Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 14:15

Les musulmans que je connais sont des gens qui veulent vivre et travailler en paix dans notre société républicaine et démocratique dans laquelle ils sont intégrés. Leurs enfants sont Français, veulent le rester dans la paix et la concorde. Mais je ne me fais pas d'illusions et je sais qu'il y en a d'autres qui se sont laissès fanatiser et qui s'opposent à l'ordre républicain et que certains d'entre eux sont animés par l'extérieur.

Je sais qu'il y a des imams et d'autres qui répandent des idées de révolte qui trouvent des échos dans des consciences faibles qui se laissent fanatiser.

Je sais qu'il y a des dérives et que pour certains la religion sert d'assises pour faire basculer des croyants dans la crédulité pour activer le refus des principes républicains et la sédition.

Les images de la tuerie exécutée et filmée par Mohamed Merah parce qu'elles ont été diffusées par ses complices révolutionnaires subversifs sont la preuve de la sédition organisée en profitant d'une période électorale pendant laquelle le pouvoir exécutif serait (pensaient-ils) affaibli.

Je sais que ce processus peut déboucher sur des actes violents généralisés dont nous venons de subir le premier.

Je sais que si nous n'avons pas la lucidité et la volonté de circonvenir la progression du phénomène nous laisserons se développer une subversion létale.

Les autorités gouvernementales ont bien agi en annonçant que Youssef Al-Garadaoui, célèbre prédicateur qatari qui devait participer à une réunion en France, n'était "pas le bienvenu sur le territoire de la République". C'est bien, et c'est ce genre de mesures pacifiques mais fermes qu'il est vital de prendre et de développer sur le territoire de la République.

Le Président vient de démontrer qu'il n'était pas démobilisé par l'élection et que sa perception des dangers et de leur parade était intacte.

Partager cet article
Repost0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 15:02

Au cours des siècles notre nation a traversé des périodes où les dangers étaient grands. Ils provenaient de l'extérieur de nos frontières. Nous traversons maintenant une période où le danger est partout.

Nous sommes conduits à mener des actions de sécurité préventive à l'extérieur de nos frontières et peu à peu nous comprenons, à la lumière de la brutalité des évènements, que le danger s'insinue à l'intérieur. Les frontières, qui par ailleurs ne sont plus que théoriques, ne nous protègent plus. Cette situation est confortée par leur perméabilité aux ondes qui portent les idées, les idéologies, les ordres, les conditionnements et sont les vecteurs déterminants d'organisation de structures spectrales, fluides, à la fois dormantes et mouvantes.

De temps en temps des électrons libres anarchiques se manifestent et posent le problème brutalement devant le peuple.

Mais le peuple, comme dans les années trente, ne comprend pas parce que les analyses fondamentales ne sont ni à sa portée ni dans ses préoccupations parce qu'il faut en priorité vivre et faire vivre sa famille.

Alors ceux qui tirent profit de la démagogie sont disqualifiés pour conduire la France dans ces temps où les dangers latents n'attendent qu'une occasion pour devenir des réalités graves.

Pour survivre, une démocratie doit être lucide, réaliste et forte, et ne pas se laisser séduire ni par des démagogues ni par des excités.

Une sonnette d'alarme vient de retentir!

Partager cet article
Repost0
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 19:33

Dans les situations dramatiques pour la nation, il est naturel que le Président de la République soit à la tête des moyens d'action et des manifestations de réconfort et de deuil.

Mais quelle que soit l'époque, et surtout quand elle est particulière et grave, les politiques doivent avoir la décence et le bon goût de rester en marge. Leur présence de mouches du coche ou de figurants ostensibles fut incongrue.

Elections ou pas, le Président doit être là puisque c'est lui qui finalement a le pouvoir de la fonction pour engager des actions majeures immédiates et exceptionnelles.

Dans la gravité du moment, le Président de la République a parfaitement fait honneur à la fonction.

Partager cet article
Repost0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 14:58

Sur le dictionnaire: Subversion: Action visant à saper les valeurs et les institutions établies.

 

J'ai expliqué, dans plusieurs articles, ce que ce mot recouvrait quand il caractérisait des opérations destinées à bouleverser le statut d'une société humaine, d'un état, pour en prendre le pouvoir ou simplement l'affaiblir.

J'ai démontré le danger des discours dont le but est de troubler les fondamentaux des consciences.

J'ai démontré les effets sur des psychismes instables.

L'appel à la sédition crée des pulsions induites incontrôlables.

J'ai même expliqué pourquoi, comment et dans quels buts cela pouvait être organisé dans un contexte international.

Le Président vient de recevoir les représentants à Paris des confessions juives et musulmanes. C'est un geste fort de solidarité et de fraternité des citoyens sur notre terre nationale, cette terre des philosophes des lumières.

 

Les seuls appels qui vaillent sont les appels à la paix et à la concorde.

Paix aux hommes de bonne volonté.

 

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 15:00

Mirabeau, le tribun révolutionnaire, vient de ressusciter en la personne de Monsieur Mélenchon qui préconise l'insurrection civique.

Quand on excite le peuple pour déclancher une action quelle qu'elle soit, on sait où et quand cela commence et on peut imaginer comment cela peut finir.

Monsieur Mélenchon a des qualités de tribun révolutionnaire qui rendent dangereuse son influence sur un auditoire crédule et excité et son appel à la sédition lancé avec légèreté dans la griserie des ovations, à une foule montée en humeur, est une action inconsidérée qui peut devenir coupable.

Habituellement, je l'écoute avec un certain plaisir comme on écoute un acteur de talent.

Et quand un acteur de talent fait vibrer des sentiments nobles je me laisse prendre au jeu et je laisse s'exprimer mon émotion.

Mais quand un acteur de talent excite des passions irraisonnées, je dis non et je coupe le son.

Et si je ne coupe pas le son c'est pour analyser jusqu'où peut aller le propos et mesurer les conséquences néfastes éventuelles dans le conditionnement d'une foule excitée.

Notre pays, dans cette séquence de l'histoire, a besoin de lucidité, de raison, d'abnégation et de volonté pour franchir cette séquence qui se situe à la frontière de la tragédie mais surtout pas de trublions au rictus haineux qui préconisent une sédition qu'ils ne sauraient plus arrêter et qui les ensevelirait eux-mêmes.

Partager cet article
Repost0
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 12:46

Un soldat en uniforme tué à Toulouse puis trois autres à Montauban.

Cela peut être l'acte d'un fou fanatique isolé.

Mais toutes les hypothèses sont permises quand on a la faculté de comprendre ce qui se passe dans ce monde où les pouvoirs sont fous de puissance et emploient tous les moyens pour tenter de l'étendre.

J'espère que nos services de renseignements ont su créer des réseaux noyés dans les populations pour obtenir suffisamment de renseignements précis sur l'ensemble du territoire et surveiller les éléments éventuellement subversifs.

Une période électorale est par nature propice pour de telles manœuvres et nous sommes au même titre que l'Amérique une cible.

Ailleurs, des troubles majeurs ont commencé comme cela.

Alors, soyons lucides et vigilants!

Partager cet article
Repost0
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 12:24

L'industrie lourde a toujours été pour les nations le fondement  de la puissance économique qui induit le rayonnement politique et, partant de là, la richesse et la sécurité.

C'était vrai, en dépit du développement d'autres branches de l'industrie, c'est toujours vrai, et étant donné que ses produits sont irremplaçables, ce sera toujours vrai.

Un état qui laisse partir son industrie lourde obère la puissance future de la nation et accepte son déclin.

Les nations qui désirent monter en puissance l'ont compris. Et elles achètent! La puissance et le rayonnement sont le corollaire de la pérennité d'une industrie forte. Un haut fourneau qui s'éteint, c'est la léthargie qui s'installe.

Voyez l'Allemagne qui a perdu la guerre mais qui gagne la compétition économique.

C'est la Ruhr qui a fait sa puissance et son industrie qui la relance.

Mais c'est surtout la culture de l'effort qui est à promouvoir et l'industrie lourde en est le symbole. Si l'économie privée se vend pour un bénéfice immédiat mais sans scrupules, l'état doit prendre le relais. D'urgence!

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 14:28

 

Il y a de cela deux décades, j'aimais l'esprit frondeur et la lucidité de Jean Pierre Chevènement.

A cette époque, je l'ai soutenu parce que sa logique acide faisait bouger les choses.

Il vient de parler et j'ai ressenti une sorte de gêne en voyant cet homme exprimer avec difficulté une vision brouillée de l'évolution de la société dans un langage hésitant.

Ce déclin me cause une peine sincère parce que j'estime l'homme et ses positions anciennes. Sic transit gloria.

Partager cet article
Repost0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 13:15

 

A Villepinte, Nicolas Sarkozy a élevé le débat et prononcé un discours d'une haute tenue.

C'est le meilleur discours entendu depuis longtemps. Je suis en plein accord avec son historique des péripéties récentes et de sa  stratégie  envisagée pour affronter les difficultés induites pour l'avenir proche et lointain.

Il a acquis une expérience irremplaçable en ce qui concerne l'Europe,  la France dans l'Europe et l'Europe dans le monde.

Sans négliger les préoccupations internes, il a défini un cap clair et précis avec détermination et volonté.

Les contestations sur ses (soi disant) promesses non tenues feignent d'ignorer la crise mondiale qu'il nous a fait traverser avec le minimum de dégâts et son action déterminante dans le  leadership de l'Europe qui a sauvé bien des choses.

Lequel d'entre eux aurait la vision, le courage et l'intelligence d'intervenir pour la démocratie et la liberté dans les pays du Maghreb et maintenant pour sauver le peuple de Syrie?

Lequel d'entre eux montre la même volonté pour agir sur l'économie mondiale usurpée?

Sa vision de l'avenir de la France dans ce monde en changement profond est la plus claire et la plus dynamique de tous les postulants un peu timorés et défaitistes qui me font penser à ce qu'on entendait entre 1936 et 1940.

Lequel d'entre eux ferait la libération des salaires des taxes qui font sombrer notre économie et le pouvoir d'achat des salariés?

Lequel d'entre eux aurait la capacité de se hausser au niveau du leadership de l'Europe?

 

Il est dans la ligne du Général de Gaulle, c'est pourquoi je le soutiens.

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 12:47

Dimanche 11 Mars 11h30. A la Télé, sur LCI, un flash qui interrompt les programmes en cours. C'est un François Hollande, va-t-en guerre, qui s'exprime avec une urgence improvisée et suspecte sur les problèmes de défense nationale.

Après tant de mois, subitement, il vient de découvrir que notre monde est dangereux et qu'il faut se prémunir et anticiper les problèmes de défense!

Mieux vaut tard que jamais, mais sa prise de conscience est trop tardive pour être crédible.

On ne peut en aucun cas lui faire confiance en raison de ses positions passées, de lui-même et de ses amis et inspirateurs.

Tout le monde comprend que cette intervention impromptue et improvisée en raison des circonstances n'est qu'une manœuvre pour tromper l'opinion sur un sujet majeur.

Il n'est pas possible de faire confiance à François Hollande pour assurer la pérennité de la défense de notre pays et de sa présence sécuritaire crédible dans le monde.

Sa parade militaire tardive du dimanche, après tant de traditions anciennes de laxisme et d'antimilitarisme ne peut leurrer personne.

Je me permets de considérer qu'il n'est pas qualifié pour garantir notre défense.

Cette parodie sécuritaire est tristement sans fondements et sans crédibilité.

                                                             André Fréquelin

                                            Résistant. Lieutenant Colonel de réserve

                                                   Engagé pour la durée de la guerre

                                                               Croix de guerre

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens