Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 13:51

Salut les gars! écoute,écoute! J'ai rencontré le gars qui fait un blog! Je lui ai demandé "Pour qui vous roulez", "Il m'a répondu "Pour personne! Je suis l'ami des hommes de bonne volonté, l'adversaire des tyranneaux, l'ennemi de tes ennemis, et le bourreau des faux culs" J'ai compris que c'était de l'humour mais que ça demandait réflexion. Allez sers moi un café!

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 11:52

Salut les gars! écoute, écoute! Le nouveau mot de nos politiques qu'ils répètent tous les jours comme pour s'excuser c'est: La politique a un prix. Il est vrai que la rumeur générale de son coté a trop tendance à dire qu'elle ne vaut rien parce qu'elle est magouillée par des vauriens. Mais en temps que consommateurs forcés de la politique on sait bien qu'on la paye trop cher!

A tous points de vue! C'est le plus cher des supermarchés! Et qu'en raison de son prix on ferait des économies en achetant du caviar! Trop de personnels qui s'octroient des salaires de PDG et des avantages non comptabilisés, pour un minimum de présence au travail, qui nous engagent dans des affaires juteuses pas pour nous mais pour eux, qui dès leur entrée en fonction augmentent eux-mêmes leurs rétributions. Et bien oui, cela coûte cher, trop cher! Ce n'est plus de la démocratie mais de la Crassiedesmots ou de la Gabegiecratie. Et on a 2.000 milliards de dettes! Allez sers moi un café!

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 08:56

Soyons clairs! Si Monsieur le Maire était doté de la rigueur intellectuelle nécessaire dans l'affaire du lotissement sur le marais, avant de délivrer ou d'avoir l'intention de délivrer des permis de construire sur le site du marais, il aurait diligenté des analyses des sols et les auraient publiées. Il eut fallu que ces nouvelles analyses démontrent que les analyses faites antérieurement au début des années 80 soient erronées puisqu'elles concluaient que ces terrains étaient inconstructibles.

A notre connaissance et sauf information contraire il n'a pas diligenté ces analyses les analyses antérieures sont donc valides et tout le site est donc inconstructible au vu de leurs conclusions!

Les permis de construire qu'il aurait délivrés et ceux qu'il se propose de délivrer sont donc par conséquences irréguliers. Il ne faudrait pas  que les analyses antérieures aient disparu ou aient été détruites car tout cela deviendrait de ce fait beaucoup grave!

 

P.S. Ce document sera déposé en Mairie pour valoir ce que de droit.

 

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 13:11

Salut les gars! Écoute, écoute! Pour être embauché dans une boite on te demande des certificats, des références, parfois un QI et pour occuper un poste politique doté de pouvoirs importants on ne te demande rien!Un sadique, un obsédé sexuel, un désaxé lubrique, un ignare, un petit malin vénal peuvent accéder au pouvoir! Voir les procès en cours! Et on s'étonne des conséquences!

Tu ne crois pas qu'on devrait faire passer un examen de capacités psycho intellectuelles aux candidats? Allez sers moi un café!

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 09:42

Le lotissement dans le Marais. C'est sous ce titre qu'est paru le 31 Octobre 2009 le premier article sur le sujet. Depuis cette date 101 autres articles ont été édités sur ce blog et dans la presse locale. Cette affaire est donc publique.

De nombreux fax ont été adressé à différents responsables : la CCM, La Sous-préfecture, la DDE, l'architecte des bâtiments de France, la Préfecture du Loiret etc. c'était le seul moyen à ma disposition pour leur faire prendre conscience du problème et les alerter.

La seule réaction reçue a été un appel téléphonique d'un fonctionnaire qui a commencé par ces termes: " Depuis quelques temps vous m'abreuvez de Fax…"

L'entretien commençait plutôt mal…Et sa seule proposition a été de me proposer une réunion avec l'adjoint à l'environnement ce qui était parfaitement bizarre, incongru et inutile ! A une de mes questions il a répondu que les analyses du sol pour construire le parking de la rue des Jardins, en raison du temps écoulé, avaient été détruites! (Mais par contre le Maire m'a dit un jour qu'il les avait!)

Donc les administrations chargées de régler ces problèmes ne s'intéressent pas à cette affaire qui est pourtant d'une gravité exceptionnelle ! Pourquoi ?

Alors que si vous employez pour rénover votre maison un crépi non agréé vous subissez ses foudres! Et que ces lotissements sont inclus dans le périmètre de l'église qui est particulièrement règlementé et surveillé !

Alors pourquoi ?

Ils semblent tous ignorer la parole du Président de la République qui a déclaré solennellement qu'on ne construirait plus sur des terrains à risques !

Alors faut-il que moi, simple petit administré, taillable et corvéable à merci, j'engage une procédure judiciaire pour faire enquêter sur cette affaire alors que tout cela est du ressort des pouvoirs publics qui ne bougent pas? Avec tous les barrages que je rencontrerais ? Avec mes propres finances ? Je serais tout simplement écrasé et on n'en parlerait plus!! Oserais-je dire que toute cette affaire est une nouvelle manifestation de notre décadence ?

Ce genre de situation est bien connu dans d'autres pays, particulièrement en Italie, mais cela n'existe pas en France, du moins on n'en parle pas.

M'avez-vous bien compris?

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 11:33

Soyons clairs!

Les actions que je mène localement ne sont ni de gauche ni de droite ni du centre.

Ce n'est pas de la politique!

Ce sont des actes de résistance que je signe de mon nom de maquis (Robin Desbois) qu'on peut retrouver dans les archives du maquis "Liberté".

Je lutte contre les actes d'un pouvoir opposés aux intérêts d'une population trompée.

Ce pouvoir flottant est soutenu par une politique en faveur d'activités lucratives et d'intérêts puissants dans l'intention de faire des profits malsains mais politiquement validés.

Elles sont opposées aux intérêts bien compris de la ville et de son développement épanoui.

Ce sont des intérêts semblables qui étaient combattus par la résistance en 1940-1945 seuls les visages et l'ambiance ont changé.

Comme en 1940, les actions que je conduis ne sont pas comprises de tous et ne pourront être reconnues que dans l'avenir en raison des conséquences inéluctables des intentions néfastes si elles ne sont pas abolies.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 15:39

Salut les gars! Écoute, écoute! Je viens d'en apprendre une bien bonne. Il parait que le Maître du château qui a fait clore le parc par une clôture métallique pour empêcher les manants de s'y promener a l'intention de l'électrifier pour se protéger contre les invasions des Jacqueries. Il paraît que le maire ferait effectuer autour de la clôture des rondes de nuit par la police municipale. Je ne l'ai pas cru, mais on ne sait jamais! Au moyen âge c'était comme ça! Allez sers moi un café!

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 16:21

Les développements de l'affaire DSK ne me surprennent pas et cela va continuer. J'ai écrit plusieurs articles au début de cette affaire: le 17 mai "DSK", le 21 Mai "Complot ou pas complot" et quelques autres. Il y aura dans ce roman politico policier d'autres épisodes qu'il faudra considérer avec toujours la même circonspection si on prend en compte dans quel contexte s'insèrent cette affaire et les intérêts réciproques. Qui sont amis, adversaires, ennemis, qui ont des intérêts liés, quels sont les opérations et les objectifs immédiats ou à terme, et qui se trouve à la manœuvre. En politique, quand on veut perdre un adversaire il faut déterminer ses faiblesses et faire porter sur elles tout l'effort de l'attaque, les faiblesses de DSK sont connues. Il était aisé de développer une stratégie pour les exploiter. Son intrusion au plus haut niveau dérangeait, mais dérangeait qui et quoi? Si on considère la simple morale des mœurs, DSK n'est pas un saint mais je ne crois pas qu'il ait besoin de violer pour se satisfaire, en levant le petit doigt, si j'ose dire, il aura immédiatement autour de lui une douzaine de volontaires enthousiastes pour lui donner satisfaction. Alors les circonstances et les proportions données à cette affaire sont très suspectes, et les mises en scène de la justice américaine le sont aussi. J'attends la suite avec la même considération dubitative et le même sourire du spectateur non concerné!

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 14:30

                            Compte rendu du Conseil Municipal du 26 Mai 2011

 

11-05-URB-02 EXPROPRIATION POUR CAUSE DUTILITE PUBLIQUE DUNE PARTIE DU PARC

DU CHATEAU DE MALESHERBES.

La municipalité a reçu une demande émanant d’un groupe de trois Malesherbois, Messieurs LANGE,AUZOUX et de BEAUMONT, visant à engager la Commune de Malesherbes dans une procédured’expropriation pour cause d’utilité publique d’une partie du parc du Château dont le nouveau propriétaire  a restreint l’accès au public, pour des motifs qui lui sont propres.

Les arguments avancés par ces derniers sont :

· Maintenir les facilités de liaison directe entre les différentes parties de la ville et de ses hameaux,

· Maintenir l’intérêt touristique et réactiver le commerce,

· Conserver un véritable « espace de santé ».

Selon eux, le minimum à acquérir serait :

· L’allée principale et ses abords latéraux, jusqu’à la sortie donnant sur les hameaux de Pinson et deTrézan,

Ville de Malesherbes – Conseil Municipal du 26 mai 2011 Page 6/9

· Toute la partie boisée située sur la gauche de cette longue allée, permettant l’accès au centre-ville côté Eglise et l’accès Rue Basse de Pinson.Cela correspond à une soixantaine d’hectares.

Il est donc proposé au Conseil Municipal de se prononcer pour ou contre l’ouverture de la procédure d’expropriation pour cause d’utilité publique demandée par les personnes susmentionnées, sachant que d’une part, elle n’aurait juridiquement quasiment aucune chance d’aboutir favorablement (plusieurs juristes différents en sont arrivés à la même conclusion), et que, d’autre part et quelle qu’en soit l’issue, le coût pour la Commune serait important.

Une réunion a eu lieu en salle des mariages de la Mairie le 10 mai afin d’évoquer ce thème. Nous étions très peu nombreux.

Monsieur ROMANET souhaite savoir pourquoi ces personnes ne se sont pas manifestées au moment où, par deux fois, le château a changé de propriétaire.

On ne connaît pas la raison mais aujourd’hui, le château est privé. Ces personnes demandent

l’expropriation mais pour de mauvaises raisons. Il n’y a pas d’utilité publique manifeste dans ce dossier. Plusieurs avocats ont été contactés à ce sujet et tous ont répondu que l’utilité publique n’était pas avérée dans ce dossier.

Si on s’engage dans la procédure, cela va durer plusieurs années et engendrer des frais considérables.

Monsieur BOURREAU demande la possibilité de partager une partie de cette délibération.

En effet, le passage par le parc du château facilitait la traversée du hameau de Pinçon-Trézan vers la gare. De plus cela aidait au maintien du commerce et du tourisme à Malesherbes et représentait un espace de santé. Une grande partie des Malesherbois bénéficiaient de cet avantage qui disparaît au profit d’une famille. A une époque, le garde champêtre y effectuait des rondes. Cela veut dire qu’il y avait un accord avec la commune pour passer dans le parc.

Les trois personnes ont proposé un referendum pour demander à la population Malesherboise son avis sur le sujet et vous y êtes opposé. D’un autre côté, en réunion de quartier vous demandez aux participants de donner des solutions.

Monsieur GUERIN interrompt Monsieur BOURREAU et lui demande s’il a le droit de dépenser des millions d’euros et beaucoup de temps pour un procès perdu d’avance.

Monsieur BOURREAU annonce qu’il ne souhaite pas prendre part au vote.

Madame BANSARD intervient en indiquant qu’il est exact que les Malesherbois avaient pu se rendre durant de nombreuses années dans le parc du château, mais il s’agit d’un temps révolu.

Quand Monsieur ORTMANS est arrivé, au tout début, le parc était ouvert mais devant les incivilités des gens et le non respect du bon sens il a été obligé de fermer. Personne ne respecte plus les règles et la tolérance a ses limites.

Monsieur MOISY ajoute qu’il est déplorable que le propriétaire ne soit pas plus conciliant sur ce sujet mais qu’il serait également très risqué pour la commune de s’engager dans ce type de procès.

A partir de ce constat, chacun doit voter selon ses convictions.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré à l’unanimité (1 refus de vote et 1

abstention),

DECIDE de se prononcer CONTRE l’ouverture de la procédure d’expropriation pour cause d’utilité publique demandée par les personnes susmentionnées.

Ville de Malesherbes – Conseil Municipal du 26 Mai 2011.

 

 

                                                             Mes Commentaires

1-     Le compte rendu cite seulement les noms de trois personnes en omettant de signaler qu'elles représentent un collectif fort nombreux et disposent d'un soutien important dans la population.

2-     D'autres avocats et juristes se sont prononcés pour la validité de la cause parce que selon eux le droit coutumier est valide dans ce cas ainsi que les contraintes des servitudes.

3-     Quand on se rend acquéreur d'une propriété on acquiert en même temps les contraintes dont elle est grevée auxquelles en droit on doit se soumettre et dont font partie les droits coutumiers et les servitudes. 

4-     Quant aux frais d'un procès éventuel je suis étonné que la commune ne dispose pas d'une assurance juridique.

5-     Je suis étonné de la remarque en parlant des droits: " Il s'agit d'un temps révolu " A ma connaissance il n'y a pas eu modification des règles de droit et de la loi en la matière.

6-     Je suis étonné de la remarque du maire qui en juriste érudit a fait d'avance le jugement péremptoire et condamné le collectif du peuple.

7-     A titre personnel je me permets d'ajouter qu'habitant depuis quarante ans à Malesherbes j'ai toujours vu (sauf depuis récemment) la porte du parc située près de l'église ouverte tous les jours et empruntée par des personnes pour pénétrer dans le parc du château et que je l'ai empruntée moi-même pour des petites promenades.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 09:59

Le site du marais, dit des Jardins, a toujours, depuis les siècles des siècles été reconnu inconstructible et c'est pour cela qu'on l'a réservé pour faire des jardins parce que c'est la seule utilité qu'on pouvait lui donner: le sol est meuble et gorgé d'eau depuis la surface et  au delà de 20 mètres de profondeur. Et en outre inondable. On ne peut pas trouver un site plus inapte à la construction!

Le maire le déclare constructible au nom de quoi?

Je sais bien qu'avant d'être maire il était agent immobilier et que son intégration dans ce milieu très particulier a pu modifier sa vision intellectuelle des choses et altéré son jugement.

Mais qui a changé le statut du marais?

Sous l'influence de qui?

Depuis quand?

Quel document a été établi?

Sur la foi de quelle analyse? Qui n'a jamais été publiée! Est-ce qu'elle existe?

Quelle autorité administrative a contrôlé et enregistré une opération aussi extraordinaire et déraisonnable?

Qui a signé et avalisé tout cela?

 

Ce n'est tout de même pas possible que le maire s'autorise à délivrer des permis de construire uniquement parce qu'il n'aurait pas trouvé de documents contradictoires que ses prédécesseurs n'auraient pas jugé bon d'établir en raison du consensus général?Et de la simple sagesse? Ce serait trop grave! Et condamnable! D'autant plus que le maire m'a dit un jour qu'il était en possession des dossiers des analyses du sol et des contraintes qui avaient été exigées pour la construction du parking de la rue des Jardins qui se trouve en lisière du territoire considéré et l'autorisation n'avait été accordée uniquement parce que c'était un parking et avec des exigences si draconiennes et extraordinaire qu'elles excluaient toute construction en élévation. Elles exigeaient en outre un assèchement permanent du sol!

 

Je sais bien que les politiques ambitieux et avides ont toujours considéré les Malesherbois comme une population peu évoluée crédule et influençable, mais les temps ont changé!

Nous sommes capables de prendre conscience, d'analyser, de comprendre et nous avons acquis une clairvoyance qui va au-delà des apparences qu'on nous présente!

Alors nous exigeons que vous disiez qui a pris l'initiative de faire comme si ce site était constructible et qui a eu l'outrecuidance de soutenir cette initiative?

Et quel fonctionnaire a légalisé ou fermé les yeux sur cette opération qui ne peut pas être l'opération du Saint Esprit mais l'opération d'un esprit malsain? Ce trait d'humour est un peu grinçant peut être, mais l'obstination d'un pouvoir spécieux, intrigant et entêté est exaspérante!

 

P.S. Ce document sera déposé en mairie pour valoir ce que de droit.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens