va remonter nos finances! Mais paye t-il ses impôts en France? Combien? Bonne question! Allez sers-moi un café!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens