Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 09:00

                          Le ventre mou du monde

J'ai écrit le 2 février l'article"La guerre expansionniste" que je vous conseille de relire et de méditer.

Plus le temps passe et plus mon affirmation se confirme.

L'Europe est le ventre mou du monde et la France se ramollit.

Elle est devenue la proie des prédateurs qui s'arrachent les lambeaux de sa substance vitale.

Parmi les nombreux exemples étudiez  avec attention les manœuvres de Mittal et mesurez en bien les conséquences en sachant qu'une nation qui perd la maîtrise de son industrie lourde perd son indépendance! Et essayez en outre le lui confisquer 75% de ses bénéfices?

Pour faire en sorte qu'une nation sauvegarde sa puissance, son influence, son niveau de civilisation et de bien être, il lui faut une vision stratégique globale et qu'elle ne se laisse pas entraîner par des discours laxistes  dans des réactions primaires qui précipiteront sa déconfiture et un déclin irréversible. Il ne faut pas se laisser séduire par des discours, des formules à l'emporte pièce qui recèlent les plus grands dangers en suscitant des réactions primaires d'un auditoire qui n'a pas la vision pour extrapoler les conséquences de déclarations démagogiques irresponsables.

L'ambition des politiciens à la pensée honnête ne doit pas leur permettre de prononcer des mots et lancer inconsidérément des idées spécieuses dont ils ne mesurent pas les vraies conséquences ou s'ils les mesurent leur responsabilité est grande et la rigueur de leur pensée peut être reconsidérée.

J'imagine mal une industrie pauvre dirigée par des industriels appauvris: ceux qui sont passés par-là en sont revenus!

Partager cet article
Repost0
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 15:43

Je reviens sur l'article"Une urgence: Réindustrialiser la France" et je propose la création d'un puissant "Ministère pour le Renouveau Industriel" qui conditionnera tout l'avenir de la France, et c'est urgentissime. Nos préoccupations en ce qui concerne l'Europe passent au second plan.

Si notre industrie ne reprend pas rapidement sa place prépondérante la France sera définitivement déclassée dans toutes les échelles des valeurs.

Le moyen d'action le plus efficace est de créer un ministère de l'activité industrielle doté d'un grand pouvoir d'intervention et de moyens légaux et financiers sans précédents, amplifiés par sa liberté d'action.

Ses moyens financiers devront être soutenus par la mobilisation de moyens financiers privés

regroupés dans une organisation bancaire paritaire à créer.

Dans le même temps, il sera indispensable de poursuivre la libération fiscale des salaires qui a été amorcée et qui conditionne l'efficacité des autres moyens par une meilleure fluidité.

Une grande campagne médiatique explicative sera nécessaire pour bien faire comprendre cette réforme complexe qui ne demande pas d'efforts excessifs mais aura des effets rapides pour résoudre la crise interne et externe.

Il faut aussi relancer l'artisanat en comprenant enfin que dans le beau mot artisanat il y a le mot art. L'artisanat c'est l'art du faire, c'est l'art du bien faire.

C'est l'artisan qui transmet l'art du bien faire à des apprentis qui lorsqu'ils savent faire entrent dans l'élite de l'utile qui conditionne leur volonté de vie bonne.

Qui saura orienter au bon moment notre jeunesse dans l'enthousiasme d'un vrai métier?

Partager cet article
Repost0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 20:02

Une urgence ! Réindustrialiser la France !

La désindustrialisation du territoire est-elle une volonté raisonnée qui a misé par facilité sur un renforcement du secteur tertiaire financier et marchand au détriment du secteur secondaire industriel et technique par la volonté des gouvernements successifs depuis 40 ans environ en raison d'une incompétence visionnaire dans l'évolution du monde ? Ou bien une orientation mal pensée des compétences en direction de fausses valeurs pseudo intellectuelles et sociales?

Est-ce sous l'influence des financiers et des marchands ?

Est-ce la conséquence d'une vie facile et sans efforts ? D'une éducation mal conduite ?

Les raisons profondes restent à analyser mais la conséquence de cette évolution est notre appauvrissement collectif et la perte de notre puissance passée.

C'est aussi la perte de notre prééminence en Europe au profit de l'Allemagne qui a perdu la guerre armée expansionniste mais qui a gagné la prééminence économique.

Si nous voulons retrouver durablement notre rang de puissance économique et politique il est indispensable de réindustrialiser notre territoire et le délai de réalisation est court. Nous disposons au plus de dix années ou bien notre nation ne sera plus qu'une nation de second ordre et le sort de notre peuple deviendra précaire.

Nous devons dans le même temps restaurer notre puissance financière pour assurer nos progrès.

Et c'est  la responsabilité de la génération opérante ! Y a-t-elle été bien préparée ? C'est parmi d'autres, une question fondamentale ! Et avec qui ? C'est une autre question fondamentale !

Le devoir de chacun d'entre nous est de réfléchir sur les objectifs réels, les moyens, les hommes et les sacrifices à consentir !

En faisant abstraction de la passion politique toujours mauvaise conseillère.

Et en n'oubliant jamais que la réindustrialisation est conditionnée par la détaxe des salaires.

Parce que le salaire est sacré !

 

 

Partager cet article
Repost0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 19:20

L'expansion par la conquête a toujours été la pensée obsessionnelle des nations et surtout de leurs gouvernants. Le seigneur d'une province a toujours cherché le moyen de conquérir la province voisine. Puis le territoire national. Puis l'état voisin Et le potentat devenu fou d'avidité et de gloire veut conquérir le monde!

Disons depuis 50 siècles, les moyens pour y parvenir étaient fondés sur la force des tribus, puis des armées levées par des nations qui allaient conquérir par la force des territoires pour profiter de leurs richesses.

Depuis un siècle ou deux, les moyens stratégiques devenus obsolètes sont encore en place, mais ils se sont tellement sophistiqués qu'ils s'annulent en raison de leurs moyens respectifs de destruction.

Mais la passion ou la nécessité de l'expansion demeure.

Elle a mis au point des forces invisibles qui utilisent des procédés transfrontières qui n'ont plus besoin des armes pour pénétrer dans un pays afin de soutirer ses richesses à son profit.

Les forces armées classiques ou sophistiquées sont obsolètes dans ces combats modernes qui ne font pas couler le sang mais captent des profits et des propriétés de production et de conception.

Ces forces invisibles, anarchiques ou planifiées, qui sont spécialistes des raids d'incursions retraits et des opérations de capture ont une appellation abstraite "Finances". Elles sont capables en une seconde d'appliquer leur puissance à l'autre bout du monde. Les états, qui sont minés par des forces démagogiques ou qui n'ont pas compris, sont leurs proies de prédilection parce que ces états affaiblis n'ont plus les ressources combatives nécessaires pour réagir et tombent comme des fruits murs, pour reprendre la formule de Mao.

Pour conserver leur libre arbitre, les gouvernements qui ont compris ont le devoir d'organiser des forces financières de défense du même ordre pour combattre les délocalisations et pour être ensuite capables d'opérer la contre attaque.

Ce n'est pas par hasard si la France perd sa richesse industrielle par la capture de ses moyens de production qui sont une des conditions de son libre arbitre et de sa richesse collective.

Posséder la bombe atomique n'est plus en l'occurrence un parapluie universel.

Cette puissance finalement subversive qui est capable de s'infiltrer partout comme une inondation qui mine les fondations est capable de capturer la capacité économique d'une nation et de transformer son territoire en site touristique. Voyez la Grèce!

Elle peut a contrario transférer les capacités sur un territoire qu'elle domine politiquement.

C'est la traduction moderne de la guerre subversive dont les phases ont été codifiées par Mao Tsé Tung. Des chefs de nations, fin stratèges, je pense à la Chine nourrie par la vision de Mao, ont pris le contrôle de cette compétition (guerre?) moderne.

La Chine a transformé en débiteurs les Etats-Unis et pourra les obliger à partager avec elle leur puissance sur le monde. C'est l'Afrique qu'elle vise en premier. Alors l'Europe les dérange tous les deux à des titres différents et explique les actuelles difficultés de l'Euro. La ruse héréditaire des Anglais leur permet de jouer provisoirement sur les trois tableaux et ils trahiront l'Europe ou les autres au profit de la fière Albion quand ils estimeront que c'est leur intérêt.

Que conclure de tout cela?

Tout d'abord qu'attaquer "La Finance" par des slogans politiques c'est inutile et improductif. Le pouvoir exécutif doit au plan national en prendre le contrôle stratégique pour utiliser sa puissance au profit de l'intérêt général de la nation qui passe prioritairement par l'épanouissement de sa puissance industrielle qu'il faut reconstituer. C'est urgent.

 

 

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 14:49
 

J'ai bien réfléchi sur la stratégie de Nicolas Sarkozy qui reste Président à la manœuvre, bien entendu parce que les affaires du monde sont d'une gravité et d'une importance rares et qu'il éprouve le besoin de faire tout son devoir jusqu'à la fin du mandat. Il n'hésite pas à prendre des mesures qui au premier regard semblent impopulaires mais qui se révèleront dans un projet complet salvatrices.

Mais…mais mon intuition me dit qu'à l'instant de la déclaration de sa candidature il dévoilera son programme et que ce programme affichera des solutions et des résolutions généreuses qui relanceront un dynamisme et un enthousiasme nouveau.

Souvenez-vous de mon anticipation.

Je mise et je prends des paris ! Voulez-vous jouer avec moi ?

 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 12:47

Il est avenant, sympathique et par nature il aime se rapprocher des gens. Il aime les joies simples de la vie, mais comme tout le monde, il ne dédaigne pas ce que lui apporte la notoriété. Il énerve un peu avec son besoin démesuré d'expliquer, de bouger et d'agir.

Mais que penser du verbiage et de l'apathie pratiquée par d'autres?

Il s'entoure de personnes qui pensent et qui écrivent?

Est-ce que ce n'est pas mieux que des thuriféraires avides de prébendes?

Il parle trop, il en fait trop, il apparaît trop?

Est-ce que ce n'est pas mieux que de ne rien dire, ne rien faire et se dissimuler dans l'ombre?

A l'inaction il préfère la super activité. Et bien, même si parfois ça agace, je préfère cela!

L'important c'est de choisir les bonnes idées et de les réaliser! Qui d'autre le fait?

Alors oui, de temps en temps il m'agace un peu, mais il est désarmant et bientôt j'en souris! Et je ne peux pas lui en vouloir! Alors pro ou anti? Je ne peux pas être anti!

Je parle de qui? Devinez!

                                 _____________________________

                                   …Et le filtre de la raison            

J'avais l'intention de terminer mon texte sur ces derniers mots.

Mais en l'occurrence les réactions épidermiques exigent de passer par le filtre de la raison pour déboucher sur les résolutions pensées qui déterminent les conséquences.

Nous avons élu un président qui a eu la malchance d'exercer son mandat pendant une période historique la plus sombre de l'histoire, une période de révolutions armées, de guerres pour la libération des peuples, de la survivance et de la réanimation de passions politico-religieuses qui sont un danger mortel pour les peuples, d'un dérèglement économique organisé par des opérateurs avides, du retour à un obscurantisme exploité et en conséquence une exaspération de certaines passions qui ne sont pas les plus nobles.

Il a fait face et il a été présent partout. C'est le plus perspicace, le plus intelligent et le plus actif de tous les présidents depuis le Général de Gaulle.

Alors, bien sur, il est le plus attaqué par la cohorte des médiocres!

Comme le fut le Général de Gaulle!

Qu'aurait-il - fait et réussi s'il avait été élu pendant une période faste?

Il est le premier à avoir compris que le travail ne devait plus supporter, seul, tout seul, toute la charge financière de notre bien- être social!

 

                                                     André Fréquelin

                                               Résistant. Croix de Guerre

 

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 22:19

Je suis un auditeur attentif!

J'ai écouté avec attention et jusqu'au bout le discours de François Hollande.

C'est un bon orateur, très aidé par la salle au premier rang de laquelle j'ai vu tous les personnages important de son parti, dont parmi eux Manuel Valls qui avait inscrit dans son programme la Tva sociale, rejetée par François Hollande.

Je dois dire que je n'ai entendu aucune proposition argumentée susceptible de surmonter la crise la plus forte que la France doit surmonter au risque d'être ramenée au rang des états les plus moyens et son peuple de descendre d'un cran dans la misère. La crise est en effet plus française que mondiale par sa propre insouciance.

Il reste à François Hollande d'élaborer des propositions fortes correspondant à une étude économique qu'il lui appartient d'élaborer en dehors de la passion politique et de la pêche aux voix avec la rigueur mathématique d'un économiste qui ne recherche pas une élection mais l'efficacité pour la relance d'une économie orientée sur l'amélioration du pouvoir d'achat, la stabilité et la vie meilleure des plus défavorisé par la dynamique des échanges. Pour retrouver l'abondance du travail et le pouvoir d'achat des salaires je n'ai entendu aucune proposition qui soit à la hauteur de la situation: Rien pour lutter efficacement contre la crise, rien pour relancer l'économie, rien pour fluidifier la circulation des valeurs qui enrichissent la France par une logique appliquée dans notre écheveau fiscal, particulièrement pour l'amélioration du pouvoir d'achat des salariés.

Mais j'ai noté des dépenses supplémentaires dont nous n'avons pas le premier sou pour les payer. François Hollande, comme la Statue du Commandeur, reste campé sur des positions statiques obsolètes qui sont à l'origine de notre déconfiture financière et économique.

Mais il a encore le temps pour réfléchir et réformer ses analyses afin de ne pas accélérer la descente dans la médiocrité.

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 15:59

 

J'ai remarqué que le Président n'avait pas lu son discours, mais ses propos étaient parfaitement structurés, ce qui démontre qu'il croit réellement à ce qu'il propose, et il a mis l'accent sur les vrais problèmes du moment et sur certains changements structurels nécessaires.

Les mesures immédiates proposées devraient être reconnues par tous comme des évidences entre autres la taxation des opérations financières spéculatives responsables des crises successives et la détaxation des salaires qui sera le facteur le plus actif et le plus important pour la relance économique, la relance de l'activité et le plein emploi à terme.

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 20:06

Je ne voulais pas commencer mon propos en introduisant l'image du Général de Gaulle

(Parce qu'il y a quelques autres personnages qui pourraient l'illustrer), mais il est devenu un tel symbole que son image impeccable s'impose avant les autres.

Depuis un peu plus de trente années je suis profondément choqué par l'évolution des comportements de certains hommes politiques qui sous des volontés d'apparences démocratiques, de modernisme, de décontraction, de proximité avec le peuple font du laisser aller de leur image vestimentaire un idéal de présentation qui, en fait, n'est que du populisme de mauvais goût. Ils y ajoutent parfois même une barbe mal rasée pour faire bonne mesure.

Une tenue correcte devrait être, de leur part, la manifestation du respect dû aux autres et à leurs auditoires.. On peut alors se demander si ce laisser- aller extérieur n'est pas en fait la résurgence d'un état intérieur.

Retirer sa cravate pour donner une certaine image devant les caméras devient un travestissement populiste qui n'apporte rien à l'attrait des idées qu'ils veulent incarner, et au contraire, les dévalorisent. Montre-moi comment tu te présentes et je te dirai qui tu es et quelle est ton aura. Peut être un jour adopteront-ils le bleu de chauffe et la gueule noire!

Ce débraillé calculé n'est pas la volonté de s'intégrer au peuple c'est un artifice pour le lui faire croire! Et l'effet recherché aura peut être d'autres conséquences. Il me souvient de ces jeunes profs aux cheveux long et graisseux, aux jeans troués et délavés, aux idées dites avancées qui demandaient à leurs élèves de les tutoyer pour les traiter en copains, qui ont eu effectivement une influence dans l'éducation dont on peut maintenant mesurer la qualité. Qu'en pensez-vous?

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 16:33

 

Problème ou  manœuvre subversive ou naïveté angélique?

 

L'angélisme semble dominer le débat.

Personne ne parait avoir compris que le problème est à terme court, l'introduction sur notre sol du ver subversif d'une stratégie grave de conséquences pour la France. Ce qui semble être seulement une petite anecdote locale sans conséquences est l'introduction d'un élément supplémentaire à l'ingérence d'une stratégie subversive sur notre sol.

Pensez-vous que les mêmes droits pourraient être accordés à nos ressortissants en Iran, en Syrie ou en Chine?

Bien sûr que non!

Nous avons déjà des zones de non droit. Des zones armées où nos forces de l'ordre pénètrent rarement et avec des précautions incompatibles avec un ordre normal.

C'est comme cela que commence une guerre subversive et on n'en sort pas avec des centres éducatifs!

Le ver est déjà dans le fruit et certains veulent lui donner des nouvelles possibilités pour se structurer et même se légaliser.

Est-ce que c'est de la naïveté ou la résurgence de l'angélisme des années 1938-1940 dont nous avons pu à nos dépens mesurer les conséquences ? Soyez réalistes!

En outre, ne trouvez -vous pas que nous avons assez de motifs de chicanes sans avoir la pusillanimité d'en ajouter d'autres? Qui n'ont rien de vital?

L'état de nos finances n'est-il pas plus urgent parce que vital ?

Ce débat est une action artificielle. S'il part d'une bonne intention il est d'une naïveté désarmante. Je vous demande d'étudier comment sont initiés les désordres intérieurs armés et comment ils se préparent.

Ce n'est pas de  politique dont je suis entrain de disserter, mais de sécurité nationale.

Il faut éluder ce débat.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens