Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 15:17

Réprimer les incivilités !

J’ai publié récemment des photographies illustrant les saccages perpétrés sur le vieux lavoir. J’ai été consterné car avec les amis que j’avais rassemblés sous l’égide de l’Association Action Sociale (ACSO) nous avons travaillé sur deux années pour sauver le vieux lavoir, le restaurer, et le réimplanter dans le Jardin des Tanneurs.

Cela pose le problème des incivilités dans la ville.

Un autre exemple : Les bancs et les tables ainsi que les poubelles qui jalonnent la promenade des bords de l’Essonne avaient été détruits au cours de l’année précédente. Récemment les services de la ville les ont remplacés ou réparés et remis à neuf. Dès les premières semaines qui ont suivi les réparations deux bancs ont été déterroriés et une table a été en partie brûlée. Les bancs ont été à nouveau réparés mais la table qui est utilisable en l’état conservera définitivement ses stigmates de brûlures. Il faut aussi signaler la destruction systématique des poubelles !

Nous avons dans notre ville une brigade de gendarmerie et une police municipale. Les vandales doivent être identifiés et pour leur donner le sens d’une bonne conduite ils doivent être obligés de réparer  à leurs frais les dégâts qu’ils ont faits et s’ils sont déjà réparés d’en payer le coût. Des plaintes seront-elles réellement déposées par la Mairie? Et des mesures seront elles prises ? 

Les citoyens dont je suis sont tous concernés par ces comportements qui doivent cesser et leur devoir est de signaler aux services de sécurité ce qu’ils pourraient observer.

 

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 15:02

degradations-vieux-lavoir-7.JPGdegradations-vieux-lavoir-6.JPG

 

degradations-vieux-lavoir-3.JPGdegradations-vieux-lavoir-2.JPG

  degradations-vieux-lavoir-4.JPG

Photo 1: Dalle sur laquelle était fixé un banc. Trois bancs ont été arrachés.

Photo 2: Deux bancs transportés à l'intérieur du vieux lavoir et les restes d'un brasier allumé à l'intérieur du vieux lavoir.

Photo 3: Une vue d'ensemble.

Photo 4: Une autre vue d'ensemble.

Photo 5: Les restes du brasier après le passage des services techniques de la ville qui ont récupéré les bancs le Lundi 17 Octobre 2011.

 Ces photos ont été prises par  Daniel Sabatier président de l'ADSVEM qui a constaté les faits le dimanche 16 Octobre 2011.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 16:22

Au cours de la nuit dernière, à 500 mètres de la sortie de Malesherbes sur la RD 2152 en direction de Pithiviers, au bord de la route, sur un champs, une voiture a brûlé entièrement. Il ne reste plus que la carcasse et par terre, les deux plaques d’immatriculation : AB 788 MJ 45. 

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 09:57
                                                    Notre organisation locale

La CCM est composée d’une ville industrielle de 6000 habitants avec des moyens importants et de quelques villages comptant quelques centaines d’habitants généralement engagés dans la culture. La ville dispose d’importants moyens opérationnels centralisés qui bien entendu profitent à l’ensemble. Quand la CCM se dote d’un moyen autonome elle crée parfois un doublon. Cette organisation pourrait être mieux adaptée pour plus d’efficacité,  un meilleur coût et une meilleure distribution des rôles.

On a vu dans certains cas, dans les affaires de transports scolaires par exemple que  l’organigramme manquait de logique. Le Maire de la ville de 6.000 habitants est vice-président de la CCM. Les questions qui se sont posées sont essentiellement des problèmes concernant la ville elle-même. Or le Maire pour leurs résolutions, s’est défaussé des responsabilités sur la présidente de la CCM concernant des problèmes internes à la ville.

Les remarques de Madame Béchu au cours de la dernière séance du Conseil municipal sont parfaitement pertinentes : Le Maire doit prendre ses responsabilités en face des Malesherbois et prendre avec vigueur les décisions sages et c’est à lui de les imposer. Il ne doit pas se cacher derrière la CCM qui dans ce cas apparaît comme un alibi pour ne pas agir. Une organisation rurale n’est pas qualifiée pour s’immiscer dans les problèmes urbains qui comporte une présence industrielle prioritaire qui devrait être encore developpée pour assurer l’emploi des jeunes et le Maire doit faire preuve de volonté et de personnalité au lieu de se cacher derrière la Présidente de la CCM.

Si nous ne sommes plus capables d’affirmer notre présence et de faire diriger la ville par la ville nous allons au désastre ou au mieux à la stagnation et les jeunes qui ont de la valeur et des capacités continueront avec raison d’organiser leur vie ailleurs.

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 18:04
C’est une organisation que je connais mal c’est pourquoi je n’en ai pas parlé.  Je ne connais que ce qu’on me dit. Or un ami, a qui je fais confiance pour son bon jugement habituel m’a fait part d’une idée qui me parait sensée : Chaque élève utilisateur des transports scolaires serait muni d’une carte avec sa photo, son nom, son adresse et un numéro de téléphone. Elle serait épinglée sur son vêtement ou placée en sautoir autour de son cou. Il me semble que cela résoudrait une grande partie du problème. Réfléchissons.
Partager cet article
Repost0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 19:31

Il convient de remercier les services municipaux pour avoir réparé les bancs de la promenade des bords de l'Essonne, c'est un agrément de choix supplémentaire pour cette promenade appréciée de tous y compris des touristes. Il manque encore une table mais le socle est préparé. Il serait maintenant urgent de mettre au pas les casseurs et de répandre dans la jeunesse la notion du respect des biens et à tous de rappeler l'usage des poubelles qui ne sont pas destinées à être cassées mais à recevoir les immondices qui ne doivent pas être répandues dans la nature. Le retour des leçons de morale à l'école est un bienfait. J'espère que ces tables  ces bancs et les poubelles  seront enfin respectés et que cette promenade romantique conservera son cachet agréable et poétique! A nous tous d'y veiller!

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 14:30

                            Compte rendu du Conseil Municipal du 26 Mai 2011

 

11-05-URB-02 EXPROPRIATION POUR CAUSE DUTILITE PUBLIQUE DUNE PARTIE DU PARC

DU CHATEAU DE MALESHERBES.

La municipalité a reçu une demande émanant d’un groupe de trois Malesherbois, Messieurs LANGE,AUZOUX et de BEAUMONT, visant à engager la Commune de Malesherbes dans une procédured’expropriation pour cause d’utilité publique d’une partie du parc du Château dont le nouveau propriétaire  a restreint l’accès au public, pour des motifs qui lui sont propres.

Les arguments avancés par ces derniers sont :

· Maintenir les facilités de liaison directe entre les différentes parties de la ville et de ses hameaux,

· Maintenir l’intérêt touristique et réactiver le commerce,

· Conserver un véritable « espace de santé ».

Selon eux, le minimum à acquérir serait :

· L’allée principale et ses abords latéraux, jusqu’à la sortie donnant sur les hameaux de Pinson et deTrézan,

Ville de Malesherbes – Conseil Municipal du 26 mai 2011 Page 6/9

· Toute la partie boisée située sur la gauche de cette longue allée, permettant l’accès au centre-ville côté Eglise et l’accès Rue Basse de Pinson.Cela correspond à une soixantaine d’hectares.

Il est donc proposé au Conseil Municipal de se prononcer pour ou contre l’ouverture de la procédure d’expropriation pour cause d’utilité publique demandée par les personnes susmentionnées, sachant que d’une part, elle n’aurait juridiquement quasiment aucune chance d’aboutir favorablement (plusieurs juristes différents en sont arrivés à la même conclusion), et que, d’autre part et quelle qu’en soit l’issue, le coût pour la Commune serait important.

Une réunion a eu lieu en salle des mariages de la Mairie le 10 mai afin d’évoquer ce thème. Nous étions très peu nombreux.

Monsieur ROMANET souhaite savoir pourquoi ces personnes ne se sont pas manifestées au moment où, par deux fois, le château a changé de propriétaire.

On ne connaît pas la raison mais aujourd’hui, le château est privé. Ces personnes demandent

l’expropriation mais pour de mauvaises raisons. Il n’y a pas d’utilité publique manifeste dans ce dossier. Plusieurs avocats ont été contactés à ce sujet et tous ont répondu que l’utilité publique n’était pas avérée dans ce dossier.

Si on s’engage dans la procédure, cela va durer plusieurs années et engendrer des frais considérables.

Monsieur BOURREAU demande la possibilité de partager une partie de cette délibération.

En effet, le passage par le parc du château facilitait la traversée du hameau de Pinçon-Trézan vers la gare. De plus cela aidait au maintien du commerce et du tourisme à Malesherbes et représentait un espace de santé. Une grande partie des Malesherbois bénéficiaient de cet avantage qui disparaît au profit d’une famille. A une époque, le garde champêtre y effectuait des rondes. Cela veut dire qu’il y avait un accord avec la commune pour passer dans le parc.

Les trois personnes ont proposé un referendum pour demander à la population Malesherboise son avis sur le sujet et vous y êtes opposé. D’un autre côté, en réunion de quartier vous demandez aux participants de donner des solutions.

Monsieur GUERIN interrompt Monsieur BOURREAU et lui demande s’il a le droit de dépenser des millions d’euros et beaucoup de temps pour un procès perdu d’avance.

Monsieur BOURREAU annonce qu’il ne souhaite pas prendre part au vote.

Madame BANSARD intervient en indiquant qu’il est exact que les Malesherbois avaient pu se rendre durant de nombreuses années dans le parc du château, mais il s’agit d’un temps révolu.

Quand Monsieur ORTMANS est arrivé, au tout début, le parc était ouvert mais devant les incivilités des gens et le non respect du bon sens il a été obligé de fermer. Personne ne respecte plus les règles et la tolérance a ses limites.

Monsieur MOISY ajoute qu’il est déplorable que le propriétaire ne soit pas plus conciliant sur ce sujet mais qu’il serait également très risqué pour la commune de s’engager dans ce type de procès.

A partir de ce constat, chacun doit voter selon ses convictions.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré à l’unanimité (1 refus de vote et 1

abstention),

DECIDE de se prononcer CONTRE l’ouverture de la procédure d’expropriation pour cause d’utilité publique demandée par les personnes susmentionnées.

Ville de Malesherbes – Conseil Municipal du 26 Mai 2011.

 

 

                                                             Mes Commentaires

1-     Le compte rendu cite seulement les noms de trois personnes en omettant de signaler qu'elles représentent un collectif fort nombreux et disposent d'un soutien important dans la population.

2-     D'autres avocats et juristes se sont prononcés pour la validité de la cause parce que selon eux le droit coutumier est valide dans ce cas ainsi que les contraintes des servitudes.

3-     Quand on se rend acquéreur d'une propriété on acquiert en même temps les contraintes dont elle est grevée auxquelles en droit on doit se soumettre et dont font partie les droits coutumiers et les servitudes. 

4-     Quant aux frais d'un procès éventuel je suis étonné que la commune ne dispose pas d'une assurance juridique.

5-     Je suis étonné de la remarque en parlant des droits: " Il s'agit d'un temps révolu " A ma connaissance il n'y a pas eu modification des règles de droit et de la loi en la matière.

6-     Je suis étonné de la remarque du maire qui en juriste érudit a fait d'avance le jugement péremptoire et condamné le collectif du peuple.

7-     A titre personnel je me permets d'ajouter qu'habitant depuis quarante ans à Malesherbes j'ai toujours vu (sauf depuis récemment) la porte du parc située près de l'église ouverte tous les jours et empruntée par des personnes pour pénétrer dans le parc du château et que je l'ai empruntée moi-même pour des petites promenades.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 19:30

25.06.11. Ce matin on m'a signalé qu'il y avait une voiture brûlée près de la baignade.

J'y suis passé à 18h30 elle avait été enlevée et il ne restait plus que les traces au sol.

Partager cet article
Repost0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 07:56

Réfléchissons sur la sécurité.

La sécurité est multiple: au travail, sur la route, dans le sport, au bord de l'eau, contre le feu etc. les problèmes posés par la sécurité sont nombreux et divers mais mon propos est de parler de la sécurité dans la ville et particulièrement des meilleurs moyens pour l'assurer et du bon emploi de ces moyens.

La sécurité c'est la sécurité des personnes et des biens, mais il est évident que c'est la sécurité des personnes qui a la priorité, même si souvent les deux sont liées quand il s'agit de vols chez des particuliers par exemple.

J'ai consacré dans le passé, quand cette idée était plus combattue que soutenue, un certain nombres d'articles pour l'installation de caméras de surveillance. Dans mon esprit ces installations stratégiques doivent être implantées dans des lieux de passage obligés pour les personnes et leurs véhicules qui sont en mesure de préparer ou de commettre des actes délictueux ou criminels. Ensuite dans des points sensibles connus. Enfin à proximité de lieux abritant des valeurs.

Le nombre des caméras a son importance mais l'étude des emplacements les plus judicieux en a tout autant pour toujours donner la priorité à la sécurité des personnes, à la prévention, à la dissuasion, et à l'identification des coupables éventuels.

Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 09:05

Je viens de recevoir de Madame Marianne B. un commentaire intéressant dont vous pouvez prendre connaissance en utilisant le bouton "voir le commentaire"de l'article"Une animation de la ville menacée" qui reprenait un compte rendu de la République du centre. 

C'est la première fois depuis toujours que le dialogue est possible avec la municipalité.

Il convient d'en féliciter et d'en remercier Madame Marianne B.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens