Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 16:34

Souvenirs

 J'ai assisté en 2008 à la première séance du Conseil Municipal.

Elle a été ouverte par le discours inaugural du Maire.

Ses premières paroles sont restées gravées dans ma mémoire. Elles avaient un caractère prémonitoire. Je cite textuellement:

 " On a dit que je n'étais pas capable de faire un Maire. C'est vrai, mais je compte sur mon entourage qui est de qualité"

J'ai beaucoup médité sur ses paroles qui reviennent à mon esprit comme une antienne dont je ne peux pas me débarrasser.

Et cela me pose des questions tout aussi lancinantes.

Quel est le degré de responsabilité de son entourage dans des opérations que je combats avec toute mon énergie?

Je pense au Lotissement dans le Marais reconnu inconstructible depuis des siècles, qui est une incongruité et une monstruosité qui portera un mal définitif, irréparable, à la ville de Malesherbes.

Qui l'a influencé pour qu'il prenne une pareille décision, facilitée par des manœuvres administratives douteuses et en dehors de tout besoin et de tout bon sens alors que nous avons déjà une population en cours d'intégration? Comment intègrerons nous, s'ils le veulent bien, les mille habitants supplémentaires? S'agit-il d'une volonté venue d'un niveau supérieur de transformer Malesherbes en ville d'accueil et d'intégration ou de dortoir pour la Région Ile de France? Cela expliquerait beaucoup de choses.

Et pourquoi les autres n'ont pas eu la sagesse de le dissuader?

Comment faire revenir la rationalité et le bon sens pour conserver à Malesherbes sa relative tranquillité?

Et par qui?

Et qui répondra à ces questions?

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 15:23

18.01.2010.

 

                                         Un Citoyen Résistant parle aux Citoyens

 

Quand je relis tous mes articles concernant à Malesherbes le "Lotissement dans le Marais dit" Lotissement des Jardins" je suis obligé de constater qu'ils constituent dans leur totalité un faisceau de présomptions sérieuses, juridiquement graves.

Il serait étonnant que les autorités ne décident pas une instruction minutieuse, au-delà d'une enquête administrative, pour rechercher l'origine des choses et les personnes disposant d'une autorité qui ont permis la constitution d'un montage financier et administratif qui doit déboucher sur une réalisation immobilière sur un espace inconstructible qui induira des profits de l'ordre de 20 Millions d'Euros, grâce à des procédés marginaux, mais qui créera des nuisances écologiques, urbanistiques et sociales.

Il semble nécessaire que soient qualifiés juridiquement, s'il y a lieu, les manquements établis et que les autorités impliquées soient entendues.

Rappelons nous que les "affaires" ne sont pas le monopole de la Capitale et que tout doit être limpide pour rétablir la confiance

                                                                   André Fréquelin

                                                         Ancien premier maire adjoint

                                                               Ancien chef d'entreprise

                                                         Ancien Conseiller Prud'homme

                                                         Lieutenant Colonel de Réserve

                                                              Résistant. Croix de Guerre

                                                   Chevalier de l'Ordre National du Mérite

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 11:47

                    Le lotissement dans le Marais (22)

Edifier un quartier chaud sur un marais part évidemment d'une hypothèse scientifique et sociologique fortement réfléchie… "Le Marais le rafraîchira".

Le lotissement sera constitué de bâtiments appelés 3+1(c'est-à-dire quatre étages) qui sont le modèle idéal pour organiser une zone de non droit.

                                                                Faits divers

Pour changer de sujet je vous signale qu'une femme a été agressée rue de la République, qu'elle a été traînée par terre par un énergumène qui lui a volé son sac.

Il s'est enfui par l'escalier en direction du collège.

J'ai proposé depuis longtemps que soient installées des caméras de surveillance. Le Maire aurait dit que c'est trop cher.

Il me vient à l'esprit une idée qui résoudrait tous les problèmes de sécurité: Il suffit de construire une caserne de CRS au centre du Lotissement du Marais.

C'est évidemment plus cher que des caméras mais globalement plus efficace.

                                                   

                                                                    Moralité

Esope et La Fontaine amenaient toujours une morale à la fin de leurs contes et de leurs récits. Ce n'est pas la fin de mes propos mais je vais inclure plusieurs morales intermédiaires:

1-L'intention du plus fort est toujours la meilleure.

2-Les affaires politico-financières- immobiliéres n'ont pas de morale.

3-Mais un mode d'action : Je te propose, tu décides, tu valorises l'idée pour l'opinion, tu combats les oppositions, avec tes qualités paternes tu bernes le bon peuple, je réalise, j'encaisse les bénéfices et je te soutiens.

4-Je dispose du pouvoir, je fais ce que je veux, c'est moi le chef. Le droit c'est moi.

5-Le pouvoir politique décideur agit en fait sans contrôle préalable et après c'est trop tard.

6-Exemple: Si un Maire a décidé de déposer son droit de préemption sur des terrains de marais après la forclusion ce qui conforte une opération immobilière et les plans du promoteur dites moi quelle est la parade? Le procureur de la République? Vous croyez? Essayez!!!

7-C'est cela l'expression démocratique du siècle des obscurités.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 09:09

                                                        La cité barbare

Les informations concernant le "Lotissement dans le Marais" dit pudiquement "Lotissement des Jardins" sont rares, les décisions étant initiées dans des arcanes confidentiels.

On vient néanmoins officieusement de me fournir une information qui vaut son pesant de caviar :

Sur le lotissement du Marais le projet de construction serait de 300 appartements!!!

Je vous rappelle que la population de Malesherbes est en décroissance (différentiel de 1%), que la zone industrielle débauche et qu'il n'y a aucune action entreprise pour organiser sa relance de sortie de crise et sa diversification.

Je vous rappelle qu'il y a à Malesherbes des logements disponibles en permanence et qu'en raison de la décroissance de la population il n'y a aucun besoin immédiat ou à terme qui justifie un tel programme sur un marais.

Je vous rappelle que la ville sert d'ores et déjà de dortoir pour la région parisienne.

Alors quelles seront les conséquences de la construction de ces 300 logements ?

D'une part ils agrandiront le dortoir !

D'autre part ils créeront, à l'instar de Pithiviers, un quartier à part, que je qualifierai de spécial par euphémisme, dont nous n'avons nul besoin.

Alors nous aurons laissé construire pour la grande satisfaction financière d'un promoteur un lotissement sur des alluvions marécageux dont on ne peut pas garantir la pérennité et l'agrément de vie, qui créera des problèmes sécuritaires et qui deviendra la réplique des quartiers difficiles qu'on voit à Pithiviers.

Je vous rappelle que le conseil municipal de Malesherbes est constitué en grande partie par des Malesherbois de souche, pour qui un habitant qui a moins de 25 ans de présence sur la commune et parfois plus, est désigné dans le patois local comme un "accouru", (et dans leurs bouches c'est un terme péjoratif), qui prétendent aimer la ville de leurs ancêtres.

 Ils en seront finalement les naufrageurs et les organisateurs du déclin.

 

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 08:35

                            Nouvelles fraîches

Des hautes autorités auraient commencé à s'émouvoir.

Le projet de réseau d'égouts dans le Marais serait supprimé en catimini.

Des choses bougeraient dans les arcanes politiques.

Mais personne n'a encore accusé réception de mes dossiers.

Pas même Monsieur le Maire qui déclare à tout le monde qu'il ne lit pas mon blog!

Il ne doit pas savoir qu'il existe.

Il n'est même pas sur que j'existe moi-même.

Et même le Marais n'existerait pas.

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 13:53

                                                   Avis à un enquêteur

J'ai constitué un dossier démontrant que le Lotissement dans le Marais (intitulé pudiquement et subversivement Lotissement des Jardins pour dissimuler la nature de son implantation) était une grave erreur  et même une tromperie sur la qualité.

Le sol n'est pas un sol de jardins qui déjà serait discutable mais un sol alluvionnaire de marais  depuis toujours reconnu comme tel et enregistré inconstructible.

J'ai écrit, en prenant mes responsabilités, qu'il s'agirait vraisemblablement d'une affaire politico financière ou que cela lui ressemblait fort et méritait d'être éclairci.

C'est une affirmation forte que je maintiens.

Il apparaît donc que l'addition des présomptions étayées que j'ai définies justifie non seulement une enquête administrative mais encore une enquête judiciaire pour éclaircir les non dits et les interventions suspectes.

Il est vraisemblable que des fortes implications politiques s'y opposeront.

Nous verrons!

 

 

P.S. Je vous confirme que des dossiers ont été adressés à la Mairie, à la Communauté de Communes, à la Préfecture, au Conseiller Général, à la sous- Préfecture, à la Gendarmerie. Je n'ai eu ni accusé de réception, ni réponse, ni demande d'éclaircissements complémentaires.

 

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 10:55

                              Pour agrandir le dortoir?

Apparemment il n'y a pas des gros besoins de logements à Malesherbes pour les Malesherbois.

Il y a en permanence des logements rendus disponibles. Pour les occuper les demandes proviennent de demandeurs qui n'habitent pas à Malesherbes, ne travaillent pas à Malesherbes, mais dans la région Ile de France ou à Paris.

S'ils désirent se loger ici, généralement provisoirement, c'est parce que les loyers sont moins élevés et que les liaisons avec Paris et l'Ile de France sont aisées

Les emplois à Malesherbes étant en régression, la Ville et la Communauté de Communes n'ayant rien fait pour renforcer et diversifier le bassin d'emploi, n'ayant aucun goût pour le faire ou personne n'en ayant la compétence, il n'y a aucune raison pour que la tendance s'inverse.

La ville de Malesherbes est donc devenue et restera (dans la situation actuelle) une ville dortoir pour l'Ile de France.

Alors à quoi correspond de rationnel un grand lotissement dans un marais?

Uniquement à agrandir le dortoir et apporter des nuisances non compensées.

Alors, non seulement un grand lotissement sur un marais n'a aucun sens en soi, mais il confortera une zone de peuplement dont nous n'avons nul besoin tant que le bassin d'emplois n'aura pas été largement conforté.

 Et alors, c'est dans ce sens que j'applaudirai l'initiative, l'intelligence et le sens du devenir de nos édiles.

Et ensuite, seulement ensuite, un grand lotissement sur un terrain sain pourra être lancé.

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 14:45

                               Recul ou Nouvelle tromperie ?

 

Je lis sur le site de la MAIRIE :

 Le projet résidentiel sur le site des Jardins : une opération d'intérêt général

La révision simplifiée du PLU n°3

La commune a décidé de revoir sa stratégie de développement en souhaitant minimiser la consommation d'espaces pour l'urbanisation d'une façon générale, elle a décidé de limiter le périmètre d'intervention sur un seul site, et plus particulièrement sur le site des Jardins, et parallèlement de supprimer la réalisation des deux opérations d'aménagement prévues sur le hameau de Rouville…etc.

Attention une "coquille" s'est glissée dans le bulletin d'informations municipale N° 55.

Il s'agit là d'un projet dont la mise en œuvre n'est pas encore effective. Le dossier de révision simplifiée du PLU n'est donc pas consultable actuellement mais sera mis à votre disposition en temps voulu.

                                          Mes commentaires

 De toute évidence il ne s'agit pas d'une coquille. Ce n'est pas une erreur d'impression, c'est la publication intempestive d'une volonté d'un groupe politico financier qui n'aurait pas du être rendue publique avant les élections cantonales et gêner ainsi l'élection du maire de Malesherbes sur laquelle compte le susdit groupe pour conforter ses projets.

Mes lecteurs ne seront pas dupes.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 10:13

PROMOTION. (Humour)                                         

Je viens de me nommer Architecte des Bâtiments de France et pendant que j'y suis Directeur de la DDE. J'ai reçu une demande de Lotissement d'un promoteur X, lotissement baptisé hier Lotissement dans le Marais, aujourd'hui Lotissement des Jardins et demain Lotissement dans la m…. Cette demande est appuyée par une partie du Conseil Municipal très experte dans l'étude des sols, d'une grande culture géologique, ainsi que par des conseillers financiers très désintéressés.

Je me réfère à mes précédentes décisions et je vais délivrer un permis de construire pour le Lotissement des Jardins tout à fait conforme à celui que j'avais délivré pour la construction du Parking des Jardins puisque c'est le même secteur, que les sols sont donc les mêmes, seulement beaucoup plus gorgés d'eau.

Les quelques hectares seront donc obligatoirement  traités de la façon suivante:

1-     La surface sera décapée sur trois mètres de profondeur

2-     Il sera disposé au fond de l'excavation un bidime cousu

3-   Seront disposés en strates cinq matériaux nobles différents

4-     20 stations électriques de pompage seront construites pour drainer en permanence et en profondeur le sous sol.

5-     Le permis de construire sera validé quand toutes ces opérations auront été effectuées et contrôlées.   

Pour respecter le principe de précaution le permis de construire  sera imprimé sur du papier de soie renforcé.

P.S. Cet article sera adressé au Commissaire enquêteur.
Partager cet article
Repost0
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 10:09

 Incroyable !

10.12.09. On vient de me donner une information que je ne peux donner qu'au conditionnel parce que je n'ai pas les moyens de la recouper concernant les intentions du promoteur.

Pour préparer le terrain il répandrait sur la surface 40 centimètres de terre!

Le fondement du terrain serait donc le même! C'est une plaisanterie!

Je vous rappelle que l'actuel Parking de la rue des Jardins avait dans un premier temps été refusé et qu'il n'a finalement été accepté que dans les conditions suivantes:

 

1°) - Creuser le sol sur une profondeur de 3 mètres.

2°) - Etaler un bidime cousu sur toute la surface de l'excavation.

3°) - Disposer en strates cinq matériaux nobles différents sur toute la surface jusqu'à comblement de la fosse.

4°) - Construire une station électrique de drainage pour assainir le sous sol en permanence.

 

Ces travaux indispensables ont coûté fort cher à la commune.

 

Mais le sol, en profondeur ayant toujours la même composition, c'est donc ce qu'il faudrait exiger du promoteur si des autorités déraisonnables donnaient une suite à ce projet invraisemblable et farfelu!

 Parce je ne pense pas que les contribuables soient prêts à payer pour lui et lui permettre d'engranger d'énormes bénéfices à leurs dépens.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens