Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 15:29

Conseil Municipal Janvier 2010
Je n'ai pas assisté à ce conseil, mais je viens de lire ce matin le compte rendu de la République du Centre.

Voici le dernier paragraphe :

"Enfin Michel Guérin a pris la parole, à titre personnel.

Il a tenu à répondre aux rumeurs calomnieuses dont il fait l'objet sur certains blogs, en montrant le caractère infondé des propos tenus à son égard".

Il n'y a pas beaucoup de blogs à Malesherbes qui traitent des affaires de la ville et j'ai tout lieu de penser qu'il s'agit de Malesherbes-Union sur lequel je m'exprime sous la signature de mon pseudonyme dans la Résistance : Robin Desbois.

Michel est un ami de trente ans que j'ai pris dans mon équipe en 1983 et que j'ai fait élire avec moi au Conseil Municipal. Je le tutoyais à l'époque.

Qu'il ait changé à mon égard ne fait rien à la chose : j'ai toujours dit et écrit que c'était un homme honnête et bon.

Pour marquer mon respect pour sa fonction, je ne le tutoie plus et je l'appelle Monsieur le Maire quand je m'adresse à lui.

Mais il est Maire de la ville et en ma qualité de citoyen qui a agi pour la ville, j'ai le droit et même le devoir d'analyser les décisions que prend ou qu'envisage un Maire, les actions qu'il conduit, les motivations qui l'animent et toutes les conséquences prévisibles pour tous les citoyens et d'écrire mon avis sur mon blog d'autant plus qu'il a un droit de réponse immédiat en utilisant la touche"commentaires" tandis que moi je ne peux pas m'exprimer devant le Conseil Municipal.

Si, en conscience, j'estime que des décisions prises ou à prendre sont néfastes pour la ville, s'il m'arrive de m'exprimer dans des tournures humoristiques c'est pour la qualité et l'agrément littéraires, mais je suis toujours correct dans l'expression.

Je reconnais à Monsieur le Maire, le même droit d'analyse et de critique à mon égard, même devant un auditoire, mais avec le même droit de réponse.

Sachons cultiver l'humour qui est le sel de la vie et échangeons des bons mots mais pas des menaces.

 

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 14:09

 

 

(18.01.10)A la sortie de Malesherbes en direction de Fontainebleau, au lieu dit le Carrefour de Boulogne, un feu rouge est cassé depuis un mois.

Avant que ce carrefour, sur la RN 152, soit équipé de feux il y a eu de nombreux accidents

qui ont causé des blessés graves.

Il est urgent que les responsables fassent enfin la réparation.

PS. Il a été réparé. 

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 12:17

Aujourd'hui est paru dans le Courrier du Loiret l'article "Le lotissement dans le Marais (16) intitulé "Promotion"(humour).

Il a fait partie du dossier remis au commissaire enquêteur.

J'ai beaucoup de réactions intéressées de la part des Malesherbois, mais aucune des organismes auxquels j'ai adressé mes dossiers.

Ce mépris des citoyens de la part des politiques et des administrations (du moins localement) est tout simplement scandaleux.

Ou bien mes propos sont fondés et on doit en tenir compte, ou ils sont diffamatoires et on doit me mettre en prison!

Comprenez vous pourquoi je suis resté et que je resterai résistant?

Tous ne sont tout de même pas complices?

Serions nous dans le siècle des obscurités au service de l'argent Roi?

D'autre part, il devrait légalement y avoir à la gendarmerie une main courante sur laquelle les citoyens peuvent noter leurs remarques ou doléances afin de prendre date. Il n'y en a pas.

Cette omission sera- t-elle réparée?

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 14:15

Savoir où on va c'est tout de même important !

Le premier travail, la première réflexion, la priorité, pour un dirigeant, un chef, un élu est d'avoir une idée de l'évolution des choses pour la diriger par une orientation sage dans un sens raisonnable, utile et si possible agréable pour tous.

Quand 6.000 résidents qui forment une communauté qui s'appelle une ville confient l'honneur de leur administration à quelques uns d'entre eux, ils ne confèrent pas en démocratie le pouvoir qui leur appartient pour qu'ils fassent n'importe quoi selon leur humeur, leurs amitiés, leurs ostracismes, leurs intérêts personnels ou des influences extérieures.

On attend d'eux qu'ils dégagent une idée d'évolution positive et qu'ils la mettent en œuvre avec compétence, honnêteté et intelligence, qu'ils agissent dans la concertation et pas dans l'ostracisme, qu'il entendent vraiment leurs électeurs,  acceptent un vrai dialogue et ne rejettent pas dédaigneusement d'un revers de main les avis qui ont le droit et même le devoir de s'exprimer.

Ils n'ont pas le monopole de la clarté de la pensée, et de l'honnêteté de l'intention.

Je souhaiterais qu'ils nous disent quelle est leur vision de la ville dans quatre ans à la fin de leur mandat ? Il y a bien au moins quelques penseurs dans l'assemblée ?

Nous sommes presque à deux ans de mandat municipal et je cherche encore l'idée directrice dans la gestion de la ville. Je redoute les conséquences de décisions qui n'ont pas été annoncées dans le programme électoral, mais déjà préparées et mises en œuvre grâce à des irrégularités administratives.

Il y a dans la majorité du Conseil municipal un certain nombre de personnes intelligentes et sincères pour qui j'ai de l'estime, dorment-elles ou se laissent-elles endormir ?

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 15:35

Je présente mes vœux les plus sincères à mes amis qui me font l'honneur et parfois l'amitié de me lire.

Je présente aussi mes vœux aux autres dont je respecte les points de vue et à qui je souhaite de pratiquer l'esprit de tolérance qui a marqué, dans la lucidité, le siècle des lumières.

Pour ma part, je me souhaite de conserver la sérénité nécessaire pour atteindre mes deux objectifs majeurs pour 2010 :

Le premier étant d'être en mesure de poursuivre mes efforts pour soutenir ma thèse pour le progrès économique qui passe par la détaxation des salaires et des moyens de production.

Le second étant de ramener la raison dans les projets d'urbanisme à Malesherbes.

Car je sais qu'il n'y a qu'une résolution qui vaille: Servir (avec ses moyens) jusqu'au bout du chemin.

Bonne année à tous !

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 15:28

La situation géographique de Malesherbes, très centrale dans l'hexagone, traversée par une route nationale, proche d'une autoroute, reliée à l'Ile de France et à Paris par le RER est des plus favorable pour développer une activité économique de choix et la prospérité de tous.

Il a fallu néanmoins attendre l'euphorie générale des années 60 et 70 pour que la ville sorte de sa stagnation et devienne une petite cité industrielle économiquement active.

Les responsables, issus des milieux agricoles n'étaient pas préparés à cette expansion industrielle et n'ont pas su organiser harmonieusement le changement.

Ce qu'on appelle le centre ville, mais qui en fait est très excentré, a perdu la majorité des ses commerces et se transforme peu à peu en quartier administratif autour de la Mairie avec les banques, les assurances, les agences d'affaires etc.

La rue piétonnière  elle-même qui devait être un pôle d'attraction commercial a échoué.

Le pouvoir qui domine le nord du département a programmé la stagnation de Malesherbes.

La nouvelle organisation administrative locale, avec l'instauration de la Communauté de Communes, a abouti à ce que Malesherbes ne soit plus la locomotive qui entraîne la richesse économique de l'ensemble mais retombe dans sa léthargie d'avant l'embellie.

Un exemple: Faire en sorte de favoriser l'habitat à se développer sur un marais est une preuve de décadence.

Une zone industrielle et un bassin d'emplois ne peuvent pas être gérés par une majorité dont les préoccupations sont  agricoles ou rurales. Elle ne sait pas le faire et n'en a cure.

Aller jusqu' à appuyer la suppression de réserves constructibles saines est inacceptable.

Il est donc indispensable de faire preuve de compétence dans la connaissance des besoins de l'industrie  dans le contexte actuel et surtout de clairvoyance, de volonté et de caractère pour que Malesherbes ne s'enfonce pas dans le déclin. Je n'ai pas eu connaissance d'efforts ou de démarches qui auraient été faits en faveur du renforcement et de la diversification du bassin d'emplois dans la zone industrielle de la part d'un responsable compétent de l'organisation économique locale et je ne crois même pas qu'il y en ait un.

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 15:46
Article DAGNICOURT
Partager cet article
Repost0
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 12:01

.e viens de prendre connaissance sur la République du Centre de l'article relatant la dernière séance du Conseil Municipal.

Je lis: " En fin de séance, Hervé Perrin a signalé que, dans le dernier bulletin municipal, le texte proposé par son groupe avait été publié tronqué et en a demandé les raisons. Explication donnée par Marianne Bansard et réfutée par Monsieur Perrin. Michel Guérin a alors pris la parole afin de savoir, en interrogeant  Bernadette Dagnicourt pourquoi ce papier, essentiellement dirigé contre lui, contenait tant de haine à son égard"

Je n'ai pas trouvé le texte intégral, je n'en connais donc pas la teneur.

Cela n'a pas d'importance pour la morale que je retire du propos.

Je rappelle à Monsieur le Maire que s'il y a une mouvance politique subversive qui a distillé la haine et la diffamation depuis plusieurs décennies c'est celle qui l'a fait élire.

Demandez à Messieurs Pataud, Fréquelin à Madame Dagnicourt elle même et à quelques autres qui en ont été les victimes et le sont encore ce qu'ils  pensent de la malignité des haines qu'ils ont dû subir!!

Vous ne faites pas partie, du moins je veux le croire, des têtes pensantes de ce groupe qui pratique une subversion permanente mais vous subissez tout naturellement,  involontairement peut être, son influence.

Qui sème le vent récolte la tempête.

Vous ne pouvez tout de même pas demander à Madame Dagnicourt de vous aimer après ce que votre groupe (et donc vous-mêmes), lui a fait subir!

Généralement, on aime bien Michel, mais on attend encore que Monsieur le Maire fasse ses preuves pour le devenir de Malesherbes.

PS.On vient de me communiquer le texte intégral j'y trouve seulement une controverse politique un peu sèche, mais rien qui ressemble à de la haine.21.12.09. 15h. Je le publie à la suite.

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 16:57

Mise en garde

Si la Commune intervenait d'une façon directe ou détournée ou engageait des crédits directement ou indirectement par exemple dans l'assainissement ou la viabilité d'un terrain privé destiné à être loti ou toute autre opération, il y aurait détournement de fonds publics au profit d'intérêts privés.

Ce serait juridiquement contestable.

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 07:26

Réflexions sur le droit.

Une enquête administrative c'est bien mais très parcellaire.

Elle ne fait que confronter la régularité des remarques des citoyens en regard du droit administratif et finalement le pouvoir en cause n'en tire que ce qu'il veut et qui soit à son avantage. Il en profite pour gommer des implications éventuelles de droit commun.

Mais, si dans les affaires examinées, il y avait par exemple des ententes illicites, des délits d'initiés, des faits de concussion, de prévarication etc… cette enquête n'aurait pas compétence pour s'en saisir et les caractériser. Ses conclusions serviraient alors de  faux certificats de bonne conduite aux intéressés dont ils se serviraient pour se blanchir.

Nous avons tous connaissance d'affaires au plan national qui sont apparues très longtemps après les faits parce qu'elles étaient couvertes par un pouvoir politique et c'est quand ce pouvoir a changé de mains qu'elles ont éclaté…

Le procureur de la république peut engager une action mais seulement dans certaines conditions particulières et sur ordre.

Seul un juge d'instruction (libre et indépendant) peut conduire cette sorte d'affaires.

Il risque seulement d'en être dessaisi et muté.

Quant au journaliste qui ose aborder le sujet…on verra.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens