Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 16:21

Les développements de l'affaire DSK ne me surprennent pas et cela va continuer. J'ai écrit plusieurs articles au début de cette affaire: le 17 mai "DSK", le 21 Mai "Complot ou pas complot" et quelques autres. Il y aura dans ce roman politico policier d'autres épisodes qu'il faudra considérer avec toujours la même circonspection si on prend en compte dans quel contexte s'insèrent cette affaire et les intérêts réciproques. Qui sont amis, adversaires, ennemis, qui ont des intérêts liés, quels sont les opérations et les objectifs immédiats ou à terme, et qui se trouve à la manœuvre. En politique, quand on veut perdre un adversaire il faut déterminer ses faiblesses et faire porter sur elles tout l'effort de l'attaque, les faiblesses de DSK sont connues. Il était aisé de développer une stratégie pour les exploiter. Son intrusion au plus haut niveau dérangeait, mais dérangeait qui et quoi? Si on considère la simple morale des mœurs, DSK n'est pas un saint mais je ne crois pas qu'il ait besoin de violer pour se satisfaire, en levant le petit doigt, si j'ose dire, il aura immédiatement autour de lui une douzaine de volontaires enthousiastes pour lui donner satisfaction. Alors les circonstances et les proportions données à cette affaire sont très suspectes, et les mises en scène de la justice américaine le sont aussi. J'attends la suite avec la même considération dubitative et le même sourire du spectateur non concerné!

 

Partager cet article
Repost0
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 11:14

 

                                        … et Elyséens

 

Il y a une évidence qui est si évidente qu'elle est invraisemblable. Pour la mettre en lumière (sans pour autant la faire admettre) il faut percer les apparences et fouiller dans les méandres des catacombes qui sous tendent  ce qu'on voit, ce qu'on entend, et percer les volontés profondes. Je me suis permis récemment de vous expliquer en quoi consiste la stratégie des guerres subversives: Il s'agit d'organiser la conquête de l'esprit d'un peuple et l'amener par une action insurrectionnelle à renverser le pouvoir dit autocrate pour le remplacer par un nouveau pouvoir ami qui conforte l'objectif recherché et confère l'autorité indirecte sur un territoire. Nous avons subi suffisamment de guerres subversives (Indochine, Algérie, etc.) pour bien en connaître les mécanismes et dans des nouvelles circonstances les employer à notre profit.

Je vous ai démontré récemment que nous étions engagés dans une vaste opération subversive qui a pour objet de sécuriser la zone méditerranéenne et subsidiairement la zone africaine.

Le brain trust aux commandes a pour chef d'état major, mais en retrait, les Etats-Unis, puis l'Angleterre et en troisième position dans le commandement mais en première ligne opérationnelle la France. Il faut ajouter quelques satellites de moindre importance.

Les opérations subversives sont en plein développement mais pour le moment la Libye n'est pas encore prête à tomber comme un fruit mûr parce que son chef apparaît comme charismatique à certaines tribus ce qui complique le processus insurrectionnel et les opérations ont une fâcheuse tendance à ressembler à une guerre ouverte. Il est inutile que je développe mon exposé sur ce sujet. Les faits démontrent mes hypothèses.

Il est démontré aussi que dans cette affaire la France a été placée en pointe de l'action en endossant les plus importantes responsabilités opérationnelles.

Nicolas Sarkozy, qui a été associé à la conception, qui a un rôle majeur dans la réalisation est indispensable aux américains pour la finalité et la réussite opérationnelle!

Qui comprendrait qu'ils ne le soutiennent pas par tous les moyens et toute leur puissance puisqu'il est devenu un acteur irremplaçable (pour le moment) dans un secteur de leur stratégie mondiale! Comment pourrait  on penser qu'ils ne seraient pas prêts à tout mettre en œuvre pour qu'il soit élu afin d'assurer la continuité et la bonne fin de leur stratégie sectorielle méditerranéenne ? L'ensemble de ma méditation est mis en points d'interrogations parce qu'il y a trop d'inconnues dans les données.

 

Partager cet article
Repost0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 11:27

                                                  Ou pas complot?

Le candidat préféré pour les élections présidentielles du parti socialiste est définitivement écarté avant même d'avoir annoncé sa candidature.

Il était placé en tête de tous les sondages.

On connaissait sa propension pour le beau sexe et sa pratique d'une séduction très directe.

On aurait pu l'exploiter.

Si ce n'est pas un complot toutes les circonstances pour l'organiser étaient réunies. En premier son séjour aux Etats-Unis où les procédés policiers et la pratique judiciaire étaient les plus adaptés pour obtenir une publicité monstre et un retentissement mondial. En second les milieux favorables pour engager des spécialistes (Watergate, Clinton etc.). En trois les cohortes judiciaires qui en font leurs choux gras. Ensuite les Médias Mondiaux et Français, les tabloïds, friands de ces épopées salaces. Cette affaire qui passe sans discontinuer en boucle depuis près d'un semaine se transforme en tragique  vaudeville dans lequel on ne sait plus s'il faut plaindre une victime qu'on ne voit pas, qu'on entend pas, condamner un accusé maltraité en coupable, exposé à la vindicte mondiale avant tout jugement, qui serait emprisonné s'il n'avait pas beaucoup d'argent, condamné pour cela par le jugement populaire et dont finalement certains se disent"Et s'il n'était coupable que d'un simple jeu de lutinerie"?

Toute la mise en scène de cette affaire est malsaine, exagérée, certainement grossie par la recherche du sensensationnel, et elle arrive à point pour servir des intérêts.

Pour le moment l'administration américaine n'a rien à refuser à l'administration française. Elles sont ensemble engagées dans des opérations subversives mondiales dont elles doivent assurer la perénité du déroulement et elles ont intérêt à conforter les principaux acteurs. Et couvrir le secret. Je ne peux donc pas développer cette thèse; mais personnellement j'ai le droit d'y penser et de l'analyser.

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 11:18

DSK

 

 

Je refuse, pour le moment, d'avoir un avis arrêté sur le fond de l'affaire. Mais je reste sur l'opinion qu'elle est anormalement grossie et inhumainement illustrée par les commentaires et les images diffusées.

Je pense bien entendu à la victime et aux dommages qu'elle a éventuellement subis, et il faut bien connaître les faits et les circonstances avant de juger.

Mais j'ai été choqué par les images livrées à la foule et aux médias d'un homme dont le degré de culpabilité est inconnu, traîné par deux policiers, menotté, les vêtements en désordre, décoiffé, l'air hagard mais le regard déterminé dont on annonce déjà qu'il risque 70 ans de prison! C'est un supplice infligé à un homme public mais à un homme tout simplement, qui n'est pas jugé et qui à cet instant même ne peut pas être qualifié de coupable et traité comme tel!

Cette image n'est pas digne d'une civilisation moderne évoluée.

Si ce n'est pas la conséquence d'un scénario cela lui ressemble. Les caméras sont bien là! Une telle image donnée de cet homme déterminera le jugement des peuples du monde entier avant tout verdict. La sérénité de la justice ce n'est pas cela!

C'est ignoble, c'est barbare, et c'est indigne!

Et si, dans la motivation profonde, les élections prochaines servaient de toile de fond?

A l'image de la Porsche? Qui le saura?

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 08:35

Ben Laden était le symbole du Mal et devait être tué!

Mais tué il devenait pour ses fanatiques un symbole adorable comme Jeanne d'Arc qui fut brûlée!

On ne pouvait donc pas le brûler parce qu'il devenait alors un super symbole sanctifié.

On l'a donc immergé.

Mais on immerge les valeureux marins et c'est aussi un symbole glorieux.

Et puis il y a les photos.

La première était un truquage maladroit. Mais des photos officielles existent.

Un jour elles réapparaîtront et deviendront des icônes!

Il est tout aussi difficile d'éliminer Ben Laden mort que vivant.

Partager cet article
Repost0
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 15:35

L'exécution de Ben Laden est une affaire ponctuelle en marge d'une stratégie globale qui a commencé son développement il y a déjà un certain temps et qui va durer longtemps encore.

Elle n'est qu'un épisode, une virgule, dans le développement d'une épopée.

Elle a démarré un peu avant que la France réintègre l'OTAN.

La France lui était indispensable.

Dans ses prévisions, cette stratégie avait intégré la fin de la guerre en Afghanistan qui ne s'est pas produite et les étapes ont été accélérées. Les opérations ont commencé secrètement,

subversivement, pour obtenir la neutralisation des pays du Maghreb et la sécurisation des environs du Canal de Suez. Il s'agissait de réaliser une zone de sécurité neutralisée amenée à coopérer. L'opération devait se poursuivre sur le Moyen Orient pour assurer un grand espace opérationnel qui devait intégrer Israël. Les moyens ont consisté à poursuivre la propagation des subversions révolutionnaires pour étendre l'espace opérationnel. Ce processus se poursuit.

Il a pour objectifs de neutraliser toute la zone avant de réduire les points forts qui sont la Syrie et surtout l'Iran. Les opérations subversives ne sont donc pas terminées et doivent aboutir à un accroissement territorial neutralisé. Les membres de l'OTAN se distribuent les rôles, l'Amérique restant en retrait sur le terrain mais prépondérante dans l'élaboration de la stratégie. Nous sommes en plein dans une action semi mondiale qui se développe dans le secret des objectifs finaux.

Bien entendu, on peut faire des hypothèses et des conjectures mais on ne connaît pas les grands objectifs de cette guerre qui ne dit pas son nom. On peut penser qu'il s'agit de neutraliser L'Iran et la Syrie. On peut aussi penser qu'il s'agit en fait d'obtenir au forceps une Organisation Méditerranéenne intégrée et jointe à l'Europe.

Mais tout ce raisonnement n'engage que moi!

Partager cet article
Repost0
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 08:47

Nous avons (je crois) environ 500.000 Tunisiens déjà implantés sur notre territoire. Il y a d'autre part un certain nombre de Français qui vivent en Tunisie. L'avenir politique demande que nos relations demeurent très amicales avec les Tunisiens. La situation est donc  particulière. Si les Tunisiens qui quittent leur pays en espérant se réfugier en France y ont des parents ou des amis qui s'engagent à les accueillir et les aider je pense que nous n'avons aucune raison de leur refuser d'entrer sur le territoire dans le cadre des 180.000 immigrants légaux annuels (surtout s'ils s'expriment en français).Quant aux autres il serait souhaitable et équitable qu'ils soient bien accueillis par les autres pays européens.

Ceci dit, il s'agit d'un cas particulier qui ne change rien à la situation globale et à mon opinion en ce qui la concerne. J'estime que le nombre de 180.000 est encore trop élevé dans la mesure ou plusieurs millions d'immigrés ne sont pas intégrés et que la situation économique de la France est toujours précaire. De grâce, faisons une pause!

Partager cet article
Repost0
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 08:48

Par un commentaire de l'article sur le scandale Adapa je viens de recevoir un second témoignage important. Je cite:

 

"Il est désolant de constater cette situation.

En 1995, j'ai démissionné de mon poste de secrétaire de direction du Foyer Social, j'avais également la responsabilité du service des aides ménagères. Déjà à cette époque, j'avais constaté quelques indélicatesses de la part de cette employée, mais devant le refus total de la présidente d'apporter le moindre crédit à mes observations, je ne pouvais supporter cette situation.

Et pourtant, à ce jour beaucoup de personnes âgées n'auraient pas été spoliées, la famille et ses enfants n'auraient pas à subir cette "honte".

Cependant je reste perplexe devant ces dits "responsables": président, trésorier etc. qui ne vérifient pas ou peu des budgets qui sont souvent conséquents. Accepter une fonction ne se limite pas aux honneurs d'un titre, mais demande un minimum de connaissances et surtout un sens des responsabilités.

 

Je n'ajouterai aucune remarque personnelle. Une instruction judiciaire exhaustive doit suivre et si elle  est vraiment exhaustive non circonscrite et libre il est très possible sinon probable qu'elle ait des prolongements  inattendus dans diverses directions.

Partager cet article
Repost0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 12:47

Concernant cette affaire je viens de recevoir un témoignage particulièrement troublant que voici:

" J'ai eu besoin suite à un accident, d'une aide sociale à domicile de 2 heures par jour en 2009. C'est l'A.d.a.p.a.h. de Malesherbes qui a effectué ces prestations. La personne qui effectuait ces services pour cette Association, a effectué ces tâches avec sérieux. Par contre, j'ai pu constater que cette employée, à ses dires, subissait des pressions, et dénonçait à l'époque des malversations de sa Directrice. D'ailleurs elle avait informé les services concernés, le Président de cette association, Monsieur le Maire de Malesherbes, le Conseiller Général, Monsieur le Député, et avait exposé avec dépôt de plainte à la Gendarmerie ses observations. La plainte n'a été suivie d'aucune suite. Mais maintenant "l'affaire"sort! Qui a pu faire obstruction à une enquête? A qui profite ces détournements, à une ou à plusieurs responsables? La Presse fera la lumière et nous informera de ce qu'on voudra bien lui dire…des suites!"

Ce témoignage est très clair et les politiques devront s'expliquer sur leurs interventions éventuelles qui semblent évidentes. (Ou leurs non interventions!). Si cela ne les gêne pas trop?

Ce que suggère et laisse entrevoir cette affaire confirme tous mes propos antérieurs sur différents sujets qui sont des scandales en puissance! Le comprenez- vous maintenant?

Partager cet article
Repost0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 10:15

Dans l'affaire de l'Aide sociale à domicile nous avons un devoir.

Je ne connais pas encore l'employée qui a, avec honnêteté et courage, dans l'intérêt général, dénoncé la malversation.

Comme je connais bien les méthodes de la mouvance politique qui domine le secteur pour les avoir expérimentées, elle risque des incivilités et des pressions.

Il est de notre devoir d'être solidaires et vigilants pour sa protection. Je parle par expérience.

Non seulement il faut la préserver des médisances, des vengeances individuelles ou politiques auxquelles elle sera exposée mais il convient en outre de lui reconnaître les mérites acquis par son courage et son action dans l'intérêt collectif.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Malesherbes-union
  • : Ce blog a été créé par un résistant authentique qui réfléchit sur les problèmes actuels et travaille pour améliorer la gestion locale et faire avancer les idées sur les questions économiques générales.
  • Contact

Recherche

Liens