Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 10:50

 

Taxer la finance et détaxer le travail sont les deux leviers de la démocratie

Partager cet article
Repost0
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 09:07

En s'affirmant idéologiquement opposé à la libération des salaires, le représentant de l'idéal socialiste s'est enfermé lui-même dans une nasse.

La libération des salaires est une avancée extraordinaire pour les travailleurs qui ne seront plus jamais considérés"Taillables et corvéables à merci" selon la formule de la royauté absolue.

Cette libération du travail sera reconnue, maintenant ou un peu plus tard comme la reconnaissance de la prééminence du travail dans la condition humaine.

Celui qui la réalisera aura son nom inscrit dans l'histoire.

Partager cet article
Repost0
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 19:22

 

Je viens d'entendre François Fillon dire qu'il regrettait de ne pas avoir mis en œuvre la Détaxation des Salaires, dite TVA Sociale, en 2007 en raison des hésitations dans son entourage. C'est vrai, nous avons perdu cinq ans.

Quand j'ai développé cette idée en 2006 dans un journal local puis sur mon blog, que j'ai fait des communications au Conseil Economique et Social présidé à cette époque par un ami de lycée Jean Mattéoli, j'avais le grand le grand espoir que cette thèse s'impose rapidement. Elle a seulement alimenté quelques cercles de pensée mais le traditionalisme administratif s'est toujours opposé au bouleversement des habitudes.

Ce retard dans l'évolution dynamique nous a coûté combien de délocalisations?

Voilà pourquoi je ne peux pas voter pour un candidat qui rejette cette idée novatrice qui est la seule  planche de salut selon moi pour la relance économique et l'augmentation du pouvoir d'achat. 

Partager cet article
Repost0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 11:03

(Détaxation des Salaires)

Je préfère par nature et par goût personnel la philosophie aux mathématiques et à la statistique. Mais pour suppléer à la sagesse et à la philosophie, dans notre monde qui se veut avide de sciences exactes, pour convaincre un peuple, disciple de saint Thomas qui prétend ne croire que ce qu'il voit, (alors qu'il est parfois attiré vers une destination qu'il est incapable d'apercevoir!) mais que des personnages conduits par d'autres intérêts enveloppent d'épais rideaux de fumée, je ferais mettre la proposition de la Détaxation des Salaires dite CASG, dite TVA sociale en chiffres clairs à l'étude par un économiste assisté par un expert comptable contrôlés par une commission de salariés non politisés et non syndiqués. On pourrait espérer obtenir un résultat impartial, dépolitisé, et des chiffres parlants.

Ils s'installeraient dans une usine de production, puis chez un distributeur, par exemple une grande surface. Ils analyseraient les comptabilités, feraient la somme des prélèvements sociaux, feraient un calcul pour les séparer des prix de revient. Ils reconstitueraient les prix de revient sans les prélèvements dits sociaux. Partant de ce nouveau prix de revient, ils reconstitueraient un nouveau prix de vente hors taxes. Ils détermineraient ensuite le taux de la TVA en y intégrant la couverture de toutes les charges sociales.

Il sera alors possible de discuter de l'opportunité positive de l'opération du transfert des taxes.

Je n'ai pas à ma disposition les chiffres complets et certifiés. Mais les calculs que j'ai réalisés

avec mes données pratiques me permettent d'affirmer que le résultat est positif pour engager la relance économique et l'activité grâce à l'abaissement des prix de revient, une plus grande fluidité de la trésorerie et l'augmentation du pouvoir d'achat.

J'attends qu'on me démontre le contraire, pas par l'intolérance politique, mais avec des calculs certifiés. Vous voulez une démonstration simple:

Voici une addition: 5+10 +6+7+9=37

En voici une autre:  5+6+7+9+10=37

Prouvez moi le contraire!

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 10:55
 
J'ai écouté hier soir le discours du Président Sarkozy avec beaucoup d'attention.

Il a posé la première pierre d'un projet qui s'il est bien compris, bien mis en œuvre dans sa totalité, est en mesure de sortir la France du marasme dans lequel elle se traîne depuis environ 40 ans. Le processus n'est pas facile à comprendre, je fais depuis plus de sept années un travail didactique pour le porter à la compréhension universelle avec mes faibles moyens.

La libération du travail, si chacun arrive à comprendre ce qui est une révolution positive pour enfin aboutir au plein emploi et à la dynamique économique, sera le début d'une nouvelle ère de prospérité pour notre pays et ses citoyens.

Les idées novatrices et salvatrices ont toujours été combattues par ceux qui tirent des avantages des périodes difficiles en trompant le peuple.

La première pierre que le Président vient de poser est la première des nombreuses autres pierres nécessaires pour construire le fastueux édifice économique que la France et sa population laborieuse mérite.

Sortirons-nous de l'obscurantisme dans lequel des politiques néfastes et intéressées veulent maintenir le peuple ?

 

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 13:22

La Détaxation des salaires, dite CASG, dite TVA sociale

Il y a  plus de 10 ans que je travaille pour la Détaxation des salaires, et que j'ai déployé beaucoup d'énergie pour faire connaître cette avancée salvatrice. Mon premier article a été publié sur le "Courrier du Loiret " en 2006 il s'intitulait "Le salaire est sacré". Depuis j'ai publié dans la Presse et sur ce blog "Malesherbes-Union" plus de 100 articles. Je l'ai intitulé Cotisation aux Assurances Sociales Généralisée ( CASG). Pour la facilité de langage d'autres ont préféré une autre appellation "TVA Sociale" qui est l'aboutissement fiscal de l'idée qui la rend plus accessible mais trahit un peu sa motivation en la rendant rébarbative.

Il est 13 heures et ce soir le Président de la République doit en parler à la Télévision.

Si cette nouvelle conception est adoptée j'en éprouverai une intense satisfaction parce que mes efforts n'auront pas été vains et que mes concitoyens profiteront d'une avancée positive.

C'est dans l'esprit du gaullisme social.

 

 

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 15:21

Vous avez maintenant compris que les charges sociales sont appliquées seulement sur les salaires et que les salaires et les charges sociales entrent majoritairement dans la constitution du prix de revient des produits.

 La TVA est un pourcentage appliqué sur le prix de vente des produits qui contient le prix de revient qui contient lui-même les prélèvements sociaux supportés par les salaires.

La TVA s'applique donc aussi sur les prélèvements sociaux qu'elle augmente.

Si les charges sociales sont appliquées parallèlement au même niveau que la TVA elles ne seront plus augmentées par celle-ci et le salarié ne paiera plus une deuxième fois des charges augmentées qu'il a déjà supportées sur son salaire en payant la TVA.

Est-ce clair? Sinon, demandez- moi des explications supplémentaires!

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 12:42

Réfléchissez! Et comprenez bien!(5)

Vous avez maintenant compris que le travail supporte seul toutes les charges sociales et qu'il s'ensuit des problèmes énormes pour les salariés et même pour notre économie. Il y a encore une autre injustice qui n'est pas apparente et que je vais vous expliquer:

Les taxes payées par le travail au niveau des salariés sur les salaires entre dans le prix de revient des produits. Le prix de revient des produits, augmenté par les marges commerciales successives sert de base de calcul pour établir le prix de vente des produits. Les taxes payées par le salarié entrent dans le prix de vente des produits. Et sur le prix de vente des produits est appliqué le taux de la TVA. Les charges payées par les salariés et les entreprises ont donc été intégrés dans le prix de vente des produits. Tous les produits. Quand le salarié fait ses achats il paye à nouveau dans la TVA les taxes qu'il a déjà payées sur son salaire puisqu'elle sont déjà payées  au même niveau que son salaire et intégrées dans les prix. Il paye donc deux fois les taxes et même, dans certains cas, des taxes augmentées des marges commerciales successives.

Voilà pourquoi…

Le prélèvement à la source est une erreur et une hérésie car si on capte l'eau à la source la rivière se tarit et les poissons meurent.

Il faut donc libérer les salaires de la collecte des charges sociales.

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 14:38

Réfléchissez! Et comprenez bien! (4)

La détaxation des salaires aboutit à une augmentation du pouvoir d'achat de l'ordre de 10% définitivement acquise! C'est une évidence mathématique! 

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 15:39

Réfléchissez! Et comprenez bien! (3)

Etes vous d'accord pour continuer de partager vos augmentations de salaires avec des taxes qui pourraient être prises ailleurs?

Le prélèvement à la source est une erreur et une hérésie car si on capte l'eau à la source la rivière se tarit et les poissons meurent.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens