Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 14:19

Une des bases fondamentales de notre démocratie est l'indépendance de principe de la Justice.

Or certaines mesures prises dernièrement vont parait- il en sens contraire.

La gendarmerie qui instruit des nombreuses affaires et les conduit jusqu'au niveau du procureur de la République était placée sous l'autorité unique du ministère des armées.

Par une décision récente elle est maintenant placée, par une mesure prise par Madame Alliot-Marie,  sous l'autorité du ministre de l'intérieur. Elle travaille sous l'autorité du procureur de la République qui est nommé par le gouvernement qui conduit la politique de la France.

Le procureur peut conduire l'instruction jusqu'à son terme ou classer l'affaire sans suite. Il peut aussi confier l'affaire à un juge d'instruction de son choix et il pourrait se faire par un malheureux hasard que ce juge soit muté et l'affaire n'étant pas instruite il peut la déclarer forclose au bout d'une année. Il existe d'autres procédés dilatoires ce qui ne veut pas dire qu'ils sont utilisés. C'est une évidence que les interventions du gouvernement ou de certains pouvoirs locaux dans les affaires sont possibles, mais bien entendu ce qui est possible dans notre organisation constitutionnelle n'est pas forcé et inéluctable.

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 14:32

Radio bistro126

Salut les gars! Ecoute, écoute! Le gars qui fait un blog il a dit que sur le marais on pourrait faire un lac, c'est peut être pas si bête que ça puisque le chanoine Kir a déjà fait la même chose après avoir bu un blanc cassis et que ça a marché! Mais pour faire un truc qui attirerait aussi les touristes, faire la promo de la ville et lui rapporter du pognon on pourrait faire un golf c'est pas plus bête que des baraques lézardées! Ou alors étant donné que le bois est maintenant fermé aux Malesherbois (malgré les références historiques qui l'intègre à la ville et à ses habitants dans une seule entité) en jetant dans les oubliettes du château les droits coutumiers et les ententes antérieures avec la ville, on pourrait planter un bois sur le marais. On pourrait s'y promener librement et cueillir des jonquilles et ramasser des champignons en toute liberté. C'est pas mieux que des maisons lézardées? Allez sers moi un café!

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 11:25

Radio bistro

Salut les gars! Ecoute écoute! Quand j'étais enfant on m'a raconté qu'au Pays des Merveilles il y a des fées qui ont une baguette magique  et avec cette baguette magique il leur suffit de toucher une chose pour qu'elle se transforme en or! Nous, en France, c'est le contraire: on a un Silène bossu qui a une braguette magique. Chaque fois qu'elle s'entrouvre il y a une catastrophe quelque part dans le monde. Allez sers moi un café!

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 22:21

Par principe, par culture morale, pour l'harmonie sociale je ne me permets jamais d'attaquer ou de dénigrer les personnes. C'est un acte inqualifiable, antisocial, facteur d'injustice et source de peine pour la personne visée.

Je me permets seulement un peu d'humour et c'est déjà trop. Mais enfin c'est parfois la réponse du berger à la bergère et ça défoule.

A l'inverse je me fais un devoir d'analyser comment sont remplies les fonctions officielles et politiques, et cela, c'est le droit du citoyen dans l'appréciation des solutions apportées aux problèmes de société.

Quand je m'oppose à la réalisation d'un lotissement dans un marais je n'attaque en aucun cas la personne mais j'analyse les données réelles et je combats les mesures qui m'apparaissent contraires à une saine décision.

Par exemple, dans l'affaire du marais, je n'attaque jamais la personne de Monsieur le Maire, (même s'il pense le contraire), mais j'analyse et je combats les mesures  qu'il prend et qu'il annonce en faveur  de ce projet, par exemple en affirmant qu'il signera les permis de construire qui lui seront présentés sur le marais, alors que la solution saine est a contrario de refuser de les  signer en raison de l'opinion générale et à la suite de la plainte éventuelle du demandeur, laisser la justice décider du bien fondé du refus de signer en raison des arguments de droit et de sagesse qui sont opposés.

Je n'attaque pas la personne de Monsieur le Maire quand il a décidé de supprimer sur le PLU  (Plan d'urbanisme) le droit de construction sur les terrains sains du haut de la ville pour selon ses propres paroles : "faire porter l'effort sur le projet du bas de la ville" c'est-à-dire le marais. Mais cette mesure a été prise à l'encontre d'une saine logique. Un simple raisonnement de bon sens démontre que c'est le devoir d'un citoyen de demander de rapporter ces mesures contraires à l'intérêt général bien compris et ce n'est en aucun cas une attaque contre une personne. D'autant plus que ces mesures sont votées par le seul groupe de Monsieur le Maire, et seulement son groupe, malgré l'opinion contraire de la majorité dans la population !

C'est là particulièrement qu'il convient de se conformer à une véritable démocratie. Je demande aux conseillers municipaux du groupe majoritaire de réfléchir au bon fonctionnement de notre démocratie locale et de ne pas voter des mesures séduisantes dans leurs présentations mais contraires à la sagesse et à la prudence qui doivent être appliquées particulièrement quand il s'agit de réalisations réputées pérennes.

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 19:31

Il convient de remercier les services municipaux pour avoir réparé les bancs de la promenade des bords de l'Essonne, c'est un agrément de choix supplémentaire pour cette promenade appréciée de tous y compris des touristes. Il manque encore une table mais le socle est préparé. Il serait maintenant urgent de mettre au pas les casseurs et de répandre dans la jeunesse la notion du respect des biens et à tous de rappeler l'usage des poubelles qui ne sont pas destinées à être cassées mais à recevoir les immondices qui ne doivent pas être répandues dans la nature. Le retour des leçons de morale à l'école est un bienfait. J'espère que ces tables  ces bancs et les poubelles  seront enfin respectés et que cette promenade romantique conservera son cachet agréable et poétique! A nous tous d'y veiller!

Partager cet article
Repost0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 12:44

Il est 9h15 et je regarde LCI à la télévision. Laurence Parisot est interviewée par un journaliste et je l'entends défendre le thème que j'ai publié depuis 2006 par quarante cinq articles parus sur le blog Malesherbes-Union dans la catégorie "Détaxation des salaires" et quelques uns sur le Courrier du Loiret concernant l'amélioration de notre économie et l'augmentation du pouvoir d'achat des salariés par la détaxation des salaires et le transfert de la ressource sur la TVA. Je n'avais rien lu sur ce sujet avant cette date et la parution en 2006 sur le Courrier du Loiret de mon premier article que j'avais élaboré avec l'expérience  de quarante ans dans la direction des entreprises.

Cette proposition est une avancée extraordinaire pour augmenter réellement et durablement le pouvoir d'achat de la classe ouvrière et salariée particulièrement des plus défavorisés. C'est un facteur évident de l'augmentation de la consommation intérieure donc de l'activité et un atout pour activer les exportations qui engendrent la richesse collective. Ce n'est pas une proposition patronale mais salariale et il est heureux que Laurence Parisot s'y intéresse.

J'ai fait œuvre de pionnier comme en témoignent mes premiers articles présents dans la catégorie"Détaxation des salaires" et je poursuis dans cette voie parce qu'il faut veiller que l'application ne soit pas dévoyée et profite pleinement aux salariés pour l'expansion de l'économie en général.

Partager cet article
Repost0
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 14:54

Ou l'instrumentalisation du réel dans le projet de lotissement dans le marais à Malesherbes. Sur le schéma des probabilités des inondations du PPRI, dans le prolongement du parking de la rue des Jardins, ressort une zone blanche dont les promoteurs, les partisans intéressés du lotissement et les autorités locales veulent vous persuader qu'il s'agit d'une surface non inondable. Or il a été expliqué antérieurement que cette zone était éventuellement inondable mais moins souvent. Les Malesherbois qui s'intéressent à leur ville le savent puisqu'ils l'ont vu à différentes occasions. C'est déjà l'amorce d'une tromperie.

(J'ai d'ailleurs publié sur mon blog des photos d'une inondation sur une autre partie du site mais on peut reporter les niveaux et on peut constater qu'à cette occasion la parcelle blanche était inondée.)

Mais le principal de la tromperie et de l'action psychologique consiste à focaliser l'attention et tendre à faire dépendre exclusivement la délivrance des permis de construire au rapport du PPRI. Or ce n'est qu'un aspect mineur visible des phénomènes connus et des conditions réelles.

Car c'est avant tout la qualité du sol qui est incompatible à toute construction. Pour utiliser une expression de la sagesse populaire je dirai qu'on ne construit pas sur de la boue ou sur du sable!

Les conclusions du PPRI ne sont donc qu'un aspect collatéral de l'ensemble de la situation qu'on veut faire passer dans les esprits pour le seul facteur de la décision! C'est un procédé bien connu des spécialistes de l'action psychologique.

Pour être clair, direct et imagé je dirai simplement que le terrain est de la boue dans une zone alluvionnaire et argileuse insuffisamment drainée par des noues!

Ce sont des terrains similaires qui ont créé des catastrophes à LAVAUR et ailleurs.

Dans cette affaire à qui ferez vous confiance? A ceux qui veulent faire de l'argent ou à celui qui veut éviter des catastrophes probables?

Partager cet article
Repost0
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 10:25

Salut les gars! Ecoute, écoute! Je viens de lire une étude sur l'efficacité du management. La conclusion est qu'il faut réduire les circuits administratifs pour obtenir une meilleure efficacité. Par exemple pour éviter les circuits administratifs de bureau en bureau pour les permis de construire, afin d'activer les constructions des lotissements, la solution serait de faire signer les permis de construire par un agent immobilier. Ce serait un progrès et un gain de temps considérable! Ça pourrait aussi s'appliquer aux PLU. Il y a des endroits où cela se fait déjà. Allez sers moi un café!

Partager cet article
Repost0
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 19:44

Salut les gars! Ecoute, écoute! On vient de faire des travaux considérables et très onéreux dans les égouts du bas de la ville officiellement pour améliorer leur fonctionnement et peut être, mais c'est une hypothèse, pour desservir le lotissement pirate du marais. Je vous le redis, je n'en sais rien, mais tout est possible! Pas de chance! Dès sa mise en fonctionnement, rue Cochery, pas loin du garage, chaque fois qu'il pleut il y a des geysers qui jaillissent des bouches d'égout au milieu de la chaussée. Les travaux très importants devaient améliorer le fonctionnement! Alors il faut revoir la copie! Allez, sers moi un café!

Partager cet article
Repost0
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 19:40

Les négationnistes

Ce sont les ennemis de l'imagination créative qui pourtant est à l'origine de toutes les avancées. Leur réflexe immédiat est un non systématique à toutes les propositions positives avant d'en prendre une connaissance complète, d'en faire l'analyse pour fonder leur avis sur une réflexion sérieuse.

Les non catégoriques qu'ils opposent à toute idée neuve provient d'un dévoiement vicié de leur moi profond aggravé par une certaine paresse intellectuelle.

Je les rencontre souvent. Au début j'en étais affecté, maintenant, parce que j'ai mûri, cela m'amuse.

Pour ne pas entrer dans la controverse, je vais vous donner un exemple ancien mais qui illustre bien ce travers collectif de groupe.

Il y a environ trente ans, j'ai sur la suggestion d'un ami, pris en mains l'organisation du sauvetage et de la restauration du Vieux Lavoir. J'ai rassemblé un groupe d'amis enthousiastes et professionnels qui ont accepté de coopérer avec moi pour mener cette œuvre a bien. Sans eux rien n'aurait été réalisé. Heureusement qu'il y a encore des hommes comme cela.

Mais il fallait avoir l'autorisation des autorités locales. Et j'ai dû batailler pour les obtenir bien que je n'aie demandé aucune subvention que je n'aurais par ailleurs pas obtenues bien qu'étant à l'époque premier adjoint. Le négationnisme allait si loin que le vieux lavoir n'a été inauguré que dix ans plus tard quand la composition du Conseil Municipal a changé.

Depuis on a retrouvé ces attitudes viscérales et sottement systématiques. Ceux qui n'ont pas d'idées créatrices refusent, quand ils en ont le pouvoir, aux autres d'en avoir et d'en suggérer.

Tout cela n'est pas très grave. Ce qui l'est plus, c'est de penser qu'on en a, et de soutenir des projets suggérés par d'autres, qui sont lucratifs pour eux, mais contraires au simple bon sens et à un intérêt général bien pensé.

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens