Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 12:27

 

Nous vivons dans une époque où l'idéal et l'intelligence sont supplantés par la rouerie au service des appétits. Qui est idéaliste et qui est coquin? Qui attend des prébendes des coquins et qui aspire à un idéal généreux? Là est la question! Mais ce n'est que le temps qui passe qui apporte la réponse toujours trop tardive!

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 12:36

Les prédateurs, la France et l'Europe

Monsieur Mittal est un prédateur financier et industriel. Il faut être naïf pour le croire quand il affirme qu'il dépensera cent millions par an pour maintenir les hauts fourneaux en état sans les faire produire. C'est un oriental. Il manipule le gouvernement et berne Monsieur Montebourg qui n'a rien vu venir et n'est pas capable de résoudre ce drame. J'ai déjà dit qu'un état qui laissait partir son industrie lourde perdait les conditions de son indépendance et entrait en décadence. Je persiste et signe.

Il y aura désormais une Europe du Sud et une Europe du Nord.

La première décadente avec la France et l'autre prospère.

Croyez-vous que cela puisse fonctionner? Et fonctionner longtemps?

Ce sera la fin du rêve européen et de la place de notre pays dans le monde.

Il y a des signes qui ne trompent pas!

 

 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 14:12

Les Huns avec Attila envahissaient le territoire par les armes et leur cruauté pour en piller les richesses. Ils étaient l'ennemi numéro un des nations et des populations qui se retrouvaient ruinées et dans la famine quand ils se retiraient et on disait que l'herbe ne repoussait plus où le cheval d'Attila était passé. Ils avaient emporté toutes les richesses et les moyens de les reconstituer.

Mittal, moderne Attila prédateur, attaque la France avec ses armes financières organisées en commandos, investit l'industrie lourde du pays et la transfère par morceaux dans son royaume financier à l'étranger!

La France, démunie d'un pilier fondamental de son économie métallurgique stratégique perd une partie de sa puissance, de son indépendance et devient le vassal de ses prédateurs économiques qui lui volent 60 millions de tonnes annuelles d'acier!

Oui, la France perd une nouvelle parcelle de son indépendance et accumule combien de déficit supplémentaire dans ses échanges internationaux?

La France, affaiblie par son laxisme financier, sa fiscalité directe sur le travail, les dépenses très exagérées d'un état pléthorique, sombre dans l'histoire et le dissimule derrière les rodomontades de sa classe politique amorale et dissolue!!

Je n'invente rien, lisez votre journal!

Mon Général, s'il vous plait, revenez! La France, votre France est en danger!

Une armée de petits Mittal l'attaque de toutes parts, comme des mites sur un manteau de laine ou comme la charogne sur une dépouille! 

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 19:35

Pour un commentateur qui analyse en profondeur les évolutions dans la progression de la politique, les commentaires de toutes les parties, qui recherche la genèse des choses, qui tient compte des tempéraments, des qualités des méthodes d'action et de l'enchaînement de tous les éléments pour en tirer sinon des conclusions du moins des hypothèses d'évolution, les menaces d'implosion de l'UMP peuvent être considérées en partie fondées si la raison ne l'emporte pas.

Elle a trouvé sa genèse dans l'antisarkosisme qui a mûri dans les esprits de personnages  qui ont mal accepté le dynamisme d'un Président qui par sa vigueur et sa constance les réduisait au rôle plus effacé de collaborateurs. Cette omniprésence a heurté les habitudes de politiciens de l'ombre ambitieux mais instables, habitués aux entretiens à voix basses dans les antichambres. Cela s'est cristallisé dans une subversion sournoise, une opposition cachée, silencieuse, comploteuse qui n'a pas réussi dans les règles habituelles et statutaires à s'imposer dans le mouvement. Leur déception et leur déraison les ont amenés à penser à une scission à leur profit.

Ces personnages, par la force des choses sont amenés peu à peu à se dévoiler, mais pas tous.

La création de l'UDI fut la première grande manoeuvre pour préparer l'avenir, ce qui dans le cas de la scission rejetterait l'UMP, ou bien ce qui en resterait, plus à droite dans l'esprit de l'électorat, avec pour corollaire l'impossibilité de retour pour Nicolas Sarkozy. C'est une manoeuvre à tiroirs.  L'avenir est imaginable mais avec plusieurs hypothèses.

Cela fera l'objet de la suite de cette analyse. 

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 15:06

L'UMP nous offre un spectacle qui n'est pas digne du plus large rassemblement représentatif. Si les acteurs de ce psychodrame mis en scène par la subversion ne retrouvent pas la raison le Rassemblement créé par la stature de son vrai créateur historique, le Général de Gaulle, se divisera (c'est le but recherché) et la France s'enfoncera un peu plus dans son déclin!

Les auteurs de cette division sournoise et subversive ne sont pas les amis du peuple mais une entente égoïste pour la conquête du pouvoir animée par des appétits discutables. J'en connais. Leurs thuriféraires ont pendant cinq ans travaillé dans l'ombre, ce qui a abouti à la perte de l'élection présidentielle puis à cette tentative de contestation pour la prise du pouvoir!

Quand on réfléchit bien et qu'on analyse le comportement des personnages impliqués on peut lire dans leurs jeux sournois à livre ouvert!

Il apparaît avec évidence que pendant les cinq dernières années le travail silencieux et invisible d'un personnage en marge au second rang trouve là son développement et son aboutissement et peut être sa conclusion.

Dans cette politique, ce qu'on voit, ce qu'on entend et ce qu'on lit, les déclarations la main sur le coeur de collaborateurs masquent la réalité sournoise. Il est évident que la création d'un nouveau parti central est incluse dans le processus stratégique, ainsi que l'apparition d'un médiateur engagé, sorti d'un chapeau, qui n'est pas acceptable.

Cette Grande Manoeuvre inclut aussi l'acharnement contre Nicolas Sarkozy.

Je ne suis qu'un observateur, mais les Résistants, les Gaullistes historiques, dont je fais partie, sont attristés et choqués par ces comportements partiaux, irresponsables et lourds de conséquences. Nous disons stop!

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 12:33

Aux informations, ce matin, je viens d'entendre qu'une agence de notation avait dégradé la note de la France! Et immédiatement après un ministre, Pierre Moscovici, a déclaré que cette note concernait la gestion précédente...

 Pendant combien de temps vont-ils encore faire ce numéro ?

Ce n'est pas nous, c'est les autres !

Ce ministre qui plaide l'irresponsabilité est vraiment irresponsable ! Il oublie que cette notation prend en compte l'évolution de la situation générale en fonction des décisions prises par le gouvernement actuel et leurs effets prévisibles sur la situation financière à venir !

La situation de la France et son évolution se lisent dans un contexte général et mondial qui prend en compte les décisions et les indécisions du gouvernement actuel.

C'est ce gouvernement qui est noté en fonction de ses décisions indécises, molles, qui n'impulsent pas la dynamique requise en regard de la situation globale. Il fait dans la mollesse et les demi-mesures alors qu'il faut de l'énergie, de la rapidité, de la continuité, des décisions claires et immédiatement mises en oeuvre.

Demander un rapport à Monsieur Gallois, le déclarer valable et efficace, puis le mettre sous le coude et le découper en morceaux en diminuant sa portée n'est pas une politique clairvoyante et volontariste.

Comment s'étonner que les agences de notation, qui jugent avant tout de l'efficacité des orientations économiques, dégradent la note de la France? Et comment peut-on prétendre que l'indécision, la mollesse et les lenteurs du gouvernement ne sont pas responsables de ces jugements défavorables?

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 10:33

Etre résistant, aujourd'hui, c'est quoi ? (18 Aout 2009)

 

De 1940 à 1944, être résistant c'était quoi ?

La réponse est toute simple: C'était résister par tous les moyens à un occupant qui avait vaincu l'armée française et imposait le poids de sa botte avec une détermination implacable, sauvage, sanguinaire, par la force et la terreur et à la Propaganda Staffel qui a réussi à créer des veules collaborateurs par la poursuite des hostilités dans une guerre psychologique subversive.

Etre résistant, dans notre société actuelle n'a plus le même sens, bien entendu, mais n'est pas moins nécessaire.

Cette société est tellement politisée que se poursuit en permanence et partout des tentatives de subversions pour la conquête des esprits par des moyens de plus en plus modernes, de plus en plus présents, de moins en moins détectables et de plus en plus efficaces. Particulièrement par l'usage de tous les médias visuels, audios ou écrits et par des réseaux d'influence à l'action parfois sans scrupules.

Etre résistant aujourd'hui c'est d'abord conserver sa lucidité, son bon sens, sa capacité d'analyse, ce qui est difficile tant les moyens d'investissements des esprits sont nombreux, sophistiqués et sournois.

La réalité, subliminale, n'est jamais ce qu'on voit, elle se situe généralement derrière l'écran et la musique vraie est en sourdine derrière celle qu'on entend.

Dans cette lutte sans merci ce n'est pas forcément le meilleur qui gagne, mais dans beaucoup de cas le plus rusé, le moins scrupuleux, le plus cynique, qui véhicule les idées les mieux travaillées moins pour être bénéfiques que séduisantes pour en tirer des avantages parfaitement égoïstes.

L'analyse n'est pas aisée. Déterminer les éléments sains pour refaire la synthèse du vrai est un exercice de haute école.

Mais la résistance moderne commence là.

Elle se poursuit par le faire savoir !

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 11:34

 Charbonnier est maître chez soi… (paru le 29.11.2010)

Cette maxime a traversé les siècles sans avoir fait scandale. C'est une vérité métaphorique qui remonte de la sagesse populaire et qui s'est affermie au fil du temps.

Ce qui remet en cause le vote des étrangers en France, qui n'a été suggéré et qui n'est défendu que par des individus qui recherchent égoïstement,  par le truchement des voix étrangères, un bénéfice politique sans se préoccuper de ce qui a fait que notre société et que notre terre a été une patrie au nom de laquelle beaucoup ont fait des grands sacrifices qui ont bénéficié à tous. Une vision particulière de notre pays en a résulté.

Demandez sa vision à la mémoire du Général de Gaulle.

L'intérêt personnel des étrangers en France est simplement de bénéficier d'avantages économiques et sociaux très favorables et pas de renoncer à leurs racines, à leur culture, à leurs convictions spirituelles, à leur civilisation et à leur style de vie en société. Dans certains cas ils s'étonnent même que nous en soyons choqués ou simplement gênés.

Ce n'est pas un droit de vote, ne serait-il que local, qui transformera la nature des choses. Que le vote d'un Turc, aussi discret soit-il par ailleurs, soit équivalent au vote d'un Beauceron dans un village de Beauce a quelque chose d'inapproprié, de décalé et de surnaturel.

La lente intégration des siècles passés a été bénéfique et nous a apporté quelques hommes (et des femmes) de valeur dans la science, les arts, la philosophie et même dans la politique puisque notre président est lui-même issu de l'immigration.

Mais ils sont passés par le philtre de l'accoutumance puis de l'intégration. Mais donner des droits politiques prématurés est une erreur à ne pas commettre sous peine d'avoir à affronter un jour une subversion incontrôlable.

J'ai d'excellentes relations avec mes voisins et amis étrangers et je ne suis en aucun cas xénophobe."Mais charbonnier est maître chez soi". Le fait qu'ils paient des impôts en France leur donne des droits économiques mais en aucun cas des droits politiques, si limités soient-ils!

Qu'ils choisissent eux-mêmes d'être naturalisés français, qu'ils en remplissent les conditions, qu'ils acceptent de se conformer à notre style de vie et de civilisation c'est possible et souhaitable. Que leurs enfants qui ont reçu une éducation française, selon leurs vœux, soient français c'est possible et souhaitable.

Mais il est tout à fait naturel, et c'est en plus leur droit, que ceux qui restent attachés à leur culture, comme nous le sommes nous-mêmes pour la nôtre, soient traités sur notre territoire en invités et amis avec considération et avec le respect de leur culture qui ne doit pas s'opposer mais respecter la nôtre, soient traités en invités et amis, me semble être l'exercice entier de la tolérance dans la maison de charbonnier.

 

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 16:38

Commentaire sur Radio bistro 207

Je cite le commentaire de Benoit

"Voici ce que vient de déclarer Mohamed S., jeune sociologue et socialiste de l'université de Lille, d'origine algérienne, naturalisé français. Ceci est plus que prometteur!"

"Notre invasion pacifique au niveau européen n'est pas encore parvenue à son terme. Nous entendons agir dans tous les pays simultanément. Comme vous nous faites de plus en plus de place il serait stupide de notre part de ne pas en profiter ! Nous serons votre cheval de troie. Les droits de l'homme dont vous vous réclamez, vous en êtes devenus les otages"

 

Commentaires: Cet aveu ne me surprend pas, j 'ai répondu par avance dans quelques articles récents dans lesquels j'ai même fait référence au cheval de Troie. Il constitue un témoignage  de la justesse de mes propos! L'article qui suit"Le dumping du peuplement" est un point de vue philosophique sur le sujet.

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 14:57

Vous trouverez sous la rubrique "Commentaires" deux textes de Benoît  dont j'ai toujours estimé le bon sens et la rigueur morale, c'est pourquoi je me permets de les reproduire pour les commenter. Le premier commentaire  concerne l'article "Nés français".

 

Commentaire N° 1 Je cite:

"Merci cher Robin de m'avoir dédicacé ces lignes sur la nationalité. C'est un honneur que tu me fais. Je suis d'autant plus concerné que ma fille et mon gendre qui habitent au Québec depuis plus de dix ans ont demandé d'avoir la double nationalité : Il leur a été imposé de faire une lettre justifiant leur choix, ils devaient avoir de bonnes notions de l'histoire et de la géographie du Canada, de connaître l'hymne national et enfin ils ont été convoqués à Québec pour répondre à des questions posées par des représentants des autorités consulaires. Bien sûr ils devaient avoir un emploi ( l'immigration est sélective et se fait en fonction des besoins sur le marché du travail) je pense qu'une enquête a été diligentée en France pour s'assurer de la bonne conduite de ces immigrants (expatriés)

 

Mes remarques complémentaires : Il apparaît que le Canada qui dispose d'un territoire de

9.975.000 Kilomètres carrés pour 27 millions d'habitants, n'accepte qu'une immigration sélective en fonction des besoins techniques de son économie. Alors que la France, qui ne dispose que de 549.000 Kilomètres carrés et déjà 62 millions d'habitants, conduit depuis plusieurs décennies, une politique d'immigration de peuplement et accepte tout le monde, sans hésiter à créer des chômeurs sans qualifications qui sont déjà plus de deux millions!!!

Ces politiciens, apprentis sorciers, se réjouissent et se félicitent eux-mêmes parce que la France aura dans 10 ans, 75 millions d'habitants à la suite de leur politique irresponsable de déclin, mais ils ne disent pas combien ils auront créé de malheureux chômeurs involontaires analphabètes et de délinquants dans les prisons à construire alors que les industries seront parties!

 

Mon prochain article concernera le commentaire sur l'article Radio bistro 207.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens